Les Grandes Z'oreilles

La Musique avec des Grandes Z'oreilles ! 10 ans que ça dure !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Kurosawa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Picchio

avatar

Nombre de messages : 1061
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Kurosawa   Sam 17 Nov - 12:51

Akira Kurosawa

Je dois dire que j'ai une très grande admiration pour l'oeuvre de Kurosawa. Tout le monde, je pense connait au moins "Les Sept Samourais", film sans doute moins connus que son remake "Les Sept Mercenaires" dont Kurosawa dira, après avoir visionné le film, que le réalisateur n'avait rien compris à son film. Car c'est bien ce qui fait la qualité des films de Kurosawa, c'est qu'ils ont du sens, un sens rare, une réflexion profonde sur la société et plus généralement sur les sociétés humaines.
Si il utilise le cadre de son pays, le Japon, ce n'est pas tant pour nous raconter son histoire mais c'est davantage pour mettre en scène l'humain dans tout ce qu'il représente de bons comme de mauvais. Son oeuvre a une portée universelle et c'est ce qui nous touche profondément.
Bien que j'avais vu "Les Septs Samourais" dans mon enfance, je n'avais retenu que l'aspect film d'action, laissant de côté toutes ces relations subtiles entre les samourais et les villageois. C'est le film "Barberousse" (1965) qui a vraiment été une révélation.


Barberousse (interprété par Toshiro Mifume) est un playdoyer contre la misère. C'est sans doute le film le plus humaniste de Kurasawa où il dénonce la vanité, vanité de ce jeune medecin, promu à une belle carrière, qui n'a de considération que de son rôle auprès des puissants, mais qui confronté à la misère humaine va opérer un changement radical.
C'est un film où il n'est pas possible de rester indiférent. On ne peut pas supporter d'accepter cette misère et de dire qu'on ne peut rien y faire. Et c'est une leçon permanent de Kurosawa de nous rappeller que c'est en agissant que nous existons, et cette action, portée par des valeurs humanistes, peut transformer le monde. Barberousse est un personnage dure et autoritaire, mais comment pourrait on s'opposer à lui tant il est porté par une générosité qui s'exprime par la dévouement à sa profession. Etre medecin c'est une responsabilité et on doit agir en fonction de cette reponsabilité, et non pour le statut qu'elle nous octroie.
Ce souci de l'action était déjà présent dans "Vivre" (1952) où le personnage principale finit pas tomber dans une forme de dépression face à une vie dénoué de sens. C'st quand il commence à prendre conscience de cet état qu'ili décide d'agir selon ses convictions.
Agir, c'est donc avoir des convictions et se battre pour celles-ci. Et c'est peut-être là un trait essentiel de son oeuvre, un combat permanent contre l'absurdité et la misère. Cependant Kurosawa n'est pas un utopiste. Il sait pertinemment que combattre la misère est un combat de tous les instants, qu'il n'y a pas de synthèse vers un monde meilleure. Son oeuvre pourrait simplement signifier qu'il ne faut pas se résigner, qu'il faut savoir s'indigner, qu'il n'y a pas de fatalité et que l'action vaut mieux que rien.

Barberousse est un chef d'oeuvre hautement recommandable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ehn Deïss
Admin
avatar

Nombre de messages : 30072
Age : 46
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Kurosawa   Sam 17 Nov - 14:50

Très intéressant ! Je ne connais absolument rien de Kurozawa, même pas Les Sept Samouraïs...

Je vais essayer de trouver Barberousse.

_________________


Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zoreilles.forumdediscussions.com
Picchio

avatar

Nombre de messages : 1061
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Kurosawa   Sam 17 Nov - 15:08

Ehn Deïss a écrit:
Très intéressant ! Je ne connais absolument rien de Kurozawa, même pas Les Sept Samouraïs...

Je vais essayer de trouver Barberousse.

J'espère qu'il te fera le même effet qu'à moi. Depuis j'ai vu la majeur partie de ses films disponibles en DVD. C'est grandiose. Et je peux les voir et les revoir, toujours avec autant de plaisir.

Kurosawa a énormément influencé le cinéma occidental, comme il a été influencé par la culture occidentale. En particulier, il est connu que George Lucas s'est inspiré d'un film de Kurosawa, "Le Chateaux de l'araignée" pour réaliser "La Guerre des Etoiles". Tout à fait surprennant. drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Kurosawa   Sam 17 Nov - 16:16

Ah oui! Kurosawa est un géant! Il y a une éternité que je n'ai pas revu ces films fabuleux: ceux que tu cites, et aussi Rashomon et le film culte Dersou Ouzala à la lenteur hypnotique dans la taïga sibérienne.

Le dernier que j'ai vu, c'est Rêves de 1989, un film composé en fait de 8 courts métrages totalement oniriques avec des images d'une beauté à couper le souffle.
L'extase! sunny
Revenir en haut Aller en bas
Picchio

avatar

Nombre de messages : 1061
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Kurosawa   Sam 17 Nov - 19:05

Raelle a écrit:
Ah oui! Kurosawa est un géant! Il y a une éternité que je n'ai pas revu ces films fabuleux: ceux que tu cites, et aussi Rashomon et le film culte Dersou Ouzala à la lenteur hypnotique dans la taïga sibérienne.

Le dernier que j'ai vu, c'est Rêves de 1989, un film composé en fait de 8 courts métrages totalement oniriques avec des images d'une beauté à couper le souffle.
L'extase! sunny

A propos de Rêves, il faut savoir que Kurosawa voue une passion pour la peinture. Or ces 8 courts métrage sont comme des tableaux, a tel point que l'on va retrouver la representation fidèle d'un tableau de Van Gogh comme point de départ de l'histoire. Superbe.

Enfin une de ces oeuvres où la peinture va prendre une dimension importante et Dodes'kaden. Kurosawa refusait de tourner en couleur lui préférant le noir et blanc, position curieuse pour quelqu'un qui se passionne pour la peinture, mais lorsqu'on connait la qualité photographique de ces oeuvres, rien de suprennant. Il y aune maitrise du noir et blanc fantastique. Bref, Dodes'kaden est son premier film couleur, or la manière dont il va traiter la couleur en lien avec l'histoire montre bien qu'il va au-delà d'une pellicule couleur. Il traite son sujet comme un peintre pourrait le faire. Il y a des tableaux fabuleux. :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khyber

avatar

Nombre de messages : 3265
Localisation : bas du Bas-Rhin
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Kurosawa   Jeu 22 Nov - 10:38

J'ai visionné Rêves hier soir... Vraiment superbe!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://f8gmusic.bandcamp.com
Khyber

avatar

Nombre de messages : 3265
Localisation : bas du Bas-Rhin
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Kurosawa   Ven 30 Nov - 18:01

Dodes'Kaden (1970)


Premier film en couleur du réalisateur, qui connut un triste insuccès lors de sa sortie.

Kurosawa nous fait part d'une tranche de la vie d'une communauté de déclassés. Portraits de personnalités cherchant simplement à s'échapper d'un quotidien misérable et à subsister jour après jour.
Très beau film, subtil et touchant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://f8gmusic.bandcamp.com
Picchio

avatar

Nombre de messages : 1061
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Kurosawa   Ven 30 Nov - 18:46

Content de voire que tu apprécies Kurosawa. C'est vrai que ce film fut un échec pour Kurosawa qui fit une tentative de suicide. Période difficile pour le réalisateur. Il retrouva le succès avec Dersou Ouzala qui a été produit par une société de production soviétique. Et c'est ensuite l'occident qui va le soutenir, en particulier Francis Ford Coppola et George Lucas, qui lui vouent une grande admiration. Gràce à ce soutien, il va produire deux chefs d'oeuvres : Kagemusha et Ran qui ont été tous les deux récompensés.
Je connais mal la vie de Kurosawa, par bride, mais elle doit être passionnante.
Dans Dodes'Kaden il fait une critique assez féroce de la société Japonaise et de ses laissés-pour-compte. La critique est souvent déguisé chez Kurosawa. Il l'avait déja abordé dans le Film "Les Bas-Fond" qui est en fait l'adaptation d'une pièce de Gorki qi avait déjà été mise en scène par Jean Renoir. Les deux adaptations sont très intéressantes mais à l'optimisme de Renoir, la version de Kurosawa est une peinture sombre de la misère sociale, des pauvres gens. La manière dont il utilise la couleur, dans Dodes'Kaden, apporte une certaine force dans le message qu'il veut faire passer. Cette misère parait inacceptable. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khyber

avatar

Nombre de messages : 3265
Localisation : bas du Bas-Rhin
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Kurosawa   Ven 21 Déc - 22:13

Cette semaine, c'était Ran.

Plutôt excellent, encore une fois
L'édition prestige à 19€ parait un très bon investissement (son 5.1, image haute définition, livret de 80 pages, et pas mal de bonus)

autrement, le cinéma de la fac va diffuser Sanjuro dans quelques semaines Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://f8gmusic.bandcamp.com
Picchio

avatar

Nombre de messages : 1061
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Kurosawa   Sam 22 Déc - 12:49

N'hésite pas Sanjuro est vraiment génial. De plus on y perçoit un certain sens de l'humour chez Kurosawa, ce qui est assez rare.
Pour moi, tous les films de Kurosawa sont à voir. Tout ne se vaut pas mais, le moindre de ses films a des qualités indéniables, pose un regard, interroge... C'est une oeuvre fascinante, mais tu t'en es déjà rendu compte.
Si celà peut t'intéresser il y a un bon plan sur Cdiscount, Rhapsodie en Aout ( un de ses derniers) est à 6€. C'est un film admirable à la fois sur la vieillesse et sur le rapport entre modernité et tradition. 8)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valhall

avatar

Nombre de messages : 2208
Age : 34
Localisation : Angers
Emploi/loisirs : Correcteur/rédacteur/traducteur freelance
Humeur : Thrash
Date d'inscription : 20/11/2007

MessageSujet: Re: Kurosawa   Mar 25 Déc - 3:22

Kagemusha et Ran sont mes favoris... Merci pour ce topic Picchio, tu viens de me rappeler à quel point j'ai aimé la plupart de ces films ! Ca faisait vraiment longtemps que je n'avais pas pris le temps de les revoir, et je crois que ce sera bientôt chose faite :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.yourmajesty.net
Khyber

avatar

Nombre de messages : 3265
Localisation : bas du Bas-Rhin
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Kurosawa   Mer 4 Mai - 19:41

Je viens de m'acheter ce coffret, Yojimbo (1961) / Sanjuro (1962) , chez Critérion


Impatient de voir ça, et d'ailleurs, de creuser ses réalisations d'avant 60 (notamment sa lecture de L'Idiot (1951), qui est un de mes bouquins fétiches) clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://f8gmusic.bandcamp.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kurosawa   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kurosawa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kurosawa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Grandes Z'oreilles :: Y'a pas que la musique, dans la vie ! :: Cinéma-
Sauter vers: