Les Grandes Z'oreilles

La Musique avec des Grandes Z'oreilles !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Jeux-vidéos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
AuteurMessage
Valhall

avatar

Nombre de messages : 2208
Age : 34
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Correcteur/rédacteur/traducteur freelance
Humeur : Thrash
Date d'inscription : 20/11/2007

MessageSujet: Jeux-vidéos   Mar 20 Nov - 18:26

Je pense (du moins, j'espère) ne pas être le seul aficionado du loisir vidéoludique ici...

Je vous propose donc ce thread pour en parler : nouvelles sorties, jeux en cours, coups de coeur, vieilleries qui rendent nostalgique - tout ce qui vous passe par la tête, du moment qu'on ne dérive pas trop du sujet initial ! Notez que les bandes-son de jeux-vidéos sont souvent des merveilles, et que de grands compositeurs contemporains officient dans le milieu (Nobuo Uematsu, Hitoshi Sakimoto, Motoi Sakuraba, Yasunori Mitsuda, Koji Kondo, Koiichi Sugiyama, Harry Gregson-Williams, Jeremy Soule... la liste est longue) ; ce topic n'est donc pas si éloigné des préoccupations musicales de ce forum !

J'ouvre le bal avec mes dernières acquisitions :

-Assassin's Creed (X360, existe aussi sur PS3)

La dernière perle signée Ubi Soft Montréal (Splinter Cell, Prince of Persia, etc.). Vous prenez le contrôle d'un assassin au temps des Croisades, et devrez mener à bien moult missions en prenant garde, bien sur, à ne jamais vous faire repérer. A mi-chemin entre Tenchu et Metal Gear Solid, AC se démarque par son background singulier, par ses environnements fantastiques (les villes sont immenses et peuplées de milliers d'âmes) et par sa prise en main vraiment fabuleuse. En effet, le personnage principal dispose de capacités de mouvement et de combat vraiment impressionnantes, et peut ainsi escalader n'importe quelle façade, sauter de toit en toit, se dissimuler dans la foule, se suspendre à une corniche, se battre à l'épée ou au couteau, etc.
Le jeu est en sus absolument magnifique (surtout en HD) et d'une fluidité remarquable.
Un des grosses sorties de fin d'année, à ne pas manquer !






- Super Mario Galaxy (Wii)

ENFIN ! Après de longues années d'attente fébrile, Miyamoto-san délivre enfin son nouveau bébé, sa création ultime ! Avis aux amateurs d'innovation : SMG est tout simplement l'expérience vidéoludique la plus incroyable jamais proposée... D'une part, le gamedesign en lui-même est une vraie leçon dans le genre, et vous ne verrez plus jamais le jeu de plateformes du même oeil. Ensuite, les fonctions particulières de la Wii (reconnaissance de mouvements, capteur optique, etc.) permettent elles aussi de faire évoluer le gameplay vers toujours plus de préciision et de fun. Amis du plombier moustachu, réjouissez-vous, le Mario nouveau est arrivé et il s'agit, pour faire court, du jeu de l'année, du meilleur jeu de la console et très probablement d'un des meilleurs jeux jamais réalisés ! Le talent et l'expérience de Nintendo à leur summum. Ne passez pas à côté !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.yourmajesty.net
Ehn Deïss
Admin
avatar

Nombre de messages : 29401
Age : 45
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Jeux-vidéos   Mar 27 Nov - 23:13

Je dois avouer que je n'y connais absolument rien en ce quic oncerne les jeux vidéos. Par contre, Valhall, ce jeu, Assassin's Creed, possède des décors vraiment impressionnant ! J'ai l'impression qu'aujourd'hui, on est arrivé à une qualité graphique quasi-identique à celle des très bons film d'animation... Je me trompe ?

_________________


Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zoreilles.forumdediscussions.com En ligne
Valhall

avatar

Nombre de messages : 2208
Age : 34
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Correcteur/rédacteur/traducteur freelance
Humeur : Thrash
Date d'inscription : 20/11/2007

MessageSujet: Re: Jeux-vidéos   Mer 28 Nov - 6:15

En réalité, le jeu-vidéo devance de quelques années le film d'animation. Bien entendu, la différence c'est que là où un film peut concentrer le talent d'une équipe sur deux heures (maximum), le jeu-vidéo s'étale sur plusieurs dizaines d'heure en moyenne. Le travail de fond est donc radicalement différent, et au final, si les deux domaines (JV et cinéma en général) sont de plus en plus étroitement liés, il subsiste des différences fondamentales dans l'approche artistique.

Concernant ce Assassin's Creed, le ramage n'est hélas pas à la hauteur du plumage, et passés les heures de découverte, on en vient vite à effectuer toujours les mêmes actions. Répétitif. Dommage.

Cela dit, ça reste un bon jeu - pas excellent ni exceptionnel, mais plutôt réussi, sur le fond comme sur la forme. Et OUI, les décors sont fantastiques et sont l'atout n°1 du jeu à mon sens. Arriver dans une ville comme Damas, riche de 45 000 personnes et suffisament étendue pour nécessiter une bonne dizaine de minutes à traverser en ligne droite, le tout bercé par cette lumière dorée et par un thème musical majestueux, ça le fait What a Face

Mais il faut savoir une chose : ce jeu est une production nord-américaine. Le semi-échec qu'est ce jeu n'est finalement pas surprenant, car dans ce domaine (comme dans bien d'autres), les japonais ont plusieurs longueurs d'avance sur nous... Il suffit de se pencher sur l'historique de sociétés comme Square Enix (anciennement Squaresoft et eNIX, avant leur fusion), Capcom ou encore Konami pour réaliser qu'ils sont et seront encore pour longteps les maîtres incontestés du milieu. Vous noterez que je m'abstiens sciemment de mentionner Nintendo, totalement hors-concours dans ce genre de discussion :)

Pour en revenir au parallèle avec les films d'animation, c'est aussi du côté nippon que l'on trouve les plus grandes innovations. Les deux longs-métrages issus de la licence Final Fantasy (Les Créatures de l'Esprit, et plus récemment Advent Children) ont élevé le niveau à un palier jamais atteint par les Pixar, Dreamworks et compagnie. Ces technologies, employées d'ordinaire pour les scènes cinématiques dans les jeux, sont à la pointe (et je parle de l'ultra-pointe là :lol:) du développement visuel.

Pour te répondre, ce sont donc plutôt les films d'animation (3D, s'entend, car dans le domaine de l'animation 2D, les japonais sont encore une fois un cran au-dessus de leurs concurrents occidentaux) qui commencent à rattraper le jeu-vidéo, et pas l'inverse :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.yourmajesty.net
Picchio

avatar

Nombre de messages : 1055
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Jeux-vidéos   Mer 28 Nov - 10:17

Il m'est arrivé de gouter au joie des jeux vidéo. Je suis aussi d'accord pour dire que les possibilités sont énormes malheureusement, beaucoup de jeux s'appuyent sur des scénarios très faibles. Evidemment, la plupart s'adresse à des enfants, des ados et post ados, avec des scénarios soit à l'eau de rose, soit où çà bastonne partout.
Le seul jeu à ma connaissance qui est vraiment constuit un scénario digne de ce nom est "The Nomad Soul" créé par David Cage avec la musique de David Bowie qui l'interpréte lui-même(virtuellement) dans le jeu. Le jeu a du énormément vieillir car les progès sont fulgurants. Je sais pas s'il existe autre chose.

Concernant la comparaison entre jeu vidéo et animation, je ne suis pas tout à fait d'accord. Se sont deux univers parrallèles dont le point commun, il me semble, c'est la technique utilisée. Les avancées technologiques réalisées dans le cadre des jeux vidéo (marché plus pôrteur) sont ensuite réinjectés dans l'animation. L'exemple de Final Fantasy (j'ai pas vu le 2), même si cette animation est techniquement élaboré, le scénario est assez faible et puis surtout la magie n'opère pas. Les ambiances sont froides. On retrouve d'ailleurs le même problème avec Bilal et 'L'Immortelle" avec, cependant un scénario plus intéressant.

Bon je partage ton point de vue sur l'animation japonaise, mais dire qu'ils sont au-dessus des occidentaux. Je rappellerais que parmi les influences majeur d'un Miyazaki, on retrouve l'animation française avec les production de Laloux.
A mon sens ce qui caractérise l'animation japonaise c'est que d'une part ils construisent des scénarios intelligents, et qu'ils se donnent les moyens de réaliser ces films d'animation. Il y a une culture du manga très importante qui fait qu'il y a un marché porteur pour ce type d'oeuvre. Si on prend un pays comme la france, la bande dessinné n'a pas un public captif très important et les producteurs n'investissent que très peu dans l'animation. Il suffit de voir la galère qu'a eu Laloux pour réaliser ses films pour comprendre qu'il y a de quoi décourager les meilleurs dessinateurs.

Enfin long débat. Il faudra ouvrir un topic sur l'animation. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valhall

avatar

Nombre de messages : 2208
Age : 34
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Correcteur/rédacteur/traducteur freelance
Humeur : Thrash
Date d'inscription : 20/11/2007

MessageSujet: Re: Jeux-vidéos   Mer 28 Nov - 16:40

Ahem. Ce qui va suivre va être très subjectif, donc ne le prends pas mal, mais je ne peux pas m'abstenir de réagir :)

Picchio a écrit:
Il m'est arrivé de gouter au joie des jeux vidéo. Je suis aussi d'accord pour dire que les possibilités sont énormes malheureusement, beaucoup de jeux s'appuyent sur des scénarios très faibles.

Tu n'as donc pas du jouer à beaucoup de RPG :)
Fais-toi un Final Fantasy par exemple, tu verras que le scénario est extrêmement poussé et que la psychologie des personnages est un élément à part entière de leur design.

Citation :
Evidemment, la plupart s'adresse à des enfants, des ados et post ados, avec des scénarios soit à l'eau de rose, soit où çà bastonne partout.


Faux et archi-faux. Le joueur moyen a 33 ans aujourd'hui, et il est loin le temps où les scénarios se limitaient à ça. Narration réfléchie, dialogues intelligents et matures, voilà ce qui fait le lot de beaucoup de jeux.

Citation :
Le seul jeu à ma connaissance qui est vraiment constuit un scénario digne de ce nom est "The Nomad Soul" créé par David Cage avec la musique de David Bowie qui l'interpréte lui-même(virtuellement) dans le jeu. Le jeu a du énormément vieillir car les progès sont fulgurants. Je sais pas s'il existe autre chose.

The Nomad Soul a effectivement pris un sacré coup de vieux, mais tu seras surement ravi de savoir que David Cage a réalisé un autre jeu depuis, intitulé Fahrenheit (The Indigo Prophecy aux USA). Une oeuvre d'art qui a fait avancer le débat sur le jeu-vidéo. Gameplay incroyable, scénario incroyable, bande-son incroyable (signée Angelo Badalamenti, le compo attitré de Lynch), doublage de qualité cinématographique, propos adulte... Une merveille. C'est sorti sur PS2 et Xbox (et PC je crois) en 2005.

Citation :
L'exemple de Final Fantasy (j'ai pas vu le 2), même si cette animation est techniquement élaboré, le scénario est assez faible et puis surtout la magie n'opère pas. Les ambiances sont froides. On retrouve d'ailleurs le même problème avec Bilal et 'L'Immortelle" avec, cependant un scénario plus intéressant.

Nuance : les ambiances sont froides car tu ne connais pas les jeux desquels s'inspirent ces longs-métrages. Crois-moi, quand tu as passé une centaine d'heures en compagnie d'un groupe de personnages, les retrouver quelques années plus tard dans un film c'est un cadeau magique.
Pour le premier film FF, c'est encore autre chose, puisque le scénario est original et ne fait que reprendre dans un contexte SF des thèmes récurrents de la saga (la planète vivante par exemple).

Citation :
Bon je partage ton point de vue sur l'animation japonaise, mais dire qu'ils sont au-dessus des occidentaux. Je rappellerais que parmi les influences majeur d'un Miyazaki, on retrouve l'animation française avec les production de Laloux.

Laloux est connu pour deux films, Miyazaki en a personnellement réalisé une quinzaine. C'est là que se situe la différence. Là où Laloux a peiné pour réaliser Gandahar par exemple (je sais plus combien d'années ça a pris exactement), Miyazaki et ses collègues comme Takahata peuvent réaliser un film tous les deux-trois ans en renouvelant leur propos, leur style visuel, etc.

Citation :
A mon sens ce qui caractérise l'animation japonaise c'est que d'une part ils construisent des scénarios intelligents, et qu'ils se donnent les moyens de réaliser ces films d'animation. Il y a une culture du manga très importante qui fait qu'il y a un marché porteur pour ce type d'oeuvre. Si on prend un pays comme la france, la bande dessinné n'a pas un public captif très important et les producteurs n'investissent que très peu dans l'animation. Il suffit de voir la galère qu'a eu Laloux pour réaliser ses films pour comprendre qu'il y a de quoi décourager les meilleurs dessinateurs.

La France étant le deuxième consommateur de mangas et d'animation japonaise, et représentant à ce titre une vraie exception culturelle dans le monde, c'est une excuse en carton. Surtout en ce qui concerne la bande-dessinée : la France (bon avec la Belgique ok) est un des plus grands pays dans le milieu, et ce depuis des dizaines d'années. Seuls les comics américains et les mangas japonais bénéficient d'une popularité aussi importante.

Citation :
Enfin long débat. Il faudra ouvrir un topic sur l'animation. Very Happy

Ca me semble indispensable :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.yourmajesty.net
Picchio

avatar

Nombre de messages : 1055
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Jeux-vidéos   Mer 28 Nov - 18:39

Je te rassure je ne le prend pas mal, ce qui aurait été plutôt le cas si tu n'avais réagit.
Non je ne suis pas un spécialiste du RPG. Qu'est-ce qu'il y a en dehors de Final Fantasy ? Je sais que sa réputation est excellente.

Le fait que la moyenne des joueurs aient 33 ans n'est vraiment pas un argument pour dire que les scénarios sont adaptés à ce public. Dans les sociétés modernes le temps de l'adolescence est de plus en plus indéterminé et la société de consommation fait ce qu'il faut pour entretenir une certaine culture juvénile. La maturité d'une scénario n'est pas à chercher de ce côté.
Toutefois, je veux bien que tu me cites des jeux répondant à ces critères.

J'ai pris The Nomad Soul comme exemple de ce que je connaissais, en sachant pertinement, qu'un jeu a une durée de vie très courte. C'est très bien qu'il ait fait un nouveau jeu en allant encore plus loin. Est-ce qu'il y a beaucoup de jeux comme ça ?

Pour le fim Final Fantasy, avoue que c'est un comble qu'on ne puisse apprécier pleinement un scénario si on n'a pas joué au jeu. un scénario doit se suffir à lui même. Si tu prend Immortelle de Bilal, tu n'as pas besoin d'avoir vu la foire aux immortelle pour comprendre le film.

Pour le reste, je réserve mes réponses sur l'animation dans un topic consacré.

Sinon, j'affirme un point de vue qui demande à être discuté. Donc, pas de souci on peut discuter sans animosité. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valhall

avatar

Nombre de messages : 2208
Age : 34
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Correcteur/rédacteur/traducteur freelance
Humeur : Thrash
Date d'inscription : 20/11/2007

MessageSujet: Re: Jeux-vidéos   Jeu 29 Nov - 5:24

Picchio a écrit:
Je te rassure je ne le prend pas mal, ce qui aurait été plutôt le cas si tu n'avais réagit.

Tant mieux ! Je sais que j'ai tendance à m'emporter un peu, mais ce n'est pas de l'animosité gratuite, juste de la passion !

Citation :
Non je ne suis pas un spécialiste du RPG. Qu'est-ce qu'il y a en dehors de Final Fantasy ? Je sais que sa réputation est excellente.

Final Fantasy est une série à part, qui a su à la fois consacrer un gameplay (le "style" du jeu en fait, à savoir ici : combats au tour par tour, alternance de phases d'exploration et de phases de combat, etc.) d'une efficacité rare avec des scénarii remarquables et un cachet visuel toujours extrêmement soigné.
Bien entendu, la qualité artistique, présente dès les débuts, explose véritablement avec l'apparition de la Playstation et donc du support CD, qui permet de stocker des décors en simili-32 (le fameux "précalculé" qui va devenir une des marques de fabrque de la série durant cette génération de machines), de la musique orchestrale et surtout des scènes vidéos ou FMV (pour Full Motion Video), qui elles aussi vont devenir un trademark.
Pour résumer (très brièvement), cette série se distingue par la qualité d'écriture de ses scénarios, signés Kazushige Nojima. Les dialogues en particuliers font preuve d'une intelligence et d'une sensisbilité rares, toujours en accord avec la psychologie des personnages principaux, psychologie qui évolue constamment au fil des rebondissements de l'histoire. Les bande-sons sont également des merveilles, mystérieuses et vocatrices, épiques et poétiques à la fois., et sont l'oeuvre de Nobuo Uematsu. Enfin, l'aspect visuel est lui aussi soigné dans les moindres détails, notamment pour les décors, qui atteindront un pic d'esthétisme dans FF IX, une vraie perle graphique.

Mais rien ne vaut une partie pour comprendre, mes mots sont bien peu de choses pour rendre justice à ces jeux cultes.

Citation :
Le fait que la moyenne des joueurs aient 33 ans n'est vraiment pas un argument pour dire que les scénarios sont adaptés à ce public. Dans les sociétés modernes le temps de l'adolescence est de plus en plus indéterminé et la société de consommation fait ce qu'il faut pour entretenir une certaine culture juvénile. La maturité d'une scénario n'est pas à chercher de ce côté.
Toutefois, je veux bien que tu me cites des jeux répondant à ces critères.

C'est exact - de plus, les jeux d'apparence enfantins sont souvent ceux qui recèlent des trésors d'inventivité - à ce titre, je citerai la plupart des jeux Nintendo, de Mario à Zelda, qui font systématiquement progresser l'art vidéoludique et la science du gameplay, comme en témoignent par exemple les deux derniers épisodes de Zelda, sur Wii et DS, et qui utilisent respectivement les technologies de ces machines, à savoir la reconnaissance de mouvements dans l'espace et l'écran tactile.

Quant aux scénarios adultes, je me tourne vers les jeux de Tetsuya Takahashi. Collaborateur de Squaresoft pendant longtemps (concept artiste sur FF VII notamment), il développe dès 1998 un jeu qui va rapidement devenir culte :Xenogears.

Encore une fois, je vais tenter de résumer (très difficile ici, mais pas impossible). La civilisation terrestre, en pleine expansion spatiale, accouche d'un monstre : un système d'armement automatique nommé Yabeh, capable d'anéantir une planète de manière autonome. Jugé trop dangereux, il est démantelé et envoyé à bord d'un vaisseau de colons pour être abandonné dans l'espace. Hélas, il prend le contrôle du superordinateur du vaisseau, Razael, ce qui contraint le commandant de bord à faire exploser l'engin en vol. Les débris s'écrasent sur une planète vierge.
Et c'est là que tout commence. Le processeur biologique de la machine, Kadmoni, engendre une forme de vie humaine, qui va peu à peu coloniser la planète. Et le jeu prend place dix mille ans plus tard, alors que le groupe de héros prend conscience de ses origines...

Sans trop en dévoiler, le script aborde des thèmes comme la nanotechnologie, la métempsychose, la transmigration, la schizophrénie, le rapport à l'Eglise, les conflits culturels... C'est magistral et bouleversant, une expérience unique. De plus, le jeu est truffé de références bibliques, ce qui lui confère un niveau de lecture supplémentaire. Au-delà de la simple science-fiction, la parabole est stupéfiante de lucidité.

Par la suite, Takahashi développe une série en trois épisodes intitulée Xenosaga, sortie sur PS2, et va encore plus loin en exploitant les concepts centraux de la philosophie de Nietzsche (la Volonté de Puissance, l'Eternel Retour et le Surhomme) dans un vaste space opera aux proportions mythologiques. Encore une fois, le design psychologique des personnages est époustouflant, et la richesse du script laisse pantois.

Il existe en sus beaucoup d'autres jeux disposant d'un scénario vraiment travaillé, je citerai pour la forme Shadow Hearts : Covenant, Chrono Cross, Final Fantasy VIII et X, Final Fantasy Tactics (spin-off de la série), etc. Tous proposent des univers cohérents, religieux et politisés, et des scripts très matures.

Citation :
J'ai pris The Nomad Soul comme exemple de ce que je connaissais, en sachant pertinement, qu'un jeu a une durée de vie très courte. C'est très bien qu'il ait fait un nouveau jeu en allant encore plus loin. Est-ce qu'il y a beaucoup de jeux comme ça ?

Non, Cage est un artiste, au sens "précurseur" du terme. Le créateur qui se rapproche le plus de cette vision serait Yu Suzuki et son Shenmue, diptyque culte ayant fait évoluer le jeu-vidéo de façon singulière lui aussi.

Citation :
Pour le fim Final Fantasy, avoue que c'est un comble qu'on ne puisse apprécier pleinement un scénario si on n'a pas joué au jeu. un scénario doit se suffir à lui même. Si tu prend Immortelle de Bilal, tu n'as pas besoin d'avoir vu la foire aux immortelle pour comprendre le film.


Certes, ais cependant, il faut tout de même être habitué à relever les différents niveaux de lecture de ce scénario. C'est une des particularités des RPG japonais et des Final Fantasy en particulier : le scénario propose divers angles d'approche permettant à un jeune de comprendre la trame principale et donc de participer activement à l'évolution de celle-ci, mais aussi à un adulte de déceler de nombreuses références, clins d'oeil et éléments symboliques qui apportent une profondeur supplémentaire à l'oeuvre. Le RPG japonais n'est que rarement figuratif, c'est une de ses particularités, et ses auteurs ont cultivé depuis longtemps l'art du sous-entendu qui tue.

Citation :
Pour le reste, je réserve mes réponses sur l'animation dans un topic consacré.

Sinon, j'affirme un point de vue qui demande à être discuté. Donc, pas de souci on peut discuter sans animosité. Very Happy

Encore une fois, je suis tout à fait d'accord. Et j'ajoute que j'apprécie énormément de me confronter à un avis réfractaire assez adulte pour à la fois maintenir sa position et garder l'esprit ouvert à de nouvelles suggestions. Merci à toi pour ta curiosité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.yourmajesty.net
Picchio

avatar

Nombre de messages : 1055
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Jeux-vidéos   Jeu 29 Nov - 9:37

Tu sais Valhall, tu va finir par me convaincre de remettre un peu mon nez dans quelques jeux.Very Happy

Celà dit, ce que tu me dis à propos des scénarios japonais (Tetsuya Takahashi) ne me surprend pas. Lorsque l'on voit la qualité des scénarios d'anticipation en animation, je trouve effectivement qu'ils posent d'excellentes questions sur la cybernétique. je suis par exemple très admiratif des "Ghost in the Shell". Si le scénarios d'un jeu rejoint le scénario d'une animation comme celui-là , ça devient intéressant.
Comprend bien que ma critique sur les scénarios des jeux, n'est qu'une déception par rapport à un support qui offre des potentialités extraordinaires. Je suis plutôt satisfait d'apprendre que les choses ont évolués. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valhall

avatar

Nombre de messages : 2208
Age : 34
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Correcteur/rédacteur/traducteur freelance
Humeur : Thrash
Date d'inscription : 20/11/2007

MessageSujet: Re: Jeux-vidéos   Jeu 29 Nov - 10:29

Excellente comparaison que Ghost in the Shell (Innocence plus particulièrement, le chef-d'oeuvre absolu de Oshii). C'est la même maturité, la même lucidité dans Xenogears, l'aspect ludique en plus (car le top c'est qu'il n'a pas été oublié et que l'aventure en elle-même est une réussite).


Et si je réussis à te convaincre d'essayer à nouveau de jouer à la console, j'en serai vraiment ravi ! D'autant que beaucoup de jeux dont je parle sont sortis sur Playstation (la première), et ne valent donc plus grand chose aujourd'hui (excepté Xenogears hélas, jamais sorti en Europe et donc uniquement accessible en import, à un tarif forcément élevé... Mais l'investissement en vaut la peine). Pour les FF par exemple, les épisodes VII, VIII et IX sont tous sortis en platinum à l'époque et ne valent donc pas plus de 5 ou 10 euros chacun en version officielle.

Et je comprends tout à fait ton point de vue. Le jeu-vidéo, comme le cinéma ou la musique, propose mille daubes pour une véritable oeuvre d'art. C'est aussi un business. La déception est inévitable quand on ne sait pas trop où s'orienter. Et c'est là que j'interviens What a Face

A vrai dire, le mensuel pour lequel j'ai travaillé en 2006, Background, avait précisément pour objectif de présenter et de disséquer les jeux proposant un contenu travaillé, mature et riche. C'est donc avec un mélange d'expériences personnelles et professionnelles que je me bats pour la considération de ces jeux à part, profonds et bouleversants. J'espère que j'y parviens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.yourmajesty.net
Picchio

avatar

Nombre de messages : 1055
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Jeux-vidéos   Jeu 29 Nov - 10:58

Valhall a écrit:
A vrai dire, le mensuel pour lequel j'ai travaillé en 2006, Background, avait précisément pour objectif de présenter et de disséquer les jeux proposant un contenu travaillé, mature et riche. C'est donc avec un mélange d'expériences personnelles et professionnelles que je me bats pour la considération de ces jeux à part, profonds et bouleversants. J'espère que j'y parviens !

Mon propos ne pouvait pas rencontrer meilleur défenseur. Bravo, continue comme ça. C'est un combat permanent de lutter contre l'abrutissement et pour faire en sorte que, quelque soit le support technique, une oeuvre ait du sens. Je suis loin d'être réfractaire aux technolgies et je considère qu'il y a aucun déterminisme, autre que celui que l'usage définit. Aujourd'hui, les technologies envahissent de plus en plus notre quotidien de manière insidieuse. Elle sont censée améliorer notre sort (donne de la légitimité) mais elles servent aussi à nous contrôler (radars, caméra urbaine etc.), à nous mesurer (carte de fidélité magasins...), à contrôler la productivité des salariés (industrie) etc. Je pense qu'il faut être vigilant, ne pas rendre responsable une technologie mais bien ceux qui s'en servent pour leurs propres fins. C'est en celà que je pense que l'animation japonaise contribue, par l'anticipation, à produire de la réflexion. C'est non seulement élevé l'animation, mais aussi montrer comment elle peut contribuer à une certaine réflexivité de nos sociétés de l'information et de la communication. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valhall

avatar

Nombre de messages : 2208
Age : 34
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Correcteur/rédacteur/traducteur freelance
Humeur : Thrash
Date d'inscription : 20/11/2007

MessageSujet: Re: Jeux-vidéos   Jeu 29 Nov - 11:39

C'est le même procédé pour les jeux-vidéos, dans certains cas. Lorsque le jeu amène une réflexion sur ton statut de joueur, par exemple, ou mieux encore avec Nintendo qui révolutionne carrément la façon de jouer (Wii et DS), prenant un risque considérable pour faire évoluer le concept de ludisme, en y incluant la notion d'espace et de toucher.

C'est pour ça que je reste fidèle à ces types de divertissement, car malgré les productions souvent médiocres, on finit toujours par tomber sur LE truc unique, innovant, qui te redonne de l'espoir et surtout de l'envie pour les années à venir.

Je pense à Fahrenheit de David Cage en écrivant ces lignes : le jeu débute alors que le héros, un monsieur tout-le-monde, est pris d'une transe mystérieuse dans les toilettes d'un bar et tue sauvagement un anonyme avant de reprendre soudainement conscience. Et le jeu commence. On n'a aucun indice sur la marche à suivre, aucune indication. On a la liberté de s'enfuir sans payer, pris de panique, et de prendre le premier taxi venu, ou au contraire de faire preuve de sang-froid et de dissimuler au mieux les traces du crime avant de partir comme si de rien n'était. Là où le concept devient palpitant, c'est que l'on incarne immédiatement après le duo d'inspecteurs chargés de résoudre l'affaire, et l'on doit donc remonter sa propre piste, retrouver l'indice que l'on a laissé involontairement, etc.

La dualité du point de vue offre une perspective unique, et te pousse à réfléchir à tes actions, non seulement en tant que joueur, mais aussi en tant que personne réelle : comment agirais-je dans une situation pareille ? Suis-je capable de faire abstraction de la distance réalité/monde virtuel, ou vais-je au contraire me plonger dans ce monde alternatif et y mettre mes tripes pour que l'expérience soit encore plus crédible ?

C'est ce genre d'idées qui font avancer le schmilblick, et qui font que je reste curieux :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.yourmajesty.net
Picchio

avatar

Nombre de messages : 1055
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Jeux-vidéos   Jeu 29 Nov - 12:26

Bon, t'as réussi à me vendre Farenheit.Very Happy

Une question m'interpelle : dans quelle mesure, l'expérience réaliser dans le monde virtuel, indépendemment des apprentissages techniques (maitrise, dextérité...), mais principalement sur les aspects, on va dire sociaux et ethiques, peuvent être de nature à être réinjecter dans l'environnement social. Je ne tiens pas à soutenir l'idée que la violence des jeux vidéo encourage les jeunes à être plus violent dans la société. Absolument pas. Mais l'idée, plus subtile, c'est que l'expérience de la dualité que tu montres, oblige l'individu à faire des choix. Il serait surprennant que ces choix ne résultent pas en partie de la personnalité du joueurs. Un scénario bien fait pourrait mettre en évidence, les conséquences de ces choix et impliquer un retour sur expérience de nature à modifier en partie la personnalité du joueur. Est-ce que je me fais bien comprendre ?
Bien sûre le jeu est sans incidence. Tu peux t'amuser à jouer le personnage contraire à ta personnalité. Mais je crois que, aussi insignifiant que celà soit, on peut faire virtuellement des expériences sociales de nature à changer (de manière infime) la personnalité d'un joueur. Autrement dit, que le jeu peut participer d'un processus de socialisation.
Qu'en penses-tu ? :?:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valhall

avatar

Nombre de messages : 2208
Age : 34
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Correcteur/rédacteur/traducteur freelance
Humeur : Thrash
Date d'inscription : 20/11/2007

MessageSujet: Re: Jeux-vidéos   Jeu 29 Nov - 13:19

Bien sur que le jeu peut amener le joueur à évoluer, pour une raison très simple : il est vecteur d'émotions.

Je vais cette fois-ci prendre l'exemple de Final Fantasy VIII. Le scénario est tout entier centré sur le personnage de Squall, un adolescent renfermé sur lui-même. Sa personnalité va complètement évoluer au fil du jeu, d'une part par sa prise progressive de responsabilités dans le conflit, d'autre part par sa découverte des sentiments (l'amitié, l'amour et le sens du devoir).
De plus, malgré le contexte fantastique, ça reste l'expression d'un idéal romantique, chevaleresque, ce qui reste un vecteur d'émotion d'une efficacité éclatante pour peu que l'on ait pas peur de ressentir des choses.

L'analogie avec l'adolescent que l'on est tous, ou que l'on a tous été, est si finement amenée, si précisément mise en scène à travers ce personnage, que l'on ne peut que ressentir, de l'autre coté de l'écran, de vraies émotions (ou du moins des souvenris d'émotion). Le fait de ressentir ce que le personnage ressent influe de façon marquante sur son état d'esprit, même longtemps après le jeu - c'est d'ailleurs ce qui continue à m'attirer avec ce jeu, bien que je le refinisse chaque année. Je sais que je vais vivre des émotions intenses pendant des dizaines d'heure, et que je vais pour quelques temps redevenir Squall, me replonger dans cette adolescence à la fois épique et d'une beauté naïve unique en son genre.

C'est la même chose avec d'autres médias : un bon livre peut changer ta façon d'appréhender la littérature, un bon film peut te rendre instantanément cinéphile, ou un groupe peut t'accrocher avec une seule chanson...


Pour ce qui est d'un processus de socialisation, à vrai dire, je n'y crois pas trop - mais c'est un point de vue personnel. Je ne suis vraiment pas amateur du jeu à plusieurs (encore moins du jeu en ligne que je considère comme un fléau qui tue peu à peu le jeu-vidéo à vocation artistique - mort à Counterstrike Evil or Very Mad ), donc j'ai vraiment un rapport intime avec le jeu-vidéo. J'aurais du mal à affirmer que ça me fait évoluer, mais c'est clair que ça influe en partie sur ma façon de penser, de ressentir les choses.

En ce sens, indirectement (à mon niveau), je pense que oui, le jeu t'amène à changer socialement. J'espère avoir répondu à peu près à ta question, bien que je me sois un peu égaré en chemin What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.yourmajesty.net
Picchio

avatar

Nombre de messages : 1055
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Jeux-vidéos   Jeu 29 Nov - 16:07

Merci Valhall, j'apprécie tes propos. Nous aurons bien des occasions de poursuivre cette discussion.
Concernant, la question de l'adolescence, je crois qu'il est important et essentiel de garder son ame d'enfance. je ne voudrais surtout pas la perdre. C'est ce qui me rend curieux de tout, qui donne le sentiment que tout est possible et qu'il ne faut jamais se prendre trop au sérieux. Alors continuons à nous amuser. :ola:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valhall

avatar

Nombre de messages : 2208
Age : 34
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Correcteur/rédacteur/traducteur freelance
Humeur : Thrash
Date d'inscription : 20/11/2007

MessageSujet: Re: Jeux-vidéos   Jeu 29 Nov - 22:59

C'est pour cette raison que je joue aux jeux-vidéso What a Face

Merci pour tes réactions!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.yourmajesty.net
Angrom

avatar

Nombre de messages : 11388
Age : 38
Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : -
Humeur : Contemplative
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Jeux-vidéos   Dim 13 Avr - 9:19

Bon allez, comme tout le monde ou presque, je ne décolle pas de Mario Kart Wii depuis ce week end

Valhall, si ca te tente qu'on fasse une partie online un de ces quatre, on peut échanger nos codes ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No Quarter

avatar

Nombre de messages : 3162
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Jeux-vidéos   Sam 2 Aoû - 13:26

Je suis loin d'etre un énorme fan de jeu mais je dois admettre que certains d'entre eux me rende carrement accro Shocked

J'aime beaucoup tout ce qui est jeu de rôle (Diablo, Baldur's Gate, etc..) et quand je commence j'ai souvent du mal à m'arreter Embarassed

Mon jeu préféré restera sans aucun doute Morrowind

Un jeu assez incroyable qui permet une liberté de mouvement totale dans un monde où l'on peut faire absolument ce que l'on veut. Tout ce déroule dans un pays à l'ambiance médiéval-fantastique dans lequel le joueur peut aller de ville, en ville, entrer dans chaque maison, parler à chaque habitant etc...







Tout simplement sublime drunken


Pour info j'ai commencé ce jeu il y a 4 ans et je suis toujours dessus Shocked

Aussi, le soundtrack est une vraie merveille!!!



Snif, c'est beau Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valhall

avatar

Nombre de messages : 2208
Age : 34
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Correcteur/rédacteur/traducteur freelance
Humeur : Thrash
Date d'inscription : 20/11/2007

MessageSujet: Re: Jeux-vidéos   Dim 3 Aoû - 1:52

Au risque de passer pour un rabat-joie, je me permets de dire que pour ma part, je m'ennuie ferme dans les Elder Scrolls. L'univers est indéniablement attrayant, mais le manque absolu de rythme, inhérent au concept de jeu "libre", rend pour moi les pérégrinations à travers ce monde terriblement pénibles. En revanche, oui, la bande-son est géniale ! Signée Jeremy Soule, non ?

Dans le même esprit, un jeu comme Arcanum, malgré un background excellent là encore, laisse finalement le joueur tellement libre de ses mouvements que le scénario et l'évolution psychologique des personnages, points d'ancrage du jeu de rôle, disparaissent au milieu d'une myriade de quêtes sans intérêt.

Moi, je suis accro à l'école japonaise du RPG (et du jeu vidéo en général) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.yourmajesty.net
No Quarter

avatar

Nombre de messages : 3162
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Jeux-vidéos   Dim 3 Aoû - 10:19

Jeremy Soule indeed Wink

Apres c'est vrai que ce n'est pas un jeu d'action avec des bê-bêtes velues partout à la Diablo II :lol:

Par contre Oblivion (la suite de Morrowind) m'a plutot déçu... le jeu est tres linéaire par rapport à son prédécesseur.

PS Je suis sur Neverwinter Nights en ce moment... Tres sympa mais les règles de Donjons et Dragons me gavent vite Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angrom

avatar

Nombre de messages : 11388
Age : 38
Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : -
Humeur : Contemplative
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Jeux-vidéos   Jeu 14 Aoû - 8:37

Tu as joué à Okami, Valhall ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Verbena

avatar

Nombre de messages : 1829
Age : 42
Localisation : Toulouse / Paris
Emploi/loisirs : Kubrick-à-brac
Humeur : working girl
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Jeux-vidéos   Jeu 14 Aoû - 12:09

Perso, je suis une grande fan de Morrowind et autres jeux de rôles "libres" et très ouverts. J'ai joué à Oblivion sur PS3, pas sur PC, donc le côté plus dirigiste du jeu m'a moins déçue et j'y ai pris aussi beaucoup de plaisir (tout comme à Fable, sur console aussi, qui a une ambiance délicieuse qui rattrape bien ce JDR au final très linéaire).
Les Baldur's Gate et autres NeverWinter Nights ont aussi fait mon bonheur.

En grande fan de SF, j'attends avec impatience le nouveau Fallout à la rentrée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/krohom
No Quarter

avatar

Nombre de messages : 3162
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Jeux-vidéos   Jeu 14 Aoû - 12:14

Copine de moi! cheers


Fallout risque de tout dépoter drunken


Sinon j'attends Diablo 3 à la fin de l'année!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valhall

avatar

Nombre de messages : 2208
Age : 34
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Correcteur/rédacteur/traducteur freelance
Humeur : Thrash
Date d'inscription : 20/11/2007

MessageSujet: Re: Jeux-vidéos   Jeu 14 Aoû - 14:51

Angrom a écrit:
Tu as joué à Okami, Valhall ?

En jap, en US et en français, oui.

Un des meilleurs jeux que j'ai fait de ma vie, tout simplement. Signé Hideki Kamiya, un GENIE issu de chez Capcom (il a créé Devil May Cry, entre autres),à qui l'on doit les merveilles du studio Clover (Okami en tête, mais aussi les Viewtiful Joe et God Hand).

Clover avait fermé ses portes en raison de l'échec commercial absolu d'Okami (une honte, quand on sait que le moindre jeu de foot se vend par millions), mais depuis Kamiya a créé un nouveau studio, Platinum Games, qui a annoncé deux titres : Bayonetta (PS3/X360), un jeu d'action survitaminé à la DMC, en pire :

http://www.gametrailers.com/player/usermovies/215352.html

Et Mad World (Wii), un autre jeu d'action au design Sin city-esque, complètement barré :

http://www.gametrailers.com/player/usermovies/215333.html

Bref. Pour en revenir à Okami, je l'ai fait et refait jusqu'à l'overdose et j'en garde un souvenir fabuleux. Clone de Zelda au rendu visuel magnifique, le tout dans une ambiance japonisante, entre réalité culturelle et fantasy mythologique. Une perle rare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.yourmajesty.net
Angrom

avatar

Nombre de messages : 11388
Age : 38
Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : -
Humeur : Contemplative
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Jeux-vidéos   Jeu 14 Aoû - 15:04

Merci. Je pense que si j'ai une seconde vie, je m'y intéresserai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Verbena

avatar

Nombre de messages : 1829
Age : 42
Localisation : Toulouse / Paris
Emploi/loisirs : Kubrick-à-brac
Humeur : working girl
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Jeux-vidéos   Jeu 14 Aoû - 15:10

No Quarter a écrit:
Copine de moi! cheers


Fallout risque de tout dépoter drunken
cheers
La seule question que je me pose : l'acheter en version PC ou PS3 ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/krohom
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jeux-vidéos   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jeux-vidéos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 15Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» [RETRO JEUX VIDEO] "Night Trap" (3DO et MEGA CD)
» [JEUX VIDEOS] "Black or White" sur Wii
» Les jeux vidéos, c'est rigolo
» [Jeux Vidéo] A quoi joues-tu en ce moment ?
» Jeux vidéo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Grandes Z'oreilles :: Divers :: Discussions diverses-
Sauter vers: