Les Grandes Z'oreilles

La Musique avec des Grandes Z'oreilles !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Synthetizeurs et autres Machines: Histoire et Discussion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
No Quarter

avatar

Nombre de messages : 3162
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Synthetizeurs et autres Machines: Histoire et Discussion   Ven 29 Mai - 22:05

Je me suis depuis quelques annees pris de passion pour ces petites betes, au point d'en avoir neglige tous mes autres instruments.

Y a t'il d'autres fans?

Si la guitare electrique est souvent consideree comme l'instrument le plus representatif de la musique du XXe siecle, on oublie souvent de mentioner les instruments electroniques, pourtant revolutionaires.



Chapitre un: Un nouvel instrument



On attribut l'invention de la premiere machine musicale a Elisha Grey (oui oui, le monsieur qui a invente le telephone) qui alors qu'il travaillait sur un telegraphe a decouvert qu'il etait possible de moduler la frequence et ainsi d'obtenir toutes les notes de la gamme chromatique.

Quelques synthes (et autres choses) notables:

Le Theremin




Invente par le professeur Leon Theremin au debut du siecle, le theremin est considere comme un des premiers instruments electroniques commercialises. Le fonctionnement de cet appareil est assez unique: il emet une onde electro magnetique que le musicien peut moduler en approchant ses mains des 2 antennes. L'antenne de gauche controle la hauteur de la note et celle de droite le volume.

Entendu sur: "Whole Lotta Love de Led Zeppelin, "Good Vibrations" des "Beach Boys", "Oxygene 1" de Jean Michel Jarre, et un paquet de film d'horreur des annees 50!


Le Mellotron


Vous avez sans doute vu "Mellotron" inscrit sur toutes les pochettes de vos disques favoris....

Ce n'est pas vraiment un instrument electronique mais il est difficile de ne pas l'evoquer.
Le Mellotron est le premier sampler de l'histoire. Qu'est ce qu'un sampler? Une machine qui permet de jouer des sons qui ont ete enregistres a partir de vrais instruments. En l'occurence ici, 3 sons: Des choeurs, un quatuor a cordes, et une flute.
Chaque note du clavier declanchait une bande (comme une cassette audio) qui etait ensuite lu par une tete magnetique - Je vous laisse imaginer le poids de la bete et l'entretien necessaire!



(ici un mellotron M400)


Entendu sur:
Choeurs: "In the Court of the Crimson King" de KC, "Close to the Edge" et la partie "Alleluia" sur Yessong de Yes...
Cordes: "Watchers of the Sky" de Genesis, "Starless" de KC, "Space Oddity" de Bowie, "Mysterious Semblance At The Strand Of Nightmares" de Tangerine Dream (passe au travers d'un Phaser)
Flutes: "Nights in White Satin" des Moody Blues, "Strawberry Field" des Beatles, "Battle of Epping Forest" de Genesis...


EMS VCS3




EMS est une petite compagnie anglaise (toujours en activite!) qui fabrique des synthetizeurs depuis le milieu des annees 60. Et qui dit Angleterre + fin des 60's dit bien entendu Rock Progressif. C'est grace a cet instrument que la revolution anglaise du prog a commencee. Plus une "machine a bruits" qu'un synthe a proprement parle, le VCS-3 possede 3 tres puissants occilateurs capable de produire des sons d'eux meme, qui peuvent ensuite etre modules ou aranges en sequences.

il existe aussi un modele nomme "Synthi" qui est un VCS-3 dans une petite valise!



(c'est trop mignon )


Entendu sur: "On the Run" de Pink Floyd, "Silver Machine" d'Hawkwind, "Won't get Fooled Again" des Who, Phaedra de Tangerine Dream, toute la periode 70's de Brian Eno...



Le Moog Modulaire.




Difficile de parler synthe sans evoquer Moog... Pour la premiere fois un synthetizeur se trouvait muni d'un clavier.
Chaque instrument etait construit par Robert Moog lui-meme, incluant divers elements choisis par son client.
Modulaire veut dire que l'instrument contient plusieures parties ("modules") dont l'utilisation est au choix du musicien. La connection se fait a l'aide de petits cables ("patches") un peu comme quand un guitariste branche ou enclanche ses pedales d'effets. On peut vite se retrouver avec un vrai plat de spaguettis!
Des tonnes de sons sont ainsi disponible, allant de la nappe langoureuse aux bruits robotiques.
L'utilisation est fastidieuse et les pannes frequentes... mais quels sons

Entendu sur: "Karn Evil 9", "Lucky Man", "Tarkus"... d'Emerson Lake and Palmer, Tous les premiers Klaus Schultze, Switch on Bach et la BO d'Orange Mecanique de Walter/Wendy Carlos...


Moog MiniMoog Model D



Comme tous ces merveilleux instruments coutaient quand meme la peau des doigts, Robert Moog a cree pour nous autres simples mortels, le MiniMoog. Un des premiers synthetizeurs fabriques en masse et disponible a un prix abordable - tout est relatif, ca coute quand meme 3000$ - le MiniMoog s'est vite impose comme un des instruments electroniques les plus celebres.
Facile a transporter et (plutot) simple d'utilisation, de nombreux groupes adopte cette sympatique petite boite en bois aux sons dementiels..

Entendu sur: Absolument tout! "Shine on you Crazy Diamond", "Have a Cigar", "Dogs"... Pink Floyd, Tous les solos de Rick Wakeman, "Autobahn" de Kraftwerk, "Xanadu" de Rush, le Live de Uriah Heep... Partout je vous dis!



ARP

"L'Autre". Dans les annees 70 il y avait 2 camps: Ceux qui jouaient sur Moog et ceux qui jouaient sur ARP. Nomme d'apres son inventeur, Alan Robert Pearlman, ARP a ete pendant des annees en concurrence (pour ne pas dire en guerre) avec Moog.
Si Moog voyait le synthetizeur comme un instrument revolutionnaire etant capable de declancher un tsunami electronique sur le monde, ARP envisageait une approche plus musicale.
Ainsi les sons d'ARP sont en general beaucoup plus doux et fluides que les sons de Moog, mais en contrepartie manquent un poil de personnalite.

Plusieurs modeles notables:

L'ARP 2500 et son petit frere l'ARP 2600



Synthe modulaire cree en reponse a Moog.

Entendu sur: "Baba O'Riley", "The Song is Over"... des Who, "Oxygene" de JMJ, "Gates of Delirium" de Yes, "Frankenstein" d'Edgar Winter, Wind and Wuthering de Genesis, et aussi la "voix" de R2D2 dans Star Wars!


ARP Pro Soloist




L'instrument contient des "presets" - sons pre-programmes directement accessibles par simple pression d'un bouton - plutot que des potentiometres de reglages.
C'est egalement le premier synthe a posseder un "AfterTouch" : les touches reagissent differement en fonction la puissance exercee par les doigts.

Tres peu de possibilites au final mais neanmoins celebre car c'est l'unique synthe utilise par Tony Banks sur Selling England by the Pound, Lamb, et Trick of the Tail. Donc tres cool pour jouer Firth of Fith, Cinema Show, In the Cage, Slipperman...


ARP Odyssey



La contre attaque face au MiniMoog! Considere comme un des meilleurs produits d'ARP, l'Odyssey a l'avantage d'etre Duophonique, c'est a dire de pouvoir jouer 2 notes en meme temps (une seule note etait alors jouable jusqu'alors). Compare a un Moog, il a un son plus fluet et doux, ideal pour les sons plus ambiants. Les fameux generiques de X-Files et Dr Who en sont la preuve.
A note qu'il existe aussi une version monophonique appellee ARP Axxe

Entendu sur: "Come Sail Away" de Styx, "Band and the Run" de McCartney & Wings, Gary Numan...


L'Eminent Solina String Ensemble




Bien qu'etant une toute petite compagnie Hollandaise, Eminent aura quand meme marque l'histoire avec son Solina String Ensemble. Sorte de Mellotron du pauvre, le Solina contient un son de quartet a corde en memoire et permet une polyphonie totale. Ce n'est pas un synthetizeur au sens propre du terme, mais plus un orgue.

Au USA, le Solina sera vendu sous la marque ARP.


Entendu sur: "Shine on You Crazy Diamond" de Pink Floyd (le son "drone" sur les 3 premieres minutes), L'album Oxygene de Jarre (tous les bruits de vagues sont fait a partir d'un solina passe au travers d'une pedale de Phaser), "Mr Crowley" d'Ozzy Osbourne, "Funeral for a Friend" d'Elton John...


Dernière édition par No Quarter le Jeu 24 Sep - 18:06, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No Quarter

avatar

Nombre de messages : 3162
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Synthetizeurs et autres Machines: Histoire et Discussion   Sam 30 Mai - 13:18

Chapitre 2: L'Age d'Or, la Revolution Midi, et la Contre Attaque Japonaise





Les Sequential Circuit Prophet 5 / 10


Sans doute mes synthetizeurs preferes!
Cree au milieu des annees 70 par Dave Smith, Sequential Circuits et sa serie "Prophet" a veritablement reinvente le synthetizeur et lui a donne ses lettres de noblesse en tant qu'instrument de musique. La serie Prophet offrait plusieurs modeles dont le # 5 qui devint extremement populaire, ainsi que sa version a 2 claviers le Prophet 10 (dont je reve parfois la nuit ) Responsable de 90% des sons de l'album Abacab.

Sequential Circuit a integre a ses synthetizeurs une memoire permettant de sauvegarder ses programmes, extremement utile sur scene, une polyphonie de 5 voix (une veritable revolution a l'epoque) et surtout le MIDI (Musical Instrument Digital Interface) systeme numerique permettant de synchroniser plusieurs instruments, ou encore de piloter differents synthetizeurs a partir d'un seul clavier.






Entendu sur: "Run like Hell" de Pink Floyd, "Market Square Heroes" de Marillion, "Abacab" de Genesis, "In the Air Tonight" de Phil Collins, tous les premiers Peter Gabriel...


L'Oberheim OB X



Une marque qui n'a malheureusement pas vecu bien longtemps (5 ans) mais a offert un des meilleurs synthes qui soit: L'OB X. On peut le considerer comme un Prophet 5 modifie, avec un son qui lui est propre. C'est un des premiers synthetizeurs a utiliser un circuit imprime.

Entendu sur: "Tom Sawyer" et "Subdivisions" de Rush "1984/Jump" de Van Halen, l'album Hot Space de Queen...



Roland:

Dans les annees 70, les synthetizeurs etait des instruments professionels et leurs prix etaient trop eleves pour la majorite des amateurs ou semi pro - environ 3000$ pour un MiniMoog et le double pour un prophet V... et dans les annees 70 encore!

Aussi le salut est venu du Pays du Soleil levant avec Roland, qui en plus de fabriquer des synthetizeurs a prix abordables a aussi offert de bien belles innovations telles que les synthetizeurs pour guitare (vous entendez Elephant Talk de King crimson?), les fameuses pedales d'effet Boss, les boites a Rythmes de la serie TR, l'invention de l'effet Chorus....



Ici le Jupiter 4, premier synthetizeur de la celebre serie Jupiter/Juno.


Entendu sur: a peu pres tout ce qui s'est fait dans les annees 80, Cure, Joy Division, Duran Duran, "Final Countdown" de Europe, "Revolutions" de Jarre...


Korg

Difficile d'evoquer Roland sans evoquer son concurent korg... Avant de s'imposer comme les rois du numerique, Korg etait renomme pour ses synthes modulaires / semi-modulaires et ses sequenceurs.
La serie MS est tres recherchee:



Ou egalement le tres rare PS-3300 (50 exemplaires fabriques)




Apres la sortie des Juno Roland, Korg inventera le Poly 6, tres similaire dans son utilisation:





Il y aura aussi le tres chouette Vocoder ("Sheep" de Pink Floyd)




Utilises par: Jean Michel Jarre, Vangelis, Ayreon, Keith Emerson, Rick Wakeman...



Yamaha

Il fallut evidement peu de temps au conglomera japonais Yamaha pour produire sa propre ligne de synthes. Au milieu des annees 70, Yamaha faisait du TRES haut de gamme. On retient en particulier l'incroyable CS-80:




Encore un rejeton du Prophet V, le CS-80 proposait TOUTES les fonctions qui etaient possibles a l'epoque: Polyphonie de 8 notes, controleurs a ruban, memoires, aftertouch, MIDI (sur les derniers modeles)... son poids est consequent (pres de 100kg) et son prix aussi (15.000$ !!)

Un monstre.

Il existe aussi des modeles avec moins de fonctions dans la gamme CS: CS-70, CS-60, CS-50, CS-20, CS-15, CS-10 et CS-5


Entendu sur: "Blade Runner" et de Vangelis (utilise sur tout l'album), "Africa" et "Rosanna" de Toto, Saga, tout l'album Drama de Yes...



Moog se reveille:



Face au soulevement japonais et quand ARP doit fermer ses portes, incapable de resister a cette concurence serieuse, Moog decide de mettre le paquet pour rester en course.

Le Poly Moog:




Polyphonique. On peut le considerer comme plusieurs minimoog compiles. Toutefois pour baisser le prix Moog a serieusement reduit sa qualite de production et les polymoog sont souvent synonymes de pannes et plantages!
Apparition toutefois remarquee sur le solo de "Follow You, Follow Me" de Genesis.


Le MultiMoog





L'Arme fatale. Le Prophet ou CS-80 version Moog. Polyphonie, programmabilite, Midi... Grosse bete!


Le Mini-Moog Prodigy




Synthe tres populaire a la fin des 70's qui donnera son nom a un groupe elecro anglais des annees 90.
Version simplifie du Model D, utilisation facile, prix (assez) accessible, et surtout tres costaud!



Le Moog Bass Taurus



Bien connu des groupes de progs (Yes, Marillion, Genesis, Rush, Rainbow) le Taurus est un synthetizeur controlable au pied. Celebre pour ses sons tres graves et ambiants.


Dernière édition par No Quarter le Jeu 24 Sep - 18:06, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No Quarter

avatar

Nombre de messages : 3162
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Synthetizeurs et autres Machines: Histoire et Discussion   Sam 30 Mai - 13:32

Chapitre 3 : L' Ere Numerique



1- Les Samplers

Arriverent alors les annees 80 et l'ere numerique. Les premiers synthetizeurs numeriques etaient surtout des samplers (voir plus haut le point conernant le Mellotron).
Vous avez peut etre deja entendu ce mot a tort et a travers en vous demandant ce que c'etait. Le sampling - ou "echantillonnage" en francais - est un procede qui permet d'enregistrer un son (un echantillon) qui sera numeriquement analyse, puis sauvegarde dans une machine. L'instrument sera en suite capable de module la frequence du son pour obtenir n'importe quelle note.
Ainsi vous pouviez enregistrer par exemple, le son d'une voiture qui demarre, puis jouer une melodie constituee de son de moteur!

Vous vous en doutez, pour l'epoque, c'etait de la veritable science fiction! Shocked


Un des premiers samplers etait le Synclavier.




Monstre sorti en 1975, cette chose coutait la modique somme..... d'un demi million de dollars. pale

Si le prix interdissait aux musiciens moyens l'acces a cet objet, les studios d'enregistrement pouvaient se le permettrent. C'est pourquoi de nombreux hits des annees fin 70/debut 80 mettent en valeur l'instrument ( Thriller de Micheal Jackson, Tangerine Dream, ou en core l'album "Francesco Zappa" de Frank Zappa qui est uniquement interprete au Synclavier.


La reponse vint cette fois d'Australie, ou fut cree en 1979 le Fairlight. Cette fois beaucoup moins cher (seulement 25.000$..... ) l'instrument permit aux musiciens l'utilisation du sampling.
Le meilleur exemple d'utilisation du Fairlight est pour moi le 4e album de Peter Gabriel ("Security"). Je vous offre une petite video, c'est plus explicite que n'importe quelle explication!



Et dire que cette interview date d'il y a presque 30 ans. Un vrai devin ce Peter! Shocked




2 - La Democratisation


Le milieu des annees 80 furent surtout marquees par 2 choses.



- La premiere est une baisse de prix du materiel musical, en grande partie grace aux marques japonaises et a une concurrence effrenee du a une demande de plus en plus grande.
Ainsi on a pu voir des samplers tel que le EMU Emulator ou toute la serie Akai a des prix defiant toute concurrence.







Toujours pour reduire le cout, on commence a voir apparaitre les "Workstations", Machines regroupant synthetizeur, sequenceur, boite a rythmes et voir meme enregistreur dans un meme clavier.
Le SixTrack de Sequential Circuit est un des premiers modeles de ce genre, regroupant un sequenceur, un enregistreur 6 pistes et les sons analogiques du Prophet V.








- Le 2e facteur de cette democratisation est l'invention de la synthese digitale FM, remplacant les sons analogiques soutractifs d'alors.

Facile a fabrique et demandant peu d'entretien, le digital s'impose bientot en maitre, poussant les entreprises qui avaient tout misé sur l'analogique a la faillite: Sequential Circuits et Moog mettent la clef sous la porte... Sad

Cette revolution commence avec la serie DX de Yamaha et en particulier le DX-7, Premier synthetizeur pro a etre commercialise sous la barre des 1500 dollars.




Utilise par les pros comme par les amateurs, le DX-7 rapidement entendu sur tout ce qui c'est fait dans la 2e moitie des annees 80 (et du coup est de nos jours considere comme mega kitch )



Roland repond en sortant le D-50, tres similaire dans sa conception




Quant a Korg, ils nous sortent le M1, premier synthetizeur a se vendre a plus d'un million d'exemplaire




Les marques japonaises sont desormais les reines incontestees de la musique electronique.


Dernière édition par No Quarter le Sam 30 Mai - 22:53, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No Quarter

avatar

Nombre de messages : 3162
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Synthetizeurs et autres Machines: Histoire et Discussion   Sam 30 Mai - 13:33

Chapitre 4: Le Synthetizeur aujourd'hui


Alors qu'en est-il aujourd'hui?

Il est vrai que l'on a pas vraiment vu grand chose depuis les annees 90. Le marche americain est quasiment mort, a part les superbes Kurzweil dont le modele K2000 reste sans doute la meilleure workstation de nos jours et est toujours largement utilisee.





Les marques japonaises Yamaha, Roland, Korg, et maintenant Casio font tout pour rester dans la course en baissant leurs prix - mais en contrepartie, la qualite est merdique et ca ne vaut plus grand chose.
Les workstations tel que le Yamaha Motif, Roland Fantom ou Korg Triton sont de bons outils mais sans pour autant proposer quoique se soit de remarquable ou de nouveau.










Si, on peut toutefois noter que la technologie permet desormais la modelisation tres realiste de sons d'epoque. La Marque Clavia et sa fameuse serie rouge Nord produit d'excellents instruments si vous cherchez les sons de Moog, Orgue Hammond, ou autres ARP. L'incroyable Access Virus allemand va encore plus loin en proposant un edition possible des presets avec votre ordinateur.






Des modelisations semblables sont egalement disponibles a moindre cher grace a l'Use Audio Plugiator ou a l'Alesis Ion








Avec l'arrivee de l'informatique ces modelisations sont egalement disponibles sous formes de VST (Virtual Studio Technology) plugins que vous pouvez ajouter a votre logiciel d'enregistrement (Cubase, etc) qui vous permettent de jouer grace a un clavier midi. Avantage: Il existe beaucoup de fans qui creer leurs VST eux meme et les mettent gratuitement sur internet.
Un des meilleurs logiciel VST est pour moi le M-Audio M-tron qui simule un Mellotron a la perfection Shocked








Du point de vue analogique, Moog a re-ouvert ses portes a la fin des annees 90 et propose une jolie gamme dont le Moog Little Phatty.



Robert Moog nous a quitte en 2005.



Un constructeur sur le site internet www.synthesizers.com peut vous construir un synthe modulaire sur mesure - si vous avez les moyens. Jordan Rudess est un de le plus fameux clients.




Dave Smith (fondateur de Sequential Circuits) est retourne dans le monde des affaires en 2007 et produit quelques synthes sympa sous son nom. Dont le Prophet 8, version avancee du Prophet 5 - a prix raisonable qui plus est.








Alors que nous predit l'avenir?
Vous vous demandez dans quel materiel investir?
Quels sont les bons plans en occasion?
L'analogique est-il meilleur que le numerique?
Est-ce vraiment glucose de brancher du 120 watts dans VSP 600 a display rack?


Je suis la pour repondre a vos questions, si je le peux


Dernière édition par No Quarter le Sam 30 Mai - 22:57, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ehn Deïss
Admin
avatar

Nombre de messages : 29522
Age : 45
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Synthetizeurs et autres Machines: Histoire et Discussion   Sam 30 Mai - 14:20

Très intéressant, ton topic !

_________________


Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zoreilles.forumdediscussions.com
No Quarter

avatar

Nombre de messages : 3162
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Synthetizeurs et autres Machines: Histoire et Discussion   Sam 30 Mai - 15:48

Ehn Deïss a écrit:
Très intéressant, ton topic !


Merci! Very Happy

J'ai termine la seconde partie Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valhall

avatar

Nombre de messages : 2208
Age : 34
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Correcteur/rédacteur/traducteur freelance
Humeur : Thrash
Date d'inscription : 20/11/2007

MessageSujet: Re: Synthetizeurs et autres Machines: Histoire et Discussion   Sam 30 Mai - 16:31

Une remarque : le Vocoder a aussi été popularisé par MONSIEUR Roger Troutman (de Zapp)... Même s'il a surtout utilisé une talk-box maison à base de Yamaha DX100, le Vocoder a été un vrai déclic chez lui !

http://www.deezer.com/track/6827

Cultissime :)

+1 pour le topic sinon, excellent. Vivement la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.yourmajesty.net
No Quarter

avatar

Nombre de messages : 3162
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Synthetizeurs et autres Machines: Histoire et Discussion   Sam 30 Mai - 16:39

Il jouait sur une Electro Harmonix Golden Throat si je me souviens (pedale d'effet pour guitare) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valhall

avatar

Nombre de messages : 2208
Age : 34
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Correcteur/rédacteur/traducteur freelance
Humeur : Thrash
Date d'inscription : 20/11/2007

MessageSujet: Re: Synthetizeurs et autres Machines: Histoire et Discussion   Sam 30 Mai - 17:09

Ouais. Couplée au Yamaha :)

http://www.dailymotion.com/video/xol43_roger-troutman-1951-1999-radio-nova_dating
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.yourmajesty.net
No Quarter

avatar

Nombre de messages : 3162
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Synthetizeurs et autres Machines: Histoire et Discussion   Sam 30 Mai - 17:18

Ca n'a pas pris une ride

J'ai commence le 3e chapitre sinon!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No Quarter

avatar

Nombre de messages : 3162
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Synthetizeurs et autres Machines: Histoire et Discussion   Sam 30 Mai - 20:41

Et voila, fini Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No Quarter

avatar

Nombre de messages : 3162
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Synthetizeurs et autres Machines: Histoire et Discussion   Sam 30 Mai - 23:00




Une petite demonstration du VCS3 par Gilmour et Waters
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lïhns

avatar

Nombre de messages : 2688
Age : 53
Localisation : Blois
Humeur : rêveuse
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: Synthetizeurs et autres Machines: Histoire et Discussion   Dim 31 Mai - 23:56

passionnant, vraiment bravo cheers
Le minimoog, c'était pas un des claviers préférés de Benoit Widemann, dans et hors de Magma ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nrblog.fr/jazzocentre
No Quarter

avatar

Nombre de messages : 3162
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Synthetizeurs et autres Machines: Histoire et Discussion   Lun 1 Juin - 0:23

En effet, le MiniMoog est un element principal du son Magma periode Widemann, au meme titre que le Piano Electrique Rhodes Very Happy




Magma on egalement ete utilisateurs de la marque francaise RSF au milieu des annees 70.
Un modele "signature" appelle Kobol avait meme vu le jour!




Une tres chouette petite bete a 2 occilateurs, fortement inspiree par le Prodigy de Moog avec en plus un mini sequenceur 8 pistes.
De nos jours quasi-introuvable! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No Quarter

avatar

Nombre de messages : 3162
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Synthetizeurs et autres Machines: Histoire et Discussion   Jeu 4 Juin - 14:52

Quelques albums indispensables ou l'electronique est intelligement utilisee:



Moog, Moog, Moog




Mellotron, Mellotron, Mellotron



Parcequ'il il ne suffit pas de faire du bruit, il faut aussi savoir jouer de son instrument.



il y a de l'abus, mais ca en jette



(Je ne savais pas lequel choisir Embarassed )



Vive la france Mais surtout, enfin un album entierement electronique qui sait rester musical.



Space drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No Quarter

avatar

Nombre de messages : 3162
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Synthetizeurs et autres Machines: Histoire et Discussion   Sam 20 Juin - 10:06




Superbe demo du Prophet 08

Plus ca va plus je me dis qu'un jour il sera mien (oh oui)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picchio

avatar

Nombre de messages : 1055
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Synthetizeurs et autres Machines: Histoire et Discussion   Sam 20 Juin - 21:42

Ca me rappelle ma jeunesse. C'est sure les synthés étaient inabordable. Un de mes premiers achat a été un Kawai 100f, 3 octaves. Il était assez abordable néanmoins il faisait un peu pal figure à côté de toutes les sonnorités genre moog et compagnie. Mais à ce prix là, il ne fallait pas rêver.
J'ai eu ensuite un roland Juno 60. Là je me suis bien éclaté avec ça. je regrette de l'avoir revendu d'ailleurs. Période sympa.

bravo pour ce fil. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No Quarter

avatar

Nombre de messages : 3162
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Synthetizeurs et autres Machines: Histoire et Discussion   Sam 20 Juin - 22:16

Citation :
Un de mes premiers achat a été un Kawai 100f



Ca a l'air genial ce machin! Very Happy

Si ton Juno te manque on en trouve frequement sur eBay dans les 300€ !



Mon premier synthe etait un Korg Poly 61:


Pas la plus expressive des machines, mais on peut obtenir des nappes superbes avec! Malheureusement un occilateur avait lache... Sad

Du coup j'ai ete tres lontemps sans synthe jusqu'a ce que certain DSP me redonne gout aux claviers.
Je me suis offert un Clavier Maitre M-Audio (Excellente marque au passage!). A suivit plus tard un Roland Juno G qui a degage assez vite (ca shlingue un peu le digital).
J'ai donc change ca pour un Plugiator Use Audio qui possede les meilleurs sons d'orgues Hammond que je connaisse.

Je me suis fait plaisir depuis avec un MiniMoog... et oui, il faut savoir realiser ses reves!

Je possede un Sampler Roland assez incroyable et realiste paye un bouchee de pain sur eBay. On peut trouve des cartes d'expensions superbes la Mellotron est incroyable!

J'ai egalement un chouette Korg MS-10 semi-modulaire et un Sequential Circuit SixTrak (en attendant de pouvoir m'offrir un Prophet...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joss

avatar

Nombre de messages : 22188
Age : 41
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: Synthetizeurs et autres Machines: Histoire et Discussion   Sam 20 Juin - 22:41

J'ai pas encore tout lu (quasiment rien même) mais j'ai parcouru tout le début du topic et franchement ça me fascine tous ces objets électroniques vintages Shocked Certains ont vraiment de la gueule Very Happy

_________________

http://www.flickr.com/photos/joss_pr/
http://www.eklektik-rock.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No Quarter

avatar

Nombre de messages : 3162
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Synthetizeurs et autres Machines: Histoire et Discussion   Sam 20 Juin - 23:01

J'admet utilise un language assez geek... Embarassed

N'hesitez pas a me demander si certaines choses ne sont pas claires!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joss

avatar

Nombre de messages : 22188
Age : 41
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: Synthetizeurs et autres Machines: Histoire et Discussion   Sam 20 Juin - 23:03

No Quarter a écrit:
J'admet utilise un language assez geek... Embarassed

N'hesitez pas a me demander si certaines choses ne sont pas claires!

les quelques trucs que j'ai lu sont clairs.

Il est dans ta présentation l'instrument qui produit le son bizarre de "Welcome to the machine" ? (je sais pu à quel timing mais je pense que tout le monde à en tête ce à quoi je pense)

_________________

http://www.flickr.com/photos/joss_pr/
http://www.eklektik-rock.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No Quarter

avatar

Nombre de messages : 3162
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Synthetizeurs et autres Machines: Histoire et Discussion   Sam 20 Juin - 23:06

Citation :
Le MiniMoog

Entendu sur: Absolument tout! "Shine on you Crazy Diamond", "Have a Cigar", "Welcome to the Machine", "Dogs"... Pink Floyd


Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ehn Deïss
Admin
avatar

Nombre de messages : 29522
Age : 45
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Synthetizeurs et autres Machines: Histoire et Discussion   Sam 20 Juin - 23:08

Je ne suis pas sûr d'avoir donné mon avis sur ce topic (pas trop de temps), mais merci !

Je suis un fana de synthés vintage et là, c'est la fête du slip !

Gros, gros fan des Mellotron, des Moog et des Hammond !

Le Prophet 08, c'est le clavier neo-prog par excellence, non ?

_________________


Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zoreilles.forumdediscussions.com
Lïhns

avatar

Nombre de messages : 2688
Age : 53
Localisation : Blois
Humeur : rêveuse
Date d'inscription : 27/05/2008

MessageSujet: Re: Synthetizeurs et autres Machines: Histoire et Discussion   Sam 20 Juin - 23:13

No Quarter a écrit:
J'admet utilise un language assez geek... Embarassed

N'hesitez pas a me demander si certaines choses ne sont pas claires!
C'est vrai, mais heureusement, y a des images avec
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.nrblog.fr/jazzocentre
No Quarter

avatar

Nombre de messages : 3162
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: Synthetizeurs et autres Machines: Histoire et Discussion   Sam 20 Juin - 23:19

Ehn Deïss a écrit:


Le Prophet 08, c'est le clavier neo-prog par excellence, non ?


Tu parles du Prophet 5 peut etre non?

Le Prophet 08 n'est sorti qu'il y a 3 ans Wink


Si c'est le cas oui!
Tous les groupes neo-prog utilisait le Prophet avait une reputation de "MiniMoog Polyphonique" (meme si c'est assez reducteur au final).
Tout ce qui est sorti apres 1976 - Pink Floyd, Peter Gabriel, Genesis, Alan Parsons, Tangerine Dream et toute la vague neo prog, en effet.

Il est toujours tres recherche pour ses sonorites chaudes et spacieuses, et tres utilise.
Richard Barbieri en possede 3 ou 4 je crois!

Il y a encore plus fort:



Le Prophet 10!

un double Prophet 5 Shocked
Le clavier prefere de Tony Banks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Synthetizeurs et autres Machines: Histoire et Discussion   

Revenir en haut Aller en bas
 
Synthetizeurs et autres Machines: Histoire et Discussion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Synthetizeurs et autres Machines: Histoire et Discussion
» Guitares Electriques: Histoire et Discussion
» l'histoire de la slide hawaïenne
» [Jeu] Histoire à choix de réponse (prise 2)
» Catapultes et salles machines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Grandes Z'oreilles :: Divers :: Musiciens et instruments-
Sauter vers: