Joyeux anniversaire, Les Grandes Z'oreilles !!!

La Musique avec des Grandes Z'oreilles ! 10 ans que ça dure !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 David Bowie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant
AuteurMessage
Ehn Deïss
Admin
avatar

Nombre de messages : 29958
Age : 46
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: David Bowie   Ven 25 Juil - 16:14

Puisqu'ici, il paraît que nous avons de grandes z'oreilles, difficile de passer à côté de cet artiste hors-norme. Génie visionnaire (en tout cas un petit malin avec un pif incroyable), compositeur de très grand talent, il a su influencer l'univers de la musique "pop" au sens très large, de la folk à l'électro, en passant bien sûr par le glam-rock, mais aussi par la soul, la new-wave, etc.

Ne connaissant pas toute sa discographie, je me contenterai d'évoquer les albums que j'ai...

Space Oddity (1969)



Curieusement, cet album ne vieillit pas. Recueil de chansons "folk-rock", on trouve déjà quelques classiques, dont bien sûr le gigantesque "Space Oddity", mais aussi le poignant "Wild-Eyed Boy From Freecloud" ! Space Oddity est un album raffiné qui contient en germe beaucoup d'éléments qui seront développés dans les années suivantes.

The Man Who Sold The World (1970)



Premeir chef-d'oeuvre. Le son se durcit (on n'est pas loin du hard-rock) et les compositions sont plus tranchantes. Le morceau-titre est devenu un classique du rock (repris par Nirvana il y a quinze ans), mais n'oublions pas le magnum opus de l'album, "The Width Of A Circle" (entre hard, pop et prog), neuf minutes d'électricité, beau et sauvage ! Et puis, il y a aussi les étranges "All The Madmen" et "Saviour Machine", le joli "After All" et deux ou trois autres roquettes qui font de ce deuxième véritable album une pure bombe !

Hunky Dory (1971) (note très personnelle, d'après la grande majorité : )



Cureusement, j'aime un peu moins ce disque, qui est pourtant unanimement reconnu comme l'un des plus grands disques de pop-rock jamais sortis ! Difficile de ne pas être d'accord, c'est vrai (c'est juste un ressenti très personnel) : beaucoup plus calme que l'album précédent, délicat même... Les perles "pop" se succèdent : "Changes", "Oh You Pretty Thing", "Andy Warhol", et surtout, deux des plus belles chansons du beau David : "Life On Mars" et "The Bewlay Brothers". Cet album a influé à coup sûr sur toute la scène brit-pop depuis au moins quinze ans...

LES ANNEES GLAM-ROCK

S'ensuivent deux années de folie : deux albums (et deux live) et la consécration de l'artiste. C'est la création du personnage de Ziggy Stardust, musicien de rock fantasmé qui mènera Bowie à la limite de la schizophrénie. C'est aussi à ce moment-là qu'il commence à abuser de toutes sortes de substances... prohibées !

The Rise And Fall Of Ziggy Stardust And The Spiders From Mars (1972)



Régulièrement cité au panthéon des plus grands albums de rock, voici un disque qui n'a pas volé sa réputation : la perfection absolue ! Onze morceaux, onze perles reliées entre elles pour former l'histoire de ce jeune type (Ziggy Stardust) et de son groupe (les Spiders From Mars) que Bowie et ses acolytes (dont le brillant Mick Ronson à la guitare) incarneront sur scène avec une incroyable flamboyance ! Que des perles, disais-je : "Five Years", "Moonage Daydream", "Starman", "Lady Stardust", "Hang On To Yourself", "Ziggy Stardust" et le final orgasmique "Rock And Roll Suicide" ! Les arrangements sont aux petits oignons, chaque chanson est une merveille de concision, bref... LA CLASSE ! A noter que l'album est aussi disponible en SACD avec un mix 5.1 (je l'ai reçu aujourd'hui, mais je ne l'ai pas encore écouté) !

Le live Santa Monica '72 vient d'être réédité il y a un mois, jetez-vous dessus, il montre bien ce qu'étaient les Spiders From Mars sur scène : un concentré d'énergie rock !



Aladdin Sane (1973)



Première chose : quelle pochette !

La suite des aventures de Ziggy, qui commence à perdre la boule (Aladdin Sane = a lad insane, un mec dingo). Cette fois, l'album n'est pas conceptuel, mais il est tout aussi parfait que le précédent. Un élément de poids vient s'ajouter au groupe : le pianiste Mike Garson, au jeu très étrange, pour ne pas dire complètement "out" et qui tisse des guirlandes hallucinantes sur "Aladdin Sane (1913-1938-197?)" et "Lady Grinning Soul" (ce dernier morceau me bouleverse). Quelques pépites incendiaires ("Watch That Man", "Panic In Detroit", "The Jean Genie", "Let's Spend The Night Together" et "Drive-In Saturday"), deux morceaux très "cabaret" ("Time" et "Cracked Actor") achèvent de faire de ce disque un nouveau monument à la gloire du rock'n'roll !

Août 1973 : au Rainbow de Londres, Ziggy Stardust annonce qu'il dissout le groupe... Ce concert s'écoute et se regarde (le film était alors sorti en salle) : Ziggy Stardust - The Motion Picture !

Ce live est un de mes préférés de tous les temps ! Du rock graisseux, du cabaret déjanté et en images, une mise-en-scène de folie (ces costumes Shocked ! )





Voilà, Ziggy est mort (vive Ziggy !)... Mais David Bowie, lui, a déjà d'autres idées musicales...

J'ai fait une impasse sur Pin-Ups (album de reprises sorti en 1973) que je n'ai jamais écouté. Si quelqu'un connaît, il ne faut pas hésiter à en parler !


_________________


Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."


Dernière édition par Ehn Deïss le Dim 26 Avr - 16:17, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zoreilles.forumdediscussions.com En ligne
Ehn Deïss
Admin
avatar

Nombre de messages : 29958
Age : 46
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: David Bowie   Ven 25 Juil - 16:27

Angrom a écrit:
Ehn Deïss a écrit:
Si vous avez besoin de conseils...

J'étais justement en train de chercher un truc à 6.99 (ou deux à 4.99) pour compléter ma commande du SACD de Ziggy Stardust ... Je suis preneur ... cheers

J'ai commencé un topic sur le Monsieur (et je t'ai aussi répondu en MP). A noter que je ne connais pas les albums suivants : David Bowie (1967), Young Americans (1975), David Live (1975), Station To Station (1976) et Stage (1978), mais je devrais recevoir le DVD-A de ce dernier d'ici peu ! Alors si vous les connaissez, parlez-en ! Very Happy

_________________


Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."


Dernière édition par Ehn Deïss le Ven 25 Juil - 16:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zoreilles.forumdediscussions.com En ligne
Ehn Deïss
Admin
avatar

Nombre de messages : 29958
Age : 46
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: David Bowie   Ven 25 Juil - 16:41

Je continue...

Diamond Dogs (1974)



Haaa ! J'adore ce disque, de sa pochette incroyable (pochette intérieure comprise) jusqu'à son ambiance "fin-du-monde" !

Bowie a donc dissous les Spiders From Mars, s'est débarrassé de Ziggy Stardust, et on peut considérer ce disque comme un album de transition (vers la soul blanche, puis la new-wave des années suivantes)...

On retrouve donc quelques réminiscences "Ziggy/Aladdin Sane" : "Diamond Dogs", "Rock' N' Roll With Me", "Rebel Rebel", du pop-rock auquel il nous a déjà habitué... Mais il y a des choses plus étranges, presque prog : la suite "Sweet Thing"/"Candidate"/"Sweet Thing (reprise), "We Are The Dead" et "Chant Of The Ever Circling Skeletal Family". Et deux morceaux catchy, dont un aux accents discoïdes : "1984" et "Big Brother", épiques et concis à la fois ! A noter que Bowie tient quasiment tous les instruments et qu'il s'en sort vraiment bien !



Album de transition, certes, mais réussite totale ! cheers


Pour la suite, de Young Americans à Station To Station, désolé, je ne connais pas encore ces albums... Je reviendrai plus tard pour aborder la "trilogie berlinoise" ! Very Happy

_________________


Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."


Dernière édition par Ehn Deïss le Ven 25 Juil - 16:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zoreilles.forumdediscussions.com En ligne
Grass Matt
Admin
avatar

Nombre de messages : 14732
Age : 39
Localisation : S'Arras
Emploi/loisirs : Futur chômeur volontaire
Humeur : La joie d'avoir un bon transit !
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: David Bowie   Ven 25 Juil - 16:49

Ehn Deïss a écrit:
[ A noter que je ne connais pas les albums suivants : David Bowie (1967), Young Americans (1975), David Live (1975), Station To Station (1976) et Stage (1978)

Parmi ceux cités, je ne connais que Station To station, disque que je trouve très bon même s'il ne fait pas partie de ceux que l'on retient au final.
6 titres seulement, Word on a wing est superbe, Bowie chante de manière assez désabusée ou fatiguée sur l'album, je trouve mais ca lui donne encore davantage de charisme.
Pas le meilleur mais très intéressant néanmoins. Encore un autre album de transition.


Dernière édition par Grass Matt le Ven 25 Juil - 19:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angrom

avatar

Nombre de messages : 11808
Age : 39
Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : -
Humeur : Contemplative
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: David Bowie   Ven 25 Juil - 16:55

HS : grassmat t'as toujours des avatars de folie ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No Quarter

avatar

Nombre de messages : 3162
Date d'inscription : 16/05/2008

MessageSujet: Re: David Bowie   Ven 25 Juil - 17:12

Tres fan de la période 67-75

Apres j'ai vraiment décroché.... No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ehn Deïss
Admin
avatar

Nombre de messages : 29958
Age : 46
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: David Bowie   Mar 29 Juil - 18:05

No Quarter a écrit:
Tres fan de la période 67-75

Apres j'ai vraiment décroché.... No

Tu n'aimes pas la trilogie berlinoise ? Shocked



Sinon, à propos du DVD Ziggy Stardust And The Spiders From Mars, quelques extraits youtube de mauvaise qualité :

http://uk.youtube.com/watch?v=I71sQkFIe_c
http://uk.youtube.com/watch?v=75R3TkXorC4 (fabuleux "Space Oddity")

Et mon chouchou : "Moonage Daydream" !

Je file me mettre en mini-jupe !


_________________


Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zoreilles.forumdediscussions.com En ligne
Angrom

avatar

Nombre de messages : 11808
Age : 39
Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : -
Humeur : Contemplative
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: David Bowie   Lun 4 Aoû - 8:57



J'ai découvert ce disque sur les bons conseils d'ED. Disque produit par Brian Eno, mais si on m'avait dit Trent Reznor, j'aurais signé toute suite tant les ambiances sont proches de Nine Inch Nails. C'est glauque , industriel, et tout à fait envoutant. A la première écoute surnageait le titre "I'm Deranged" issu de la BO de Lost Highway, mais a la seconde le disque m'a paru plus équilibré...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ehn Deïss
Admin
avatar

Nombre de messages : 29958
Age : 46
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: David Bowie   Jeu 21 Aoû - 17:37

Bon, il m'en manquait trois, mais maintenant, c'est presque réglé ! Young Americans est commandé, mais pas encore reçu et David Live est arrivé en début de semaine ! cheers

Quant à Station To Station, je l'ai trouvé à 4,99€ !

Je continue donc la visite des lieux dans l'ordre chronologique.

David Bowie David Live



J'avais entendu beaucoup de mal à propos de ce disque... Je crois que Bowie lui-même déteste ce concert (et toute cette époque) !

L'album a été réédité il y a trois ans : remixé et remastérisé, il semble avoir trouvé une seconde jeunesse (à noter qu'il est aussi sorti en DVD-A, celui que j'ai, avec un mix surround superbe).

Ce disque, enregistré en juillet 1974 lors de la tournée Diamond Dogs, est assez original par son orchestration : aux côtés du groupe de rock, on trouve une section d'instruments à vents dont les partitions ont été écrites par Michael Kamen (oui, THE Michael Kamen). Kamen est aussi sur scène au moog, au piano et au hautbois.

Au début du concert, on sent un Bowie fatigué, la voix cassée par trop de dates et sans doute trop d'excès... Mais cet homme a de la classe et du coup, il va se servir de sa faiblesse pour apporter une bonne dose de soul, avec de superbes modulations !

Le répertoire frise la perfection : quasiment tous les titres de Diamond Dogs, une bonne part de Aladdin Sane, quelques extraits des premiers albums (un "Space Oddity" à tomber par terre) et une reprise titanesque de "Knock On Wood".

Les nouveaux arrangements permettent une relecture "cabaret-rock" particulièrement bien vue : ceux qui connaissent "Time" (sur Aladdin Sane) auront une idée de ce que je veux dire ! C'est particulièrement étonnant(et réussi) sur "Moonage Daydream" et "Width Of A Circle" ! Et ceci jamais au détriment de la puissance !

On notera aussi une section rythmique excellente (beau couple basse-batterie) : "Aladdin Sane", avec son intro groovy, me laisse coi ! Et n'oublions pas le super-héros du piano, Mike Garson, toujours aussi out et décadent (il y a comme un parfum "brechtien"), ainsi que le remplaçant de Mick Ronson, Earl Slick, qui ne démérite à aucun moment !

Bref, ce concert est formidable !

Samedi, je reçois Young Americans (CD/DVD), je vous en parlerai d'ici une semaine ! Very Happy

_________________


Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zoreilles.forumdediscussions.com En ligne
Angrom

avatar

Nombre de messages : 11808
Age : 39
Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : -
Humeur : Contemplative
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: David Bowie   Lun 8 Sep - 14:35

Bon donc hier , j'ai recu "Low" de Bowie.
Pas eu le temps de l'écouter en entier hier, j'ai donc coupé le disque a peu près au milieu en allant me coucher. me suis remis la fin ce midi, et je me suis un peu demandé si on avait pas changé le disque dans le lecteur pendant la nuit .. Tout de même bizarre cette 'seconde face" pleine de titres instrumentaux ...
Bref, je suis interloqué, j'ai hate de le réécouter plus attentivement ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ehn Deïss
Admin
avatar

Nombre de messages : 29958
Age : 46
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: David Bowie   Ven 12 Sep - 13:53

Au fait, Angrom, si tu veux du Bowie avec un Fripp énervé : Scary Monsters ! Wink

_________________


Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zoreilles.forumdediscussions.com En ligne
Ehn Deïss
Admin
avatar

Nombre de messages : 29958
Age : 46
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: David Bowie   Lun 15 Sep - 1:32

Je continue ma petite visite guidée de la discographie du monsieur...

David Bowie Young Americans (1975) ( pour le DVD)



Au beau milieu de la tournée américaine de 1974 (cf. chronique précédente), David Bowie en profite pour s'enfermer en studio avec son groupe, largement américain, pour réaliser un album de "plastic soul", bref, de la soul/funk à la Bowie !

Assez mal reçu à sa sortie et traînant depuis une réputation calamiteuse, difficile pourtant de ne pas lui trouver des qualités ! Certes, on se retrouve dans un univers plus proche de Marvin Gaye que de Lou Reed, plutôt commercial, mais plus de trente ans après sa sortie, il tient plutôt bien la route ! Extrêmement bien produit et interprété, gorgé de chansons sensuelles et dansantes, Young Americans séduit sans jamais tomber dans la facilité.

A noter la présence de John Lennon sur le tube "Fame" (dans les choeurs) et sur la reprise des Beatles "Across The Universe" (à la guitare). Sans oublier le formidable travail rythmique du guitariste Carlos Alomar et le saxophone très inspiré de David Sanborn !

Pas essentiel, mais sacrément agréable !

Il existe une version CD/DVD avec trois morceaux supplémentaires (et excellents), ainsi qu'un mix de l'album en DTS 24/96 absolument génial, plus quelques bonus, dont une interview d'un DB, euh... poudré (il n'arrête pas de se gratter le nez) !

_________________


Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zoreilles.forumdediscussions.com En ligne
Ehn Deïss
Admin
avatar

Nombre de messages : 29958
Age : 46
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: David Bowie   Jeu 18 Sep - 14:22

David Bowie Station To Station (1976)



Comme je le disais dans le message précédent, à partir de 1975, Bowie devient accroc à la cocaïne... En 1976, son état empire (il affirme d'ailleurs de pas se souvenir de cette année), mais paradoxalement, il entame une nouvelle période de créativité qui semble sans limite !

On commence donc avec ce Station To Station, que j'ai découvert il y a peu, mais qui a tourné au point que je le connais désormais par coeur, paroles comprises...

Six morceaux seulement, mais aucun point faible ! On commence avec le très long "Station To Station" et son intro instrumental, ferroviaire et groovy de trois minutes. La première évidence qui saute aux oreilles, c'est que Bowie est à nouveau très en voix, mais surtout que cette voix a changé, plus puissante, plus variée encore et plus chaude, même si, étrangement, l'album est glacial... La "plastic soul" de Young Americans est toujours précédente, mais cette fois-ci, elle ne rappelle plus Marvin Gaye : Bowie l'a digérée et la recrache dans une esthétique très personnelle... Et surtout, on se rend compte que ce son nouveau arrive à point nommé dans une musique européenne en pleine mutation ! Les prémisses de la future new-wave sont là ! Un morceau que ne renieraient pas Talking Heads ("TVC15"), deux tubes funky ("Golden Years", "Stay"), deux ballades genre "crooner" à tomber par terre ("Word On A Wing", "Wild Is The Wind"), en 38 minutes, la messe est dite ! L'album est tout simplement d'une redoutable perfection !

Un dernier mot à propos de la pochette : elle est tirée du film The Man Who Fell To Earth ("L'Homme qui venait d'ailleurs") de Nicholas Roeg, nanar absolu du niveau de Tommy de Ken Russell, et dans lequel David joue le rôle d'un extraterrestre.

Un an plus tard, David Bowie fait un pas de géant...

David Bowie Low (1977)[



Cet album est probablement mon préféré de l'artiste... Il constitue le premier volet de ce que l'on appelera plus tard la "trilogie berlinoise" (alors qu'il a été enregistré en France, au château d'Hérouville).

La pochette est à nouveau tirée du film de Roeg... Incroyable qu'un film aussi pourri ait pu produire deux pochettes aussi belles (surtout celle-là) ! Cette pochette est d'ailleurs un jeu de mot : Bowie de profil et le titre Low = low profile (profil bas)...

En devenant un CD, l'album a perdu sa particularité, à savoir sa division en deux faces vraiment distinctes...

La face 1, après un court intrumental aux sonorités synthétiques novatrices (eh oui, c'est Brian Eno qui produit et joue du clavier), enchaîne sur une série de "chansons" très courtes et très étranges : la première, "Breaking Glass", se contente d'un couplet et d'un refrain (enfin, vu qu'il n'est pas répété, peut-on l'appeler un refrain ?), et l'on se dit que l'on n'a jamais entendu cela ailleurs... Des sonorités et des rythmiques trafiquées, concassées, simplifiées, c'est bien simple, toute la musique post-punk anglaise et allemande semble découler de ces cinq chansons ! Et puis il y a ce "Always Crashing In The Same Car", sorte de ballade en apesanteur, qui à chaque écoute, me file le frisson...

Et tout content, on passe à la face 2 ! Et comme le faisait remarquer Angrom il y a peu, on se demande s'il s'agit bien du même disque !

A l'exception de quelques vocalises étranges, cette deuxième partie est constituée de cinq morceaux entièrement instrumentaux. Si le premier nous revoie à la face 1, la suite est une toute autre histoire : est-ce de la Kosmische Musik ? Du rock progressif ? Autre chose ? Oui, c'est plutôt ça : "autre chose"... Des morceaux sobres et sombres, hantés, de longues plages synthétiques toujours tendues, jamais barbantes, et d'une très grande beauté ("Warszawa", "Subterraneans") !

Bref, un disque unique dont la modernité et la pertinence méritent d'être (re)découvertes aujourd'hui !

A noter que le compositeur Philip Glass a rendu hommage à cet album dans Low Symphony : "Warszawa", "Subterraneans" et l'inédit "Some Are" sont cette fois traités à la sauce orchestrale et le résultat est une belle réussite (incompréhensible que "Some Are" ait été écarté de l'album, tant il est beau ; on ne le trouve plus que sur le remaster de 1990, autant dire qu'on ne le trouve plus du tout).

Autre anecdote : Low était l'influence principale et avouée de Trent Reznor au moment où il composait son chef-d'oeuvre, The Downward Spiral ! Et cela s'entend (réécoutez "A Warm Place") !

A suivre...

_________________


Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zoreilles.forumdediscussions.com En ligne
Brett

avatar

Nombre de messages : 556
Age : 42
Localisation : Montpellier
Emploi/loisirs : Musicien et Producteur Rock et Metal
Date d'inscription : 11/09/2008

MessageSujet: Re: David Bowie   Jeu 18 Sep - 21:15

Bowie a bossé avec Trent d'ailleurs par la suite si je ne m'abuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kalisia.com
Ehn Deïss
Admin
avatar

Nombre de messages : 29958
Age : 46
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: David Bowie   Jeu 18 Sep - 23:21

Brett a écrit:
Bowie a bossé avec Trent d'ailleurs par la suite si je ne m'abuse.

Non, tu ne t'abuses pas (il faudrait de toute façon que tu fusses très souple).

Je crois qu'il a fait quelques remixes (ainsi qu'une tournée en sa compagnie)... De son côté, Bowie avoue sans mal que l'album 1.Outside doit beaucoup à Nine Inch Nails ! Echange de bons procédés...

_________________


Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zoreilles.forumdediscussions.com En ligne
Ehn Deïss
Admin
avatar

Nombre de messages : 29958
Age : 46
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: David Bowie   Ven 19 Sep - 1:33

David Bowie "Heroes" (1977)



Deuxième volet de la fameuse "trilogie berlinoise", "Heroes" (oui, avec des guillemets) est en fait le seul à avoir été enregistré à Berlin.

Ce disque fait partie des très grands classiques de Bowie. Globalement bâti comme Low, une partie "chanson", une autre instrumentale, "Heroes" présente tout de même quelques différences. La principale est que cette fois, les morceaux chantés présentent des structures moins déstructurées.

A noter qu'aux côtés de Brian Eno, on trouve son grand ami Robert Fripp (King Crimson, est-il utile de le préciser), en très grande forme (quel retour en force) !

L'album débute par cinq morceaux entre rock et new-wave, dont on retiendra le splendide ""Heroes"" (re-popularisé par Moby il y a une dizaine d'années) et le pesant "Sons Of The Silent Age". La voix se fait aussi moins enjôleuse, plus sauvage !

Comme Low, donc, la deuxième face est (quasi-)instrumentale. Et ces pièces sont toutes aussi hypnotiques, dépouillées et tendues. On note l'utilisation d'instruments supplémentaires, joués par Bowie lui-même (on l'oublie souvent, mais c'est un musicien plus qu'honorable) : le koto, tout d'abord (instrument japonais qui rappelle la harpe) et le saxophone (son jeu torturé sur "Moss Garden" est stupéfiant).

En une petite année, Bowie vient d'asséner à la scène rock en pleine mutation deux perles incontournables qui ne tomberont pas dans l'oreille de sourds !


David Bowie Stage (1978)



A sa sortie, ce disque ne fut pas vraiment bien accueilli... Il faut dire que l'attente était fébrile et que les erreurs furent malheureusement multipliées : difficile de croire que l'on avait affaire à un live authentique, tant le son était propret et le public absent ; de plus, quelle drôle d'idée d'avoir remonter la set-list dans l'ordre chronologique, avec une face entière dédiée aux instrumentaux des deux derniers albums studio !

Heureusement, Stage a été depuis réédité (en 2006), avec le concert dans son intégrité et son intégralité. Eno et Fripp ne sont pas de la partie, mais à la place, on retrouve entre autres un certain Adrian Belew (eh oui, le binôme de Fripp dans le futur Crimson), ainsi que Roger Powell, le claviériste-sorcier d'Utopia ! Et bien sûr, toujours cette section rythmique infernale qui le suit depuis 1974 ! Le répertoire est axé sur Station To Station/Low/"Heroes", avec tout de même une longue incursion dans Ziggy Stardust (un choix curieux et pas forcément pertinent, d'ailleurs). Et il faut reconnaître que les morceaux récents passent très bien l'épreuve de la scène, même les instrumentaux ambient de Low et "Heroes" ("Warszawa", avec l'ajout du violon électrique, est à mourir) !

A ceux qui sont équipés pour le 5.1, Stage existe aussi en DVD-A et c'est un must ! Le mix est d'une rare intelligence, faisant un bel usage des enceintes arrières (pas que pour le public, quoi) ! cheers


David Bowie Lodger (1979)



Dernière partie de la trilogie et enregistré avec le groupe qui l'accompagnait sur Stage, Lodger est souvent précédé d'une très mauvaise réputation... Quelle idée !

Très différent des deux albums précédents, on peut se demander pourquoi il leur est associé... A part la présence de Brian Eno, toujours aux claviers et aux manettes, l'esthétique est tout de même très différente !

Toujours aux aguets, Bowie précède légèrement la mode à venir, et la transcende avec goût. Aucun instrumental, cette fois, que des chansons assez efficaces, mais extrêmement bien arrangées et souvent novatrices : difficile de ne pas penser au Peter Gabriel post-1980 ou aux Talking Heads de Remain In Light en écoutant "African Night Flight" ou "Yassassin (Long Live)" ! On retiendra aussi les soli dévastateurs d'Adrian Belew !

Bref, sous-estimé, mais a posteriori sans doute essentiel !


David Bowie Scary Monsters (And Super Creeps) (1980)



Scary Monsters (And Super Creeps) est souvent considéré (à tort car il y en aura d'autres) comme le dernier chef-d'oeuvre de David Bowie.

En observant bien le dos de la pochette du disque, on aperçoit les couvertures de Low et de "Heroes"... Et en écoutant la musique, on se demande si l'on a n'a pas affaire au véritable troisième chapitre de la trilogie berlinoise.

Eno est parti, mais Robert Fripp est de retour et il n'est pas content ! La moindre de ses interventions est tout simplement phénoménale ! Mais cela ne suffit pas pour faire un bon disque (quoique...), et cette fois encore, on peut dire que Bowie s'est surpassé ! Les classiques se succèdent, c'est infernal : entre les tueries pop-funk que sont "Ashes To Ashes" et "Fashion", les morceaux agressifs ("It's No Game, pt.1", "Scary Monsters (And Super Creeps)", et les fausses ballades, aucun répit ! David Bowie est au sommet de son art ! Quelle façon remarquable d'entamer la nouvelle décennie, que de promesses et de belles choses en perspectives ! cheers

Le disque existe en SACD, juste en stéréo, mais magnifique question fidélité ! Il faut en profiter, les SACD ne sont guère réédités et pour une fois, celui-ci n'est pas cher...

_________________


Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zoreilles.forumdediscussions.com En ligne
Polo

avatar

Nombre de messages : 229
Age : 54
Localisation : Saint-Georges
Emploi/loisirs : mon emploi n'est pas un loisir..:-)
Date d'inscription : 27/08/2008

MessageSujet: Re: David Bowie   Ven 19 Sep - 8:39

C'est qui David Bowie :?: :?: :?:




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.planetrock.com/default.asp
Angrom

avatar

Nombre de messages : 11808
Age : 39
Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : -
Humeur : Contemplative
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: David Bowie   Ven 23 Jan - 8:50

Quelques nouvelles ... (et des bonnes pour une fois)

David Bowie retourne dans la ville qui a inspiré trois de ses plus grands albums, Berlin, et travaille sur de nouveaux morceaux.
Bowie annonce à ses fans “Bonjour de Berlin sous la neige! Je travaille sur de nouveaux morceaux!” ‘Low’ (1977), ‘Heroes’ (1977) et ‘Lodger’ (1979) sont regroupés sous “Berlin Trilogy,” et ont été très influencé par la musique allemande. ‘Low’ et ‘Lodger’ ont été en partie enregistrés à Berlin, ‘Heroes’ a été entièrement créé dans la ville.
Le dernier album de Bowie ‘Reality’ est sorti en 2003.

Mine de rien, je me rends compte que , à cause de la propagande d'ED, je commence à avoir pas mal de David Bowie dans mes étagères ... Et en plus j'aime ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ehn Deïss
Admin
avatar

Nombre de messages : 29958
Age : 46
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: David Bowie   Ven 23 Jan - 11:58

Eh bien cette nouvelle me remplit de joie ! Vraiment ! Qu'il sorte n'importe quoi, même une bouse, mais surtout qu'il se porte bien ! Very Happy

_________________


Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zoreilles.forumdediscussions.com En ligne
Angrom

avatar

Nombre de messages : 11808
Age : 39
Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : -
Humeur : Contemplative
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: David Bowie   Lun 23 Fév - 15:13

J'ai choppé Lodger la semaine dernière et j'ai bien craqué sur ce disque ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ehn Deïss
Admin
avatar

Nombre de messages : 29958
Age : 46
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: David Bowie   Ven 19 Juin - 11:44

Tiens, Grass Matt, je vois que tu as acheté Black Tie White Noise ? Qu'en penses-tu ?

_________________


Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zoreilles.forumdediscussions.com En ligne
Grass Matt
Admin
avatar

Nombre de messages : 14732
Age : 39
Localisation : S'Arras
Emploi/loisirs : Futur chômeur volontaire
Humeur : La joie d'avoir un bon transit !
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: David Bowie   Ven 19 Juin - 11:50

Ehn Deïss a écrit:
Tiens, Grass Matt, je vois que tu as acheté Black Tie White Noise ? Qu'en penses-tu ?

Pas encore écouté Embarassed, j'ai fait la blinde de promos à 20€ les 4 CD's et du coup j'accumule du retard pour tout assimiler
Mais ça va viendre, Bowie est grand !
Je crois quand même que mon préféré est Diamond Dogs, il y a une ambiance incroyable sur ce disque !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ehn Deïss
Admin
avatar

Nombre de messages : 29958
Age : 46
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: David Bowie   Ven 19 Juin - 12:04

Grass Matt a écrit:
Ehn Deïss a écrit:
Tiens, Grass Matt, je vois que tu as acheté Black Tie White Noise ? Qu'en penses-tu ?

Pas encore écouté Embarassed

Je trouve que c'est vraiment le disque de transition qui clôt les années 80 (quelques restes, mais plutôt chouettes) et annonce 1.Outside ! L'album est un tantinet trop long, mais un certain nombre de tueries (assez FM, certes) font que ce disque reste toujours très agréable à écouter !

Grass Matt a écrit:
Je crois quand même que mon préféré est Diamond Dogs, il y a une ambiance incroyable sur ce disque !

Il est aussi dans mes préférés ! L'intro est scotchante et après un morceau "à la Rolling Stones" assez banal, quoiqu'excellent, on se retrouve dans un univers totalement inédit et carrément décadent !

L'enchaînement "Sweet Thing/Candidate/Sweet Thing (reprise)" est extraordinaire : quelle voix ("I make you a deal...") ! Et à partir de "We Are The Dead", quel pied !

Et la pochette !!! La pocheeeeeette !!!



Ouais, Bowie est grand !

_________________


Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zoreilles.forumdediscussions.com En ligne
Grass Matt
Admin
avatar

Nombre de messages : 14732
Age : 39
Localisation : S'Arras
Emploi/loisirs : Futur chômeur volontaire
Humeur : La joie d'avoir un bon transit !
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: David Bowie   Ven 3 Juil - 12:47

Ehn Deïss a écrit:
Tiens, Grass Matt, je vois que tu as acheté Black Tie White Noise ? Qu'en penses-tu ?

Au fait ...
Ecoute mi-figue mi-raisin. un côté FM évident, c'est vrai.
Je suis pas grand amateur de Soul, même passée à la moulinette de Bowie mais je prends un certain plaisir jusqu'à la sixième chanson (me rappelle plus son titre), par contre, la suite m'ennuie et je trouve que cet album a bien du mal à se terminer, trop long quoi.
Mais j'aime bien la première moitié !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ehn Deïss
Admin
avatar

Nombre de messages : 29958
Age : 46
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: David Bowie   Dim 7 Fév - 22:02

A noter la sortie d'un concert de 2003, bande-son du DVD du même nom :

David Bowie A Reality Tour



Superbe concert enregistré à Dublin pendant la tournée du (toujours, hélas) dernier album, Reality. Un gigantesque best-of de 2h30 qui fait pourtant honneur à pas mal de morceaux moins connus et néanmoins fabuleux ("The Motel") ! A noter aussi certains titre réorchestrés pour le meilleur ("Loving The Aliens", débarrassé de ses affreuses sonorités eighties). Et pour ceux qui avaient déjà le DVD : un son meilleur et trois bonus-tracks !

La classe !

Maintenant, quelques bonnes nouvelles sur la santé du Thin White Duke seraient vraiment les bienvenues !

_________________


Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zoreilles.forumdediscussions.com En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: David Bowie   

Revenir en haut Aller en bas
 
David Bowie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 14Aller à la page : 1, 2, 3 ... 7 ... 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» TOP 10 TITRES DAVID BOWIE
» David Bowie
» David Bowie
» David Bowie
» David Bowie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Joyeux anniversaire, Les Grandes Z'oreilles !!! :: Musique :: Variété internationale :: Pop/Rock/Indé-
Sauter vers: