Les Grandes Z'oreilles

En 2020, avançons et soyons ZOZO comme il faut ! (A. Marcoeur)
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -38%
PLANTRONICS BACKBEAT PRO 2 – Casque bluetooth
Voir le deal
156 €

 

 Albert Marcoeur

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Grass Matt
Admin


Nombre de messages : 16363
Date d'inscription : 10/03/2008

Albert Marcoeur - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Albert Marcoeur   Albert Marcoeur - Page 2 Icon_minitimeMer 20 Oct - 9:58

Ehn Deïss a écrit:
Au fait, Grass Matt : tu as réussi à aller voir les frères Marcoeur ?

6 mois plus tard ...

Non, pas eu le temps d'y aller.

Mais visiblement, Y a quelque chose de prévu à Hénin-Beaumont, faut voir !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Supersister

Supersister

Nombre de messages : 964
Emploi/loisirs : "je m'amuse à vieillir , c'est une occupation de tous les instants " Paul Léautaud
Date d'inscription : 16/12/2008

Albert Marcoeur - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Albert Marcoeur   Albert Marcoeur - Page 2 Icon_minitimeSam 23 Oct - 15:16

Mon préféré est armes et cycles de 1979 Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Ehn Deïss
Admin
Ehn Deïss

Nombre de messages : 33203
Age : 48
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

Albert Marcoeur - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Albert Marcoeur   Albert Marcoeur - Page 2 Icon_minitimeMer 18 Jan - 9:12

Lettre n°34 :

Il serait tout à fait intéressant de calculer et d’évaluer les mètres-cubes de matière grise que l’on utilise afin de trouver une formule originale pour présenter ses voeux. Tous les ans, c’est pareil. C’est un clin d’oeil à l’actualité (à bas la morosité, bonne année ! Le moral des Français est au plus bas. Après le bas, le haut. Bonne année !), deux ou trois rimes avec l’année qui vient de démarrer (flouze, blues, partouze, niouz, douCe…), un aphorisme encourageant (« Ce n’est pas parce qu’il y a de l’espoir que l’on est joyeux, mais c’est parce que l’on sera joyeux qu’il y aura de l’espoir ! »), une question existentielle (Que ferons-nous germer cette année ?). Et presque toujours, des formulations qui ont nécessité des heures de gamberge. Encore une à l’instant : « Un maximum de bonheur au milieu des serpentins imaginaires et des langues de belle-mère hypothétiques. » Vous imaginez un peu ce qu’on pourrait faire avec toute cette matière grise en mouvement.
J’espère de tout coeur que vous avez fêté cette nouvelle année dans les règles de l’art.
Moi j’ai réveillonné en solitaire à Noël et en équipe au jour de l’an.
Habité par cette manie de ne jamais faire comme tout le monde, j’ai voulu passer le réveillon de Noël tout seul. Réveillonner sans tra-la-la, sans trompette, sans penser une seule seconde que c’est un jour, enfin une nuit, où tout le monde doit être rassemblé pour partager, où personne ne doit être laissé sur le bord du chemin. Oublier toutes ces simagrées et réveillonner dans son coin, loin de tout, loin de rien.
J’avais acheté chez Madame Chargueros, bouchère-charcutière à Venarey-lès-Laumes, une rouelle de porc qu’après avoir fait revenir sur les quatre côtés, je fis cuire avec cinq petites pommes de terre coupées en quatre, trois tomates pelées coupées en deux. Sel, piment d’Espelette et deux feuilles de laurier. En entrée, une tranche de pâté en croûte entourée de lamelles de cornichons sur une assiette à dessert. J’allumai une bougie et fis péter une bouteille de Chablis de Noël Pourantru et José Rodrigues, viticulteurs à Lignorelles (89800). J’avais essayé de repousser le début du repas en prolongeant l’apéritif, le Chablis était succulent et j’avais vidé un demi-sachet de pistaches en un temps record. Lorsque je décidai de mordre dans mon pâté en croûte, l’horloge affichait vingt et une heures trente. J’ouvris une boîte de sardines à l’huile d’olive de la conserverie de La Belle Îloise et épluchai une échalote que je coupai en fines particules. Je raclai cinq torsades de beurre salé avec un couteau sans dents. Le tout écrasé avec une fourchette dans une jatte, le plus mélangé et unicolorisé que je pus. Je fis griller du pain, y étalai mon beurre de sardines et me versai un verre de Chablis. Le moment fut délicieux et je le retins par tous les moyens.
Je découpai ma longe de porc encore toute fumante avec toute la précaution du monde pour ne pas éclabousser et en foutre partout, mais aussi afin d’éviter l’accident qui eût entaché la cérémonie. Vingt deux heures trente, j’avais presque rattrapé mon avance. J’aperçus au-dessus du halo de la bougie ma mère fourrant ses dattes avec de la pâte d’amandes et mon père préparant sa farce à escargots. Je mis ça sur le dos de l’alcool mais je savais bien que dans ces moments-là, les souvenirs débarquent avec perte et fracas et ou on s’attarde, ou on tourne la page.
La rouelle était tendre et rôtie comme il faut. J’ai écrasé mes patates dans le jus et les tomates. J’eus le réflexe de me servir un autre verre de Chablis mais le voyant encore raisonnablement rempli, je remballai mes clarinettes. Le niveau sonore de "Sleepytime Gorilla Museum" montait, comme pour annoncer un numéro de cascade dangereux, l’arrivée des rois mages au milieu d’une tempête de sable ou quelque chose comme ça.
J’avais sorti la cancoillotte, qu’elle soit à la température de la pièce. Je fis griller du pain à nouveau, mais rassis celui-ci. Avec la cancoillotte, le pain rassis grillé, c’est mieux, alors que je conseillerais le pain frais grillé pour le beurre de sardines. Un peu de beurre salé sur le pain grillé tiède, la cancoillotte que l’on étale en toute liberté et le verre vide que l’on remplit. Mais de quoi aurais-je le culot de me plaindre ?!
Mon fromage terminé, j’allumai une cigarette. Minuit pile. Je me dirigeai par acquis de conscience vers la cheminée, mon verre à la main..
Il me vint à l’esprit tous ces gens qui, au lendemain des fêtes, rapportent les jouets au magasin parce que ceux-ci ne marchent pas. Pour que ça marche, c’est très simple, il faut mettre des piles et les piles, on oublie souvent qu’elles ne sont pas fournies avec ! Vous imaginez la distribution des jouets à minuit :
« - Papa, ça marche pas !
- Fais voir ! »
Je mis un autre album sur la platine. Pour le dessert "Deerhoof" fut un compagnon idéal.
Pain d’épices, noix de Saint-Thibault et chocolat caramel poire. Il est indispensable de toujours avoir dans la bouche la même quantité des trois matières. C’est pour cette raison qu’il faut décortiquer ses noix avant, découper ses tranches de pain d’épices en quatre. Le chocolat se casse facilement, on coupera donc les crans au fur et à mesure. La bouchée idéale comprend un quart de tranche de pain d’épices, trois cuisses de noix et un demi-cran de chocolat compte-tenu qu’il y a deux crans de chocolat dans une rangée de tablette. Pour accompagner ces sucreries, j’ai dû abandonner le Chablis et opter pour une petite absinthe. Réalisant que la musique s’était arrêtée, j’en dégustai une autre religieusement dans le silence.
J’eus un peu de mal à empiler les bûches dans la chaudière pour la nuit. J’y parvins toutefois, sûrement guidé par cette puissance surnaturelle dont on vient justement de fêter la naissance.

Quand Jésus est né, sa mère ne s’est pas fait chier, elle l’a tout de suite foutu à la crèche !


Label Frères a passé 2011 entre les gouttes, essayant malgré tout de tenir le cap. Nous avons toujours été là, croisant le fer bec et ongles afin de conserver la tête hors de l’eau. Seulement c’était en 2011 et nous savons que 2012 ne ressemblera pas à 2011. Pour plein de raisons, vous m’avez compris mais aussi parce que nous avons décidé d’aménager et d’actualiser notre site, d’y ajouter des documents, d’améliorer les repères et la navigation entre les pages. Nous avons en outre changé de système de paiement en ligne. Nous avons quitté la Caisse d’Épargne et son système de paiement sécurisé SPPlus de plus en plus compliqué et indiscret, ne faisant aucune différence entre l’achat du Château de Versailles et celui d’un Carambar. Nous avons opté pour le système Paypal. qui, pour l’instant nous satisfait totalement .
Le quatuor Béla est venu passer quelques jours à La Bergerie cet été et m’a proposé de monter un spectacle qui réunirait des titres de "Travaux pratiques", des arrangements de Frédéric Aurier sur des titres plus anciens et quatre nouvelles pièces. Création à l’Atelier du Plateau (75018) les 26 et 27 mai 2012 à 17H00.
La jauge étant limitée, il serait raisonnable, je pense, de prendre ses précautions.
Frédéric Aurier, Julien Dieudegard : violons, voix
Julian Boutin : violon alto, voix
Luc Dedreuil : violoncelle, voix
Albert Marcoeur : percussions, voix
Excellent début d’année et comme diraient certains, ne lâchez rien ! C’est marrant, j’aurais plutôt envie de dire : lâchez tout !

albert marcœur, le 11 janvier 2012

_________________
My Music on RYM

Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
http://zoreilles.forumdediscussions.com
Grass Matt
Admin
Grass Matt

Nombre de messages : 16363
Age : 41
Localisation : S'Arras
Emploi/loisirs : Futur chômeur volontaire
Humeur : La joie d'avoir un bon transit !
Date d'inscription : 10/03/2008

Albert Marcoeur - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Albert Marcoeur   Albert Marcoeur - Page 2 Icon_minitimeMer 18 Jan - 9:20

Citation :

Quand Jésus est né, sa mère ne s’est pas fait chier, elle l’a tout de suite foutu à la crèche !

Albert Marcoeur - Page 2 4031805605

_________________
Albert Marcoeur - Page 2 6757_511
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lolo

Lolo

Nombre de messages : 1762
Age : 52
Localisation : Liège - Belgique
Emploi/loisirs : Artiste peintre inconnu donc ... pas encore maudit
Humeur : Progressive
Date d'inscription : 20/08/2008

Albert Marcoeur - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Albert Marcoeur   Albert Marcoeur - Page 2 Icon_minitimeMer 18 Jan - 9:21

Albert Marcoeur - Page 2 126278 J'adore ce texte.
Revenir en haut Aller en bas
Ehn Deïss
Admin
Ehn Deïss

Nombre de messages : 33203
Age : 48
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

Albert Marcoeur - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Albert Marcoeur   Albert Marcoeur - Page 2 Icon_minitimeMer 23 Mai - 11:10


_________________
My Music on RYM

Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
http://zoreilles.forumdediscussions.com
Ehn Deïss
Admin
Ehn Deïss

Nombre de messages : 33203
Age : 48
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

Albert Marcoeur - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Albert Marcoeur   Albert Marcoeur - Page 2 Icon_minitimeDim 13 Jan - 23:47

Lettre N°35

C’est quand-même un monde, ils piochent hardi petit dans les diverses caisses de l’État, contournent les lois, flirtent avec la mafia, se font construire des palais par des ouvriers étrangers payés au noir, et ils viennent voir chez vous si votre installation sanitaire est aux normes ! On est quand-même dans une sérieuse mouise et très franchement, je ne pensais pas que c’était à ce point. Un premier signe m’a été fourni lorsque, les bras chargés de CDs et de DVDs, après une demi-heure de queue, je pose enfin mes achats sur la caisse du magasin et demande un sac pour les entreposer. Cinq centimes, le sac ! « Vous rigolez, j’espère. On se trimballe avec vos sacs à l’effigie de la turne, on fait donc de la pub gratis pour l’usine et en plus vous voulez nous les faire raquer ? » Calme, Albert, calme !

Tout dernièrement, je prends un café dans un bistrot parisien et le serveur me demande : « Vous voulez du sucre ? » C’est bon à savoir, si on désire du sucre pour accompagner son café, on vous en donne.

Il y avait déjà en 2012 des signes avant-coureurs. Je me souviens de la panne "Blackberry". Pas de mails pendant trois jours. Un accroché narrait la catastrophe sous le choc : « Vous vous rendez compte, plus de mails pendant les réunions, j’étais obligé d’écouter ce qu’on disait ! »

J’espère que vous n’avez pas tenu compte des enquêtes d’opinion alarmistes qui se sont succédées tout au long de l’année : les gens sont malheureux et n’ont plus goût à rien. On a pourtant créé en 2009 l’Observatoire International du Bonheur et en 2011, la Journée Mondiale du Bonheur qui aura lieu cette année le 20 mars 2013. Obliger les gens à être heureux, voilà la solution. Et s’ils ne veulent toujours pas, les condamner à être heureux en première instance. Quant à Label Frères, on ne lui a pas demandé son avis. Si on lui avait demandé, il aurait répondu : « Nous nous maintenons dans la courbe des turbulences. Pas de trésorerie suffisante pour entreprendre de nouvelles choses pour l’instant, mais on ne perd rien pour attendre. Juste gérer l’entretien, la distribution du stock et s’occuper des relations, du courrier et du magasin. Pas plus malheureux que ça, donc. »

Je viens juste de terminer une pièce vocale pour 150 choristes wallons et flamands. Pièce de 12 minutes intitulée "Les Dominos" et commandée par "Lille 3000" et "Bazar". Deux représentations, place de l’Hôtel de Ville de Bailleuil (59270) les 18 et 21 mai 2013.

Le spectacle avec le quatuor Béla créé en mai 2012 à l’Atelier du Plateau a enfin un nom :

"Si oui, oui. Sinon non !". Deux concerts, l’un à Chabeuil (26120) le 6 mars 2013, l’autre à Paris dans le cadre du festival "Jazz Nomades" le 29 mai aux Bouffes du Nord. Un projet de quatre concerts au cirque électrique de Macario est à l’étude pour l’automne 2013.

Une autre aventure est en préparation. Plonk et Replonk veulent éditer mes histoires vécues à la Société des Auteurs, Compositeurs et Éditeurs de Musique. Certaines de ces histoires sont déjà en ligne mais toutes seront illustrées, cartepostalisées et réunies dans un magnifique recueil signé Plonk et Replonk. Le titre ne changera pas : "Mais Monsieur Marcoeur, comment se fait-il que vous ne soyez pas venu nous voir plus tôt ?!"

La violoncelliste Noémi Boutin et la flûtiste-chanteuse Sylvaine Hélary m’ont également commandé une pièce. J’ai envie de la commencer ainsi :

- T’es pas obligée d’ouvrir le robinet à fond quand tu te laves les mains, t’es pas obligée !

- C’est pour que l’eau chaude arrive plus vite. Dès que c’est suffisamment chaud, je réduis la pression.

- T’es pas obligée de laisser couler l’eau quand tu te savonnes les mains, t’es pas obligée ! Tu ouvres, tu te mouilles les mains, tu fermes le robinet, tu te savonnes ensuite et tu rallumes pour te rincer !

- C’est ça, et je fous du savon partout !

- Ça va tuer personne !

- Seulement, le robinet, il faudra le nettoyer. Et je vais faire recouler l’eau. J’aurai les mains rincées mais faudra rincer le robinet !

- T’es pas obligée de faire couler l’eau pour nettoyer le robinet, t’es pas obligée. Tu peux le nettoyer avec un chiffon ou un torchon.

- C’est ça, je vais dégueulasser un torchon propre avec la crasse de savon toute grise.

- Prends la mouillette ! Ou l’éponge humide !


Tous mes voeux de bonheur et de maintien en bonne forme dans la spirale infernale.

Avec les salutations sincères et amicales des frères Label.


Albert Marcoeur, le 6 janvier 2013

_________________
My Music on RYM

Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
http://zoreilles.forumdediscussions.com
Ehn Deïss
Admin
Ehn Deïss

Nombre de messages : 33203
Age : 48
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

Albert Marcoeur - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Albert Marcoeur   Albert Marcoeur - Page 2 Icon_minitimeDim 22 Sep - 23:20


LETTRE N°36

Nous ne donnons pas souvent de nouvelles, nous en convenons. Mais nous estimons à l’unanimité, c’est à dire mes frères Gérard, Claude et moi-même, qu’il faut qu’à chaque fois, ça en vaille la peine. Et bien disons que cette fois-ci encore, ça la vaut. Avec tout d’abord la mise en vente de La Bergerie, le lieu où nous vivions jusqu’à présent. En fait, vente de tout, le terrain, la maison et le studio d’enregistrement. Studio d’enregistrement qui fait corps avec la maison et dans lequel nous avons enregistré les albums "Plusieurs cas de figure", « L’ », "Travaux pratiques" et une belle moitié de "Ma vie avec elles". Une page se tourne. Ou alors, un chapitre se termine, c’est comme vous le sentez. On ne cachera pas un petit pincement au coeur, on ne va pas jouer les fiers, je ne pense pas ! Mais il nous semble urgent de jeter un oeil, une oreille ailleurs. D’autres envies surgissent, d’autres activités se créent. Profitons-en. J’aurais pu dire également : « Dépêchons-nous ! »

Si vous connaissez quelqu’un intéressé par une telle configuration (corps d’habitation + studio d’enregistrement), merci de l’en informer.

Renseignements supplémentaires : labelfreres@marcoeur.com - 06 86 30 94 75.
Prochains concerts

* Paris, les 15 et 16 novembre 2013 à 20H :
Si oui, oui. Sinon non (Quatuor Béla + Albert Marcoeur)

"Si oui, oui. Sinon non" est composé de six nouvelles pièces ("L’éclipse", "Les mouches", "Entretien", "Les deux petits vieux", "Les valises à roulettes" et "Les chemins de l’école") que le Quatuor Béla m’a commandées, d’extraits de "Travaux pratiques" et d’anciennes pièces arrangées par Frédéric Aurier.

Le Quatuor Béla est toujours composé de :
Frédéric Aurier, Julien Dieudegard : violons
Julian Boutin : violon alto / Luc Dedreuil : violoncelle
à l’atelier du Plateau, 5 rue du Plateau, 75019 Paris
Réservations au 01 42 41 28 22 ou sur internet : www.atelierduplateau.com


* Saint-Nazaire, le vendredi 29 novembre 2013 à 12H30 et à 19H45

Je serai avec "Et bien d’autres.." dans le cadre du temps fort rock "On the rock" du Théâtre, scène nationale de Saint-Nazaire.

Et bien d’autres... est un trio formé à la suite d’un travail autour de l’horlogerie et des locomotives franco-suisses Diesel®. Trio composé de Julien Baillod, Jean-Vincent Huguenin (musiques, guitares électriques, électronique) et de moi-même (textes, voix, table sonore, percussions).

au Théâtre, scène nationale de Saint-Nazaire,
rue des Frères Pereire, 44600 Saint-Nazaire.
Réservations au 02 40 22 91 36 ou sur internet : www.letheatre-saintnazaire.fr


* Saint-Brieuc, le samedi 30 novembre 2013 à 20H30
Si oui, oui. Sinon non

à la Passerelle, scène nationale de Saint-Brieuc,
33, bd. Carnot, 22000 Saint-Brieuc.
Réservations au 02 96 68 18 40 ou sur internet : www.lapasserelle.info


* Le Guilvinec, le dimanche 01 décembre 2013 à 17H

Si oui, oui. Sinon non

au Malamok,
rue Mejou Bihan, 29730 Le Guilvinec
Réservations au 02 98 58 22 65



Et à suivre en 2014 :

Si oui, oui. Sinon non

à La-Chaux-de-Fonds (Suisse), 2 concerts en Dordogne, Paris (Cirque électrique), Chambéry, Lyon (La Croix Rousse), Grenoble et, en options, Lille, Brest et Mulhouse.

"Et bien d’autres.." au festival Musique Action (Vandoeuvre-les-Nancy).



Dans cette lettre, je vous ferai grâce de mes sempiternelles jérémiades sur notre univers en émoi. Quelques remarques à la place sur ma semaine de vacances passée en Flandre belge. Ou en Belgique flamande, c’est comme vous voulez.

Sur les places flamandes, lors de festivités diverses, sur les trottoirs devant les bars, les gens boivent dans des verres en verre. Des verres à bière pour ceux qui boivent de la bière. Et des verres à vin, en verre également pour celles et ceux qui boivent du vin. Nous, on ne s’emmerde pas, c’est verres en plastique pour tout.

Les adolescents flamands ne se servent manifestement pas du système Ipod afin d’écouter leur musique préférée au format MP3. Le seul jeunot que j’ai vu appareillé téléphonait. De deux choses l’une : ou l’Ipodisme n’a pas réussi à s’implanter dans les Flandres, ou les jeunes flamands ont tout de suite flairé l’arnaque.

En Flandre belge, très souvent, on s’endort avec les cloches. Ou elles sonnent réellement là, tout près, pas très loin, ou très loin. Ou elles sonnent dans votre tête parce qu’elles ont résonné tout l’après-midi et votre crâne vibre encore. Dans les Flandres, très souvent, on se réveille avec les cloches.

Les nombreux clochers flamands abritent une quantité invraisemblable de grandes orgues possédant des registres sonores à faire pâlir les membres de l’IRCAM.

Riche de toutes ces grandes orgues, de ces jeux de cloches, l’Église flamande s’enorgueillit d’être une église avant tout culturelle et joyeuse. Et pour ça, elle met en vente du vin de messe. Au "Carrefour®" de Bruges par exemple, on a vu sur un rayon, à côté des autres spiritueux, des bouteilles de 73 cl de vin de messe. C’est écrit en gros sur l’étiquette et dessous, cette mention : "Sous certificat de garantie ecclésiastique" (sic, pour la véracité du propos bien sûr, mais aussi pour la rime). 4,29 € la bouteille.

J’ai vu des pompistes flamands qui introduisent le nez de la pompe dans votre réservoir ; le plein terminé, ils raccrochent le tuyau de la pompe et referment votre réservoir, ça déchire grave !

Et les caramels HOPJES®, ah les caramels HOPJES® !

Et les spéculoos de chez PHILIP’S à Anvers, ah les spéculoos PHILIP’S® !

Et que dire des bières belges ? Ce sont les reines et elles devraient le rester encore longtemps. Je ne suis pas rasé, je pique, je vous embrasse quand-même.



Albert Marcoeur



PS : si une ou un des camarades présents est en possession de la "Lettre n° 1", elle ou il serait gentille ou gentil de nous l’envoyer à labelfreres@marcoeur.com

Nous l’avons malencontreusement égarée. Merci.

_________________
My Music on RYM

Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
http://zoreilles.forumdediscussions.com
Ehn Deïss
Admin
Ehn Deïss

Nombre de messages : 33203
Age : 48
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

Albert Marcoeur - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Albert Marcoeur   Albert Marcoeur - Page 2 Icon_minitimeJeu 5 Déc - 11:07

Retour sur le concert à Saint-Brieuc, samedi dernier.

En prenant mes places, j'avais encore en mémoire le spectacle "Travaux Pratiques",  c'était il y a bientôt (et déjà) cinq ans. J'en avais d'ailleurs rendu compte ici. Ne connaissant pas le théâtre de la Passerelle, je m'attendais à une salle de taille moyenne et une scène encombrée d'une montagne d'instruments... Surprise : la salle est un théâtre, tout petit, minuscule, même, mais magnifique ! La scène est tout aussi minuscule, mais cette fois, les instruments sont bien rangés : au centre, un bureau et une chaise, entouré des violons, de l'alto et du violoncelle du quatuor Béla. Et c'est tout !

L'entrée des musiciens est solennelle, comme à un concert de musique classique. La musique ne l'est pas moins... Sauf que le spectacle débute sur "Eveil Matin" et que les musiciens se mettent à bailler, d'abord à tour de rôle, puis tous ensemble... De plus en plus fort ! La glace est vite brisée ! Albert Marcoeur - Page 2 977514 

La semi-déception de ne pas retrouver le grand ensemble de la tournée de 2009 est vite balayée, tant l'évidence est là. La simple présence des cordes met soudain en valeur la force des textes d'Albert Marcoeur : des textes simples, loufoques, où l'on se dit que "non, mais franchement, quand même, n'importe quoi, une chanson sur les valises à roulettes, c'est pas possible !"... jusqu'à la dernière phrase, qui vous met une claque ! Plein de petits détails qu'on a tous vécus, des histoires de trains, de familles, peu de mots, mais qui font à chaque fois apparaître une vraie profondeur. Les nouveaux arrangements sont somptueux, le quatuor Béla réalise un travail gigantesque : il y a la présence, les timbres, l'émotion, l'apparente simplicité... L'air de rien, les cinq musiciens bouleversent le public, le laissant groggy au bout d'une petite heure... "Un Poète péruvien à Paris", dernier coup de poing... "Le Pérou... tout l'monde s'en fout"...

Monsieur Marcoeur est une belle personne... Un artiste rare et... bien trop rare !

Une nouvelle fois, un immense merci pour ce beau moment de poésie ! Albert Marcoeur - Page 2 53383

_________________
My Music on RYM

Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."


Dernière édition par Ehn Deïss le Sam 7 Mai - 12:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://zoreilles.forumdediscussions.com
Ehn Deïss
Admin
Ehn Deïss

Nombre de messages : 33203
Age : 48
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

Albert Marcoeur - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Albert Marcoeur   Albert Marcoeur - Page 2 Icon_minitimeMar 20 Mai - 12:58

[size=30]LETTRE N°37[/size]
Albert Marcoeur - Page 2 Transparent
Bonjour à toutes, à tous, et bienvenue dans cette nouvelle année déjà bien entamée mais nouvelle encore un peu tout de même.

Le livre de nouvelles intitulé « Mais monsieur Marcoeur, comment se fait-il que vous ne soyez pas venu nous voir plus tôt ? ! » illustré par Plonk & Replonk et relatant mes aventures à la Sacem de 1973 à 2002 est sorti de l’imprimerie le 31 avril 2014. Il est disponible à partir de maintenant sur www.marcoeur.com, sur www.plonkreplonk.ch et dans toutes les librairies méritant cette appellation.

FICHE TECHNIQUE DU LIVRE

Textes : Albert Marcœur 
Images : Plonk & Replonk 
Préface : Jean-Luc Porquet 
Format 16 x 22 cm
104 pages - une trentaine d’images inédites 
ISBN: 2-940152-25-X 
Prix de vente : 18 € TTC + frais de port
Sortie le 30 avril 2014 au Salon du Livre à Genève
et le 20 mai 2014 sur www.marcoeur.com 

 

Prochains concerts
Lyon, le samedi 17 mai 2014 à 20H
Si oui, oui. Sinon non (Quatuor Béla + Albert Marcœur)
au Théâtre de la Croix Rousse, place Johannès-Ambre,
69004 Lyon
Dans le cadre du Festival Voix de Saison
Plein tarif : 20 €
Tarifs réduits : 15 € / 12 € / 5 €
Infos & rés. au 04 72 07 49 49 ou sur internet

Vandœuvre-Lès-Nancy, le samedi 31 mai 2014 à 20H
Et bien d'autres... (Jean 20 Huguenin / Julien Baillod / Albert Marcœur)
Dans le cadre du Festival Musique Action
Centre Culturel André Malraux, 1, place de l‘Hôtel de Ville, 54500 Vandœuvre-Lès-Nancy
Salle des Fêtes de Vandœuvre-Lès-Nancy
Tarif A : 13 € Tarif B : 11 € Tarif C : 8 € Tarif D : 6 € Tarif E : 4 €
Infos & rés. au 03 83 56 15 00 ou par mail

Saint-Génis (Savoie), le vendredi 8 août 2014 à 20H30
Si oui, oui. Sinon non (Quatuor Béla + Albert Marcœur)
Dans le cadre du festival Les nuits d’été
Salle des fêtes de Saint-Génis (73)
www.festivallesnuitsdete.fr
Réservation à partir du 15 juillet 2014 au 06 74 44 72 45


Poullan-sur-Mer (Finistère Sud), le vendredi 15 août 2014
Et bien d'autres... (Jean 20 Huguenin / Julien Baillod / Albert Marcœur)
Dans le cadre du Liviou Festival du 15 au 17 août 2014
Église de Poullan-sur-Mer (29100)
www.livioufestival.com


Mulhouse, le mardi 26 août 2014 à 20H
Si oui, oui. Sinon non (Quatuor Béla + Albert Marcœur)
Dans le cadre du festival Météo
Théâtre de la Sinne, 39 rue de la Sinne, 68100 Mulhouse
Tramway : ligne 1 (arrêt République)
www.festival-meteo.fr

Saint-Claude, le samedi 1er novembre 2014
Si oui, oui. Sinon non (Quatuor Béla + Albert Marcœur)
Dans le cadre du festival Le Fruit des Voix
à la Fraternelle, Maison du Peuple, 12, rue de la Poyat 39200 Saint-Claude
Renseignements, réservation : 03 84 45 42 26
www.lefruitdesvoix.com


Besançon, le mardi 4 novembre 2014
Si oui, oui. Sinon non (Quatuor Béla + Albert Marcœur)
à L’Espace, Scène Nationale de Besançon, place de l’Europe, 25000 Besançon
www.scenenationaledebesancon.fr


Grenoble, le jeudi 22 janvier 2015
Si oui, oui. Sinon non (Quatuor Béla + Albert Marcœur)
au Grand Théâtre de la MC2 de Grenoble, 4 rue Paul Claudel, 38000 Grenoble
Renseignements, réservation : 04 76 00 79 00
www.mc2grenoble.fr

 
Nous sommes toujours à La Bergerie. Pas d’acheteur pour l’instant Mais il fait toujours bon y vivre. Et d’y écrire.

Et puis quelques réflexions ou échos relevés au hasard, il y avait longtemps !

C’est en écoutant les sonneries de téléphones mobiles (choix des thèmes musicaux, qualité sonore, humour, discrétion, bon goût etc.) de certains de nos concitoyens, que l’on s’interroge sur la valeur de nos valeurs et, plus généralement, sur le bien fondé de la démocratie.

- La Reine Hortense avait un amant. (Yvan Levaï)
- Je ne vous crois pas ! (Patricia Martin)

Extrait d’une matinale dominicale sur une station radiophonique de Radio France

Les jours pairs, Arnaud Montebourg fera preuve de "vigilance patriotique" et les jours impairs, il invitera à un "patriotisme économique" afin d’instaurer la "fin du laisser-faire". François Rebsamen a quant à lui observé une "tendance baissière du chômage". On n’en est plus à ça près, au point où on en est !

« Dominique Baudis est mort. Il restera comme la victime emblématique d’une fausse rumeur qui le meurtrît profondément. » Dans un journal quotidien de Brest, le 11 avril 2014..

Dans le roman Qu’est-ce que c’était bien avant, un nouveau chapitre. Après les potagers d’autrefois, voici les vergers mémoire.

Pierre et Marie Curie reposent au Panthéon. Leurs cercueils émettent-ils encore des radiations ? Parce que, franchement, avec tout ce qu’ils ont tripoté au cours de leur vie...!

Les Présidents de la République française prirent l’habitude, dès 2007, de prendre des compagnes artistes. Nicolas Sarkozy s’enticha d’une chanteuse et François Hollande s’amouracha d’une actrice. Mais si on regarde par l’autre bout de la lorgnette, on peut dire que la chanteuse Carla Bruni et l’actrice Julie Gayet se sont acoquinées avec des danseuses.

Compagnons d’infortune ou non, toutes mes salutations.

Albert Marcoeur

 

PS d'avant : si une ou un des camarades présents est en possession de la "Lettre n° 1", elle ou il serait gentille ou gentil de nous l’envoyer à labelfreres@marcoeur.com

Nous l’avons malencontreusement égarée. Merci.

_________________
My Music on RYM

Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
http://zoreilles.forumdediscussions.com
Ehn Deïss
Admin
Ehn Deïss

Nombre de messages : 33203
Age : 48
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

Albert Marcoeur - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Albert Marcoeur   Albert Marcoeur - Page 2 Icon_minitimeMar 20 Jan - 16:43

[size=30]LETTRE N°38[/size]
Albert Marcoeur - Page 2 Transparent
Je n’arrive pas à commencer cette lettre. Je cherche désespérément les mots qui, en admettant que je les trouve, ne changeront strictement rien. Comment expliquer - non, ça, c’est le boulot des philosophes, des historiens -, comment exprimer ce que je ressens face à un tel niveau de monstruosité ? Rien, je ne trouve rien. D’un côté, j’ai envie de dire : éteignons nos bougies, arrêtons de faire sonner les cloches, sus aux grenouilles récupératrices et sortons les flingues. Et de l’autre : joli coup, les barbus de l’extrême, joli coup ! Seulement, faites gaffe, les soixante-douze vierges que l’on vous a promises dans l’au-delà, elles ne sont pas vierges. Par mesure d’économie, ce sont toujours les mêmes qui officient. 
Bonjour à toutes, bonjour à tous et résistance obligatoire dans cette nouvelle année, l’occasion de vous susurrer à l’oreille : « Serrons-nous même si y’a plein de place partout ! » et de vous donner des nouvelles :
- Concerts avec le Quatuor Béla (Si oui, oui. Sinon non.), avec Et bien d’autres... (trio : Julien Baillod / Jean 20 Huguenin / Albert Marcœur), avec le Surnatural Orchestra dans le cadre du festival "La voix est libre". La liste de tous les concerts (dates, lieux et renseignements) figure en fin de lettre.
- Le Musée de Châtillon-sur-Seine nous a commandé une structure sonore pour accompagner l’exposition photographique de Claire Jachymiak sur les fondeurs de Châtillon-sur-Seine et de Sainte-Colombe (21). 
- Et puis cet album, Si oui, oui. Sinon non, toujours en préparation : les premières séances en studio auront lieu fin janvier.
- Avec Plonk & Replonk, je me suis amusé à jouer les auteurs dans divers salons littéraires et librairies et à trouver des dédicaces pertinentes, voire intelligentes en un temps record (y suis-je à tous les coups parvenu ? Pas certain du tout !), sur la page 1%, toute verte, de notre livre : Mais monsieur Marcœur, comment se fait-il que vous ne soyez pas venu nous voir plus tôt ?!
par ailleurs toujours disponible sur le site www.marcoeur.com
 
Le tonnerre gronde en haut et le vent hurle en bas. La terre tremble dans son ventre et la mer avale les falaises. C’est fini ! Il a fallu attendre toutes ces années pour assister au grand chambardement. Que de temps perdu ! Et nous ne serons même plus là pour dire : « Vous voyez, bande de nazes, on vous avait prévenu ! » Il devient interdit de penser à des choses dont les conséquences peuvent mettre en danger nos vies. Et en péril nos économies. Je comprends mieux pourquoi le verbe négativer n’existe pas. Positiver en revanche éclabousse nos sentiments d’aujourd’hui. C’est le seul postulat qui s’offre à nous et nous devons nous en saisir dans les plus brefs délais si nous trouvons encore un intérêt à ce pourquoi on est là.
On a appris qu’on l’avait échappé belle dans l’affaire du Médiator et qu’heureusement, ce médicament, enfin, façon de parler, était vendu uniquement sur prescription. C’est un responsable du laboratoire incriminé qui l’affirme : « Vous imaginez les dégâts si le Médiator avait été en vente libre ! » 
Haro sur l’opacité et pleins feux sur l’honnêteté et la transparence. C’est une initiative qui va faire très mal. Attention, préparez vos abattis : des comités d’éthique sont mis en place dans toutes les structures et les organigrammes de l’administration et dans l’enseignement supérieur, des postes de professeurs d’éthique commerciale sont créés. 
Nous nous sommes aperçus, dans ce début de XXIème siècle, que d’un côté, les églises se vidaient et de l’autre, les musées se remplissaient. Toutefois, ce n’est pas la même analyse qui rend compte de ces deux phénomènes. C’est juste moi qui les ai rapprochés. Les gens en ont assez des illusions. Il leur faut du concret, des résultats probants.
Après avoir trituré dans tous les sens l’adage tant décrié mais auquel tout le monde se réfère : "C’était mieux avant", et à l’heure où on se réfugie dans le "vintage" tous azimuts, je proposerais volontiers une formulation de l’expression quelque peu différente : "Ça pourrait être tellement mieux maintenant... si on était moins cons."
On m’a demandé tout dernièrement si je voulais participer au grand concert organisé contre la faim dans le monde. J’ai proposé un petit air de pipeau.
Gremeth, c’est le prénom de la petite fille d’un voisin. Mais là n’est pas le problème, chacun prénomme ses enfants comme bon lui semble et je ne m’aventurerai pas dans ce piège à rats. Le problème est que Gremeth va avoir quatre ans et prononce fufette à la place de sucette. L’assistance psychologique n’a pas été envisagée mais en revanche, le pédopsychiatre et l’orthophoniste ont été convoqués et sont immédiatement intervenus. Les gamins, ils sont quand-même suivis aujourd’hui, y’a pas à dire !. 
Nous vous souhaitons une bonne année ; à toutes et à tous. Mais si elle n’est pas bonne, j’espère que vous ne nous en voudrez pas.
 
CONCERTS AVEC LE QUATUOR BÉLA
22 janvier 2015
Grenoble
le jeudi 22 janvier 2015 à 19h30
Si oui, oui. Sinon non  (Quatuor Béla + Albert Marcœur)
au Grand Théâtre de la MC2 de Grenoble,
4 rue Paul Claudel, 38000 Grenoble
Renseignements, réservation : 04 76 00 79 00
www.mc2grenoble.fr
 
12 mars 2015
Tours
Le jeudi 12 mars 2015 à 20h30
Si oui, oui. Sinon non  (Quatuor Béla + Albert Marcœur)
au Petit Faucheux, 12, rue Léonard de Vinci, 37000 Tours
Dans le cadre du 17ème Printemps des poètes
Prix des places : 16 €, 12 €, 8 €
http://petitfaucheux.fr/evenements/le-quatuor-bela-et-albert-marcoeur/
 
10 avril 2015
Nantes
le vendredi 10 avril 2015
Si oui, oui. Sinon non  (Quatuor Béla + Albert Marcœur)
au Lieu Unique (LU), 2, quai Ferdinand Favre, 44000 Nantes
Dans le cadre de Un week-end singulier
Renseignements, réservation : 02 40 12 14 34  billetterie@lelieuunique.com
www.lelieuunique.com

CONCERTS AVEC "ET BIEN D’AUTRES..."
28 février 2015
Langonnet
le samedi 28 février 2015 à 21h
Et bien d’autres...  (Julien Baillod, Jean 20 Huguenin, Albert Marcœur)
à La Grande Boutique, 3, rue des Milad, 56630 Langonnet
Prix des places : 10 €, 8 €,
Renseignements, réservation : 02 97 23 83 83
leplancher@leplancher.com
 
1er mars 2015
Huelgoat
le dimanche 1er mars 2015 à 17h
Et bien d’autres...  (Julien Baillod, Jean 20 Huguenin, Albert Marcœur)
à la salle C.A.L. (Centre d’Accueil et de Loisirs), route de Berrien, 29690 Huelgoat
Prix des places : 10 €, 8 €,
Renseignements, réservation : 02 97 23 83 83
leplancher@leplancher.com
 
2  mars 2015
Saint-Malo-de-Guersac
le lundi 2 mars 2015 à 20h45
Et bien d’autres...  (Julien Baillod, Jean 20 Huguenin, Albert Marcœur)
à la salle Interzone, 73 bis, rue Émile Zola, 44550 Saint-Malo-de-Guersac
Prix des places : 8 €,
Renseignements, réservation : 06 86 75 31 85
tiyann@yahoo.fr
 
5  mars 2015
Avignon
le lundi 5mars 2015 à 20h30
Et bien d’autres...  (Julien Baillod, Jean 20 Huguenin, Albert Marcœur)
à la salle des Hauts Plateaux, La Manutention
4, rue des escaliers Sainte-Anne, 84000 Avignon
Renseignements, réservation : 09 51 52 27 48
jo@collectif-inoui.fr
http://www.collectif-inoui.org
 
CONCERT AVEC LE SURNATURAL ORCHESTRA
29  mai 2015
Paris (Cirque électrique)
le vendredi 29 mai 2015
Dans le cadre du festival La voix est libre
au Cirque électrique, place du Maquis du Vercors, 75018 Paris
Renseignements : 09 54 54 47 24
 cityvox.fr
 
 
Ça y est, j’ai trouvé un titre pour la couverture du prochain Charlie Hebdo. C’est d’un goût plus que douteux, j’en conviens, mais c’est ma façon à moi de leur dire merci. Je suis sûr que ça va les faire rigoler une dernière fois.
 
COMMENT BOOSTER
LES VENTES
D'UN
JOURNAL SATIRIQUE
EN
DÉTRESSE?
[size]
 
 
                                                                            Albert Marcœur, le 10 janvier 2015[/size]

_________________
My Music on RYM

Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
http://zoreilles.forumdediscussions.com
Joss

Joss

Nombre de messages : 26025
Age : 44
Date d'inscription : 10/12/2007

Albert Marcoeur - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Albert Marcoeur   Albert Marcoeur - Page 2 Icon_minitimeVen 5 Juin - 11:54

E.D et Blixa, je vous avais vu parler du concert à Nantes, qui finalement n'avait pas eu lieu. J'ai vu cette semaine qui sera à l'affiche de la prochaine saison du Théâtre de Saint-Nazaire (avec le quatuor Béla). Je n'ai pas encore la date mais devrais être dévoilée prochainement avec la présentation de la nouvelle saison...
Revenir en haut Aller en bas
Blixa

Blixa

Nombre de messages : 593
Date d'inscription : 03/10/2013

Albert Marcoeur - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Albert Marcoeur   Albert Marcoeur - Page 2 Icon_minitimeVen 5 Juin - 19:15

J'ai ouïe dire qu'il passera également au Lieu Unique. J'attend la prog qui devrait être disponible d'ici peu.
Revenir en haut Aller en bas
Ehn Deïss
Admin
Ehn Deïss

Nombre de messages : 33203
Age : 48
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

Albert Marcoeur - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Albert Marcoeur   Albert Marcoeur - Page 2 Icon_minitimeLun 11 Jan - 0:08

LETTRE N°39
Bonjour fidèles de tous âges et on ne va pas tourner autour du pot : bonne année d’emblée ! Et enfin quelques nouvelles... depuis l’année dernière, ça ne sera certainement pas du luxe. 
La production de l’album "Si oui, oui. Sinon non" suit son bonhomme de chemin. Les cordes du Quatuor Béla ont été enregistrées fin janvier au studio La Buissonne à Pernes les Fontaines (F-84210). Les voix, les tables sonores, les percussions ont été enregistrées entre mai et juin au studio Label Frères (F-21500). Le mixage s’est effectué du 16 au 18 septembre 2015. Quelques retouches sont encore nécessaires et nous procéderons en début d’année aux derniers ajustements et à la masterisation. La pochette sera réalisée par Plonk & Replonk. L’album sortira le 15 octobre 2016. 
 
L’exposition photographique de Claire Jachymiak Des hommes et des lieux, destinées métallurgiques en Châtillonnais, illustrée musicalement par nos soins a ouvert ses portes le 19 décembre 2015 et les fermera le 24 mai 2016. Ça se passe au Musée du Pays châtillonnais à Châtillon-sur-Seine (21). Un petit reportage réalisé par Artedonne une idée de cette création : http://info.arte.tv/fr/voyage-au-bout-de-la-vie-dune-fonderie
 
"Si oui, oui. Sinon non" est programmé à l’Atelier du Plateau à Paris le 11 avril 2016, au Lieu Unique à Nantes le 19 avril 2016 et au Théâtre de Saint-Nazaire le 20 avril 2016. 
 
Le 11 avril 2016
Paris
le lundi 11 avril 2016 à 20 h30
Si oui, oui. Sinon non  (Quatuor Béla + Albert Marcœur)
à l’Atelier du Plateau, 5, rue du Plateau 75019 Paris
Renseignements, réservation : 01 42 41 28 22
 
Le 19 avril 2016
Nantes
le mardi 19 avril 2016 à 20h30
Si oui, oui. Sinon non  (Quatuor Béla + Albert Marcœur)
au Lieu Unique, quai Ferdinand Favre, 44013 Nantes
Renseignements, réservation : 02 40 12 14 34
www.lelieuunique.com
 
Le 20 avril 2016
Saint-Nazaire
le mercredi 20 avril 2016 à 20h30
Si oui, oui. Sinon non  (Quatuor Béla + Albert Marcœur)
au Théâtre de Saint-Nazaire, rue des Frères Pereire, 44600 Saint-Nazaire
Renseignements, réservation : 02 40 22 91 36
www.letheatre-saintnazaire.fr
 
Aujourd’hui, c’est pas le drapeau français que j’ai envie d’accrocher à ma fenêtre, c’est mon slip plein de merde. Parce que moi, j’ai la trouille, sérieusement les chocottes. Et quand on a les foies, vous le savez tous, on chie dans son bène. Voilà, c’est tout ce que je voulais dire sur toutes ces histoires. Je ne fais pas partie de cette grande famille qui relève la tête et qui ne se laisse pas impressionner. Dans la famille des grands trouillards de la République, vous avez devant vous un représentant de première bourre. 
Au lendemain des attentats meurtriers, on a assisté à une déferlante de bons sentiments, d’expressions savoureuses mais néanmoins citoyennes, tout un falbalas de phrases toutes faites qui n’engagent hélas et heureusement que ceux qui les ont apprises par coeur : "Les auteurs de ces attentats horribles, ignobles, abjects seront jugés avec la plus grande sévérité et punis avec la plus grande fermeté. L’horreur sur tous les fronts. Le carnage, la terreur, la barbarie, l’effroi, la nausée. La République a toujours su relever la tête aux périodes les plus sombres de son histoire etc., etc." Mais aujourd’hui, c’est plus pareil, si tu la relèves trop, la tête, on te la coupe. Le plus triste étant que maintenant, on est condamné à faire le museau et avancer en rang, en silence, en croisant les doigts afin de ne pas prendre un pruneau dans le bide, une éclaboussure de mitraille ou un coup de surin aux alentours de la carotide. Longtemps, j’ai pensé qu’avec toutes nos agences de renseignements, notre logistique à trouer le cul, nos soldats armés jusqu’aux dents, notre force de frappe et nos bombes atomiques, passer un petit coup d’éponge vite fait ne devrait pas être problématique ! Seulement, on m’a dit : « Albert, ça ne se passe pas comme ça ! Les lois de la stratégie économique et de la géopolitique sont compliquées. » À ce moment de la discussion, il y a généralement un peacelovieux qui la ramène : « Les armes sont en vente libre sur Internet, les états en vendent. On serait quand-même gonflé de vendre un truc à quelqu’un et l’empêcher de s’en servir. » Le radical de gauche intervient : « On nous vend déjà une voiture qui peut rouler à 220 km/h et on nous oblige à ne pas dépasser 90 km/h, ça suffit comme ça, non ? » Et bien la voilà, l’idée : limiter le nombre de victimes pour chaque intervention ! Si on dépasse la dose prescrite, on retire le permis de chasse. L’ami de trente ans clôt le débat : « Albert, tu n’y connais vraiment rien, laisse tomber toutes ces histoires et fais-nous rigoler, ça tu sais. Et je ne te cache pas qu’on préfère. » 
Il est juste que sur le terrain de la rigolade, les sujets ne manquent pas. Le seul problème étant qu’ils sont de moins en moins visibles à l’oeil nu. Ouvrons donc les deux. 
Le Président américain écoute les conversations téléphoniques du Président français au moment où ce dernier promulgue une loi sur le renseignement qui les autorise, ces écoutes téléphoniques. Plus crétin, est-ce que ça existe ?
Oui, Manuel Valls propose un Code de bonne conduite pour les organes de renseignement et d’espionnage. Sacré Manuel, va !

On comptait entre quarante et cinquante tonnes de cadenas accrochés aux balustrades métalliques du Pont des Arts à Paris. Tous ces cadenas étaient les témoignages vivants et authentiques des amoureux du monde entier qui, depuis des siècles, immortalisaient leur odyssée amoureuse. Il était  impensable pour des amoureux normalement constitués, de fouler le Pont des Arts en omettant d’officialiser leur idylle. Tous les cadenas étaient différents. Certains de pacotille, d’autres suprêmement sophistiqués ou transpirant l’humour foireux et le sexe à deux balles. Plus le cadenas avait de valeur, plus la liaison avait des chances de perdurer.  Certains couples restaient soudés et louaient leur vie entière ce petit cadenas qu’autrefois, ils avaient accroché au Pont des Arts. Les couples qui se séparaient ne revenaient jamais au Pont des Arts décadenasser leur fervent témoignage. Et même si certains y pensaient, ne serait-ce que par pure honnêteté, il aurait déjà fallu retrouver les clefs au fond de la Seine ! Ah oui, parce que je ne vous ai pas dit, une fois le cadenas verrouillé, les clés étaient jetées dans la Seine : symbole parabolique ultime !

L’avènement des couples homosexuels a été le théâtre d’attroupements et d’embouteillages mémorables sur le Pont des Arts. On envisagea même de construire un autre Pont des Arts identique au premier afin de désengorger ce dernier. Mais le projet fut abandonné pour diverses raisons. Le coût, bien sûr, mais pas seulement. Les amoureux ont rejeté d’emblée l’imitation ; ce qui les intéressait, c’était de joindre leur cadenas à la masse de cadenas déjà répertoriée. Ajouter leur histoire d’amour à eux à la Grande Histoire du Pont des Arts . Ce deuxième pont n’aurait eu qu’une valeur anecdotique de vulgaire dépannage. Le Pont des Arts, c’est le Pont des Arts, il est unique, c’est pas la grotte Chauvet.

On se rendit compte au début de l’année 2015 que les rambardes du Pont des Arts pliaient l’échine et les commissions de sécurité tirèrent la sonnette d’alarme. La Mairesse de Paris angoissa à l’idée que des grappes de cadenas se cassent la gueule sur des bateaux-mouches remplis de touristes chinois. "On va retirer près d'un million de cadenas, soit 45 tonnes", explique Bruno Julliard, premier adjoint, qui déplore "cette laideur". Dehors les amoureux, allez cadenasser ailleurs !

Je me souviens d’une photo en noir et blanc qui représentait les cadenas du Pont des Arts cadenassés entre eux. Des cadenas cadenassés à des cadenas, magnifique ! Et c’était légendé : Amour, quand tu nous tiens !

Avons-nous, toutes et tous, repris nos esprits, nos forces et nos couleurs ? Je l’espère de tout coeur, histoire de nous présenter à l’aube de cette nouvelle année, frais comme des gardons, presque tout neufs. Salutations XXL. 

                                                                                           
                                                                                                                                                                                                                                          Albert Marcoeur, le 03 janvier 2016 

_________________
My Music on RYM

Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
http://zoreilles.forumdediscussions.com
Ehn Deïss
Admin
Ehn Deïss

Nombre de messages : 33203
Age : 48
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

Albert Marcoeur - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Albert Marcoeur   Albert Marcoeur - Page 2 Icon_minitimeSam 30 Sep - 23:10

La fin de la lettre m'a bien fait marrer ! Albert Marcoeur - Page 2 77187

LETTRE N°41
Chers amis, mes hommages accompagnés de quelques nouvelles pour cette rentrée déjà bien entamée.

L’aventure Si oui, oui. Sinon non continue avec l’album, sorti le 17 mars dernier : (BL & LF 001, digipak, livret 24 pages, illustrations : Plonk & Replonk / disponible sur www.marcoeur.com ) et les concerts (liste plus loin).

Le projet Chantier public poursuit sa route également (liste des concerts de Chantier public à la suite de ceux de Si oui, oui. Sinon non.

Et puis la petite forme Le Contrôleur du TER Dijon-Sens (15 minutes) sera interprétée au Festival International de Marionnettes de Neuchâtel (Suisse) . Sur la dernière lettre, la pièce s’appelait Le Contrôleur du TER Paris-Sens ! Seul l’itinéraire a changé, le contrôleur, lui est rigoureusement le même (renseignements à la fin de la liste des concerts).

PROCHAINS CONCERTS

Si oui, oui. Sinon non (Quatuor Béla + Albert Marcœur)

Le 7 octobre 2017
Bruxelles
le samedi 7 octobre 2017 à 20h30
Dans le cadre du Festival FrancoFaune
Centre Culturel Jacques Franck
Chaussée de Waterloo, 94 / 1060 Saint-Gilles Belgique
Prix des places : 12 €, 15 €
(Première partie : Major Dubreucq)
Renseignements, réservation :  lien +32 2 675 21 00

Le 7 novembre 2017
Mireval
Le mardi 7 novembre 2017 à 20h30
au Centre Culturel Léo Malet (Scène Nationale de Sète)
5, avenue de Montpellier 34110 Mireval
Prix des places : 8 €, 12 €
(Premières parties : Blanc Blanc et Connie and Blyde)
Renseignements, réservation : lien

Le 20 février 2018
Rezé
Le mardi 20 février 2018 à 20h30
à l’auditorium de La Soufflerie
2, avenue de Bretagne 44400 Rezé / Tram ligne 3, arrêt Balinière
Prix des places : 9 € à 21 €
Renseignements, réservation : 02 51 70 78 00 – courriel

Le 21 février 2018
Cosne d’Allier
Le mercredi 21 février 2018
au Bastringue (Le Hérisson Social Club) à Cosne d’Allier (03)
Renseignements supplémentaires à venir
En attendant + d’infos auprès de Fabien : 07 77 49 70 88

Le 16 mars 2018
Sartrouville
Le vendredi 16 mars 2018 à 20h30
au Théâtre de Sartrouville (Grande salle numérotée)
place Jacques Brel 78505 Sartrouville
Prix des places : de 6 € à 28 €
Renseignements, réservation : lien


Chantier public
(Albert Marcœur : voix, table sonore, percussions /  Ronan Le Gouriérec : saxophone baryton, bombarde / Yves Magne : dessins, peintures / Ti Yann Février : régie son)
Le 10 octobre 2017
Saint-Nazaire
Le mardi 10 octobre 2017 à 19h30
au Café Littéraire Sous les Palmiers, la Plage
8, boulevard de Verdun, 44600 Saint-Nazaire
Prix des places : 5 € (sur réservation : 02 40 22 13 97)

Le 12 octobre 2017
Paris
Le jeudi 12 octobre 2017 à 19h30
Dans le cadre du Festival La Belle ouïe
Centre Musical FGO Barbara
1, rue de Fleury, 75018 Paris / Métro Barbès-Rochechouard
Renseignements, réservation :  02 35 34 24 80 ou 06 87 55 90 88
lien

Le 28 octobre 2017
Orléans
Le samedi 28 octobre 2017 à 21h30
Dans le cadre du Festival Rami
Scène Nationale d’Orléans
Boulevard Pierre Ségelle, 45000 Orléans
Prix des places : 5 €, 10 €
Renseignements, réservation : 02 38 62 75 30
lien

Le contrôleur du TER Dijon-Sens (Albert Marcœur / Julien Baillod)
   Julien Baillod : musique, guitares, régie son, vidéo
   Albert Marcœur : texte, voix, jeu
   Claire Chedel-Perret, Yannick Merlin : manipulation, machinerie
   Pierre Gattoni : scénographie, décors, lumière
   Produit et présenté par le Théâtre de la Poudrière et la Ville de Neuchâtel
Le jeudi 16 novembre 2017 à 19h
Au Théâtre du passage (Grande Salle)
4, passage Maximilien-de-Meuron 2000 Neuchâtel (Suisse)
Renseignements : courriel
lien

PARLONS PEU MAIS PARLONS-EN

Entre les typhons, tornades, cyclones et séismes divers, on va essayer de trouver quelques informations réconfortantes, du moins en apparence. Parce qu’il faut faire comme si ça allait aller beaucoup mieux, à plus forte raison si ça risque d’aller beaucoup moins bien. C’est la leçon qu’en a tirée un jeune économiste qui soutient une thèse tout à fait étonnante. J’en ai retenu l’essentiel que je vous livre avec le sérieux qui me caractérise : l’obsolescence programmée n’est plus de mise et serait remplacée par un nouveau système de développement appelé "l’économie circulaire". Cette économie circulaire serait basée sur la mise sur le marché de produits durables et réparables. Je vous vois toutes et tous rigoler, j’aimerais bien savoir pourquoi ! Pensez plutôt à tous les nouveaux métiers qui vont voir le jour, réparateur de frigidaire, nettoyeur de chauffe-eau, restaurateur de tablette...

Les athlètes russes ont bénéficié de la clémence du Comité International Olympique malgré les innombrables contrôles positifs opérés toutes ces dernières années. Ils pourront en effet concourir aux prochains Jeux Olympiques, mais sous bannière neutre. S’ils obtiennent des médailles d’or, comment va t-on procéder pour les hymnes ? Je vais composer un hymne neutre et le proposer au C. I. O. Et chaque fois qu’un athlète russe montera sur la plus haute marche du podium, mon hymne neutre sera interprété en même temps que se hissera le drapeau neutre.

Némo quant à lui a de la chance. Némo, c’est un jeune Labrador qui vient juste d’être adopté par le Président de la République qui, en personne, est allé le chercher à la S.P.A. Vous vous rendez compte, du jour au lendemain, se retrouver à l’Élysée avec un statut de premier chien de France. Il y a certains chiens qui ont une certaine chatte !

_________________
My Music on RYM

Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
http://zoreilles.forumdediscussions.com
Grass Matt
Admin
Grass Matt

Nombre de messages : 16363
Age : 41
Localisation : S'Arras
Emploi/loisirs : Futur chômeur volontaire
Humeur : La joie d'avoir un bon transit !
Date d'inscription : 10/03/2008

Albert Marcoeur - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Albert Marcoeur   Albert Marcoeur - Page 2 Icon_minitimeSam 30 Sep - 23:17

Ca faisait longtemps ! J'adore lire les "nouvelles" de Marcoeur ! Albert Marcoeur - Page 2 81819

_________________
Albert Marcoeur - Page 2 6757_511
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ehn Deïss
Admin
Ehn Deïss

Nombre de messages : 33203
Age : 48
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

Albert Marcoeur - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Albert Marcoeur   Albert Marcoeur - Page 2 Icon_minitimeMar 23 Jan - 0:26


LETTRE N°42

Ça y est, depuis mi-décembre, je me suis plongé dans l’écriture d’un volet de quinze minutes pour le projet "Barbarie" autour d’un orchestrion, d’instruments mécaniques et percussifs, d’un quatuor à cordes et d’un piano à queue (date de création : printemps 2019).

Le quartet de Jacky Molard (Yannick Jory : saxophones, Janick Martin : accordéon diatonique, Hélène Labarrière : contrebasse, Jacky Molard : violon)) m’avait commandé l’année dernière une pièce pour leur prochain album "Mycélium" qui sortira fin février. Le titre, Précautions d’usage, dure 6’48. Une ribambelle d’invités sur cet album : François Corneloup, Christophe Marguet, Serge Teyssot-Gay et Jean-Michel Veillon.. Nous serons tous présents sur scène pour les concerts de sortie de l’album :

le 12 avril 2018
Quimper
jeudi 12 avril 2018
au Théâtre de Cornouaille à Quimper à 20h.
lien

et le mardi 17 avril 2018
Paris
Au Café de la Danse
5, passage Louis Philippe 75011 Paris
Ticket
lien

PROCHAINS CONCERTS

Si oui, oui. Sinon non (Quatuor Béla + Albert Marcœur)

Le 20 février 2018
Rezé
Le mardi 20 février 2018 à 20h30
à l’auditorium de La Soufflerie
2, avenue de Bretagne 44400 Rezé / Tram ligne 3, arrêt Balinière
Prix des places : 9 € à 21 €
Renseignements, réservation : 02 51 70 78 00 – courriel

Le 21 février 2018
Cosne d’Allier
Le mercredi 21 février 2018
au Bastringue (Le Hérisson Social Club) à Cosne d’Allier (03)
Renseignements supplémentaires à venir. + d’infos auprès de Fabien : 07 77 49 70 88

Le 16 mars 2018
Sartrouville
Le vendredi 16 mars 2018 à 20h30
au Théâtre de Sartrouville (Grande salle numérotée)
place Jacques Brel 78505 Sartrouville
Prix des places : de 6 € à 28 €
Renseignements, réservation : lien

Le 15 septembre 2018
Carmaux
Le samedi 15 septembre 2018 (horaire et renseignements à préciser ultérieurement)
Dans le cadre du festival Rock in opposition à Carmaux (81400)

PARLONS PEU MAIS PARLONS-EN

La Ministre des Transports nous propose Les Assises de la Mobilité. Trois mois de travail autour des transports en commun. Il s’agit de trouver des réponses à court terme aux problèmes divers que les Français rencontrent au jour le jour : trafic routier, embouteillages, bouchons, trafic ferroviaire (tiens, on n’a pas de nouvelles du passage à niveau... !). Je fais l’impasse sur les problèmes de la SNCF, une multitude d’articles s’en étant chargé et je rebondis sur le trafic routier où deux propositions innovantes ont été mises sur la table. Primo, encourager le co-voiturage et secundo, lancer une grande campagne d’information visant à atténuer la dépendance des automobilistes à leur véhicule. Loin de moi l’envie de commenter !

Une autre cellule ministérielle dépendant toujours du Ministère des Transports mais responsable de la sécurité routière propose de limiter les routes nationales et départementales à 80 km/heure. Et deux solutions s’offrent à nous : ou l’on roule à 80, en quatrième et en sur-régime, ou l’on roule à 80 en cinquième mais en sous-régime. Je propose une petite analyse de l’air au bout d’un mois d’exercice. Juste pour voir...

Et moi, qu’est-ce que je fais quand une femme déboutonne son corsage et me pose une main sur la cuisse ? Je porte plainte ?... Pas sûr !
Je connais une fille qui ne s’appelle pas Marcelle mais qui, elle, aimerait bien qu’on l’harcèle ou qu’on la harcèle, si vous préférez, peu importe. Elle aimerait qu’un jour enfin, on s’intéresse à elle. À ses formes en général, mais si ça fait trop, à une forme en particulier. À chaque fois que je la vois, elle me saute sur le grappin et se presse de tout son poids contre moi. J’ai beau lui expliquer que je suis vieux, que je suis marié et que je considère son attitude comme déplacée et compromettante, rien n’y fait. Je la repousse énergiquement mais sans gestes brusques pour ne pas la vexer. Elle sait que je n’en parlerai à personne et que je ne porterai pas plainte. Elle le sait !
Directrice d’une grande entreprise et, sachant que je cherche du travail, elle m’a donné rendez-vous dans une chambre de l’hôtel Georges V, boulevard Clemenceau. La question pour moi est : est-ce que je souhaite vraiment travailler ?

Mettre un terme et en finir une bonne fois pour toutes avec tous ces scandales, ces faux, usages de faux, escroqueries, abus de biens sociaux, blanchiments d’abus de biens sociaux, fraudes fiscales, blanchiments de fraudes fiscales, complicités de fraudes fiscales, recels, associations de malfaiteurs, abus de confiance, recels d’abus de confiance, recels de détournements de fonds publics, extorsions de fonds en bande organisée, recels de favoritisme, recels de corruption active, faux et usages de faux en écriture publique, tentatives d’extorsion d’un avantage, conflits d’intérêt, complicités de tentative de chantage, blanchiments de crimes, trafics d’influence, favoritismes, complicités de favoritisme, subornations de témoins, corruptions d’agents publics étrangers et de personnes privées, travaux dissimulés et autres prises illégales d’intérêt... parait tout bonnement utopique, illusoire et complètement naïf, mais moi, je pense qu’une solution pourrait et même pourra être envisagée le jour où les anguilles sortiront de dessous les roches et s’enrouleront autour des poteaux roses.

Ah, j’allais oublier, bonne année à vous toutes, bonne année à vous tous ou alors, si vous préférez, bonne année à vous tou-(.-.te.-.)-s...

Albert Marcoeur, le 11 janvier 2018

_________________
My Music on RYM

Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
http://zoreilles.forumdediscussions.com
Ehn Deïss
Admin
Ehn Deïss

Nombre de messages : 33203
Age : 48
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

Albert Marcoeur - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Albert Marcoeur   Albert Marcoeur - Page 2 Icon_minitimeDim 3 Mar - 11:20

LETTRE N°44
Une nouvelle lettre belle pour cette nouvelle année belle aussi, on espère. Aussi belle que possible, c’est à dire pas trop moche, enrubannée de mots simples pour que tout le monde comprenne et d’images qu’on n’est pas prêt d’oublier comme la carte "American Express" de Michel Legrand : « Ne partez pas sans elle ! » et des nouvelles nouvelles : le projet avec Antoine Berland, André Minvielle et moi-même s’appellera La Piste aux Oiseaux. Les répétitions commencent le 1er avril 2019. Barbarie, le projet autour des musiques mécaniques, confié à cinq compositeurs (Noriko Baba, Raphaël Cendo, Marco Stroppa, Albert Marcœur et Frédéric Aurier) sera crée le vendredi 4 octobre 2019 à Strasbourg dans le cadre du festival Musica.

PROCHAINS CONCERTS

Chantier public (Ronan Le Gouriérec : saxophone baryton, bombarde / Yves Magne : dessins, peintures / Albert Marcœur : textes, voix, percussions)

Le 8 Mars 2019
Targon
à l’Espace René Lazare, allées d'Amour 33760 Targon
Renseignements, réservations : Association ACROCS Productions,
20, Grande Rue 33760 Targon
05 56 30 93 13 / Mél


Bert Bégar (Éric Thomas : musiques, guitare électrique, effets et trafics électroniques, voix / Albert Marcœur : textes, voix, table sonore)

Le vendredi 9 août 2019, à 17h
Saint-Pierre-de-Chartreuse
à la Salle Notre-Dame, 38380 Saint-Pierre-de-Chartreuse
Dans le cadre du festival Les Nuits d’Été


Si oui, oui. Sinon non (Quatuor Béla + Albert Marcœur)

Le 22 juin 2019, à 20h30
Lagny-le-Sec
au Gymnase, 60330 Lagny-le-Sec
Renseignements : lien



PARLONS PEU MAIS PARLONS-EN

En ce début d’année 2019, je pense à toutes ces femmes qui militent pour les droits de l’homme et à tous ces hommes qui militent pour les droits de la femme. Ne serait-il pas plus simple qu’hommes et femmes militent ensemble pour les droits tout simplement ?
Dans les livres parus au cours de l’année 2018, J’en retiendrai deux. Le premier est signé François Hollande : Un Président ne devrait pas dire ça. Le deuxième est à mettre au crédit de Ségolène Royal : Ce que je peux enfin vous dire.
Mais ont-ils réellement quelque chose à dire ? En ce qui me concerne, j’aurais plutôt tendance à dire que s’ils avaient eu quelque chose à nous dire, pourquoi avoir attendu si longtemps pour nous le dire ? Cela va sans dire et, entre nous, tout ça soit dit en passant.

Le capitaine des pompiers s’est éteint ce matin à l’âge de trente neuf ans, à la suite d’une maladie inflammatoire. Pour lui, mourir à petit feu n’était pas concevable.

Si on essuie une défaite, il faut vite sécher ses pleurs afin de noyer son chagrin. Prêt à se mouiller dans une nouvelle aventure.

Quand je suis triste, maussade, que mon humeur est sombre, ténébreuse, que mes idées sont noires, suicidaires, j’installe confortablement sur ma platine CD un disque de musique cafardeuse, sépulcrale, une marche funèbre de préférence. Que ça vaille le coup !

On accorde quand il s’agit de Madame la Préfète. Donc, on devrait dire Madame la Mairesse, mais non, là, on n’accorde pas, on dit Madame la Maire et parfois même Madame le Maire. Accordez vos violons, les filles !
Il y a environ une semaine, j’ai rêvé que je petit-déjeunais à l’Élysée avec Brigitte et Emmanuel Macron. C’est dingo cette propension à rêver aux différents Présidents de notre République, je dois trop y penser dans la journée. Bref, Emmanuel à ma droite, Brigitte à ma gauche. Devant nous, un mur blanc, immense, qui sert d’écran. Un écran géant avec des millions de gilets jaunes collés les uns aux autres qui vocifèrent en chœur : « MACRON DÉMISSION, MACRON DÉMISSION... » Emmanuel se lève et, vexé comme un pou, quitte la pièce sans un mot. Brigitte veut faire bonne figure. Elle se saisit de la théière en porcelaine bleu de Sèvres et, tout en remplissant ma tasse en porcelaine bleu de Sèvres itou, me dit : «  Monsieur Marcœur, vous voulez que je vous dise, les Français ne nous méritent pas ! »

Assis en face d’elle, il la dévorait des yeux. Il pensait à tous ces mots enfouis tout au fond, à tous ces mots qui n’ont jamais servi et qu’il serait opportun de sortir de l’armoire, là, maintenant, en espérant qu’ils ne sortent pas en même temps afin qu’il ne cafouillât point.

La Sécurité Sociale ne rembourse plus le médicament sensé lutter contre la maladie d’Alzheimer ; il a été jugé inefficace. La Sécurité Sociale rembourse en revanche le pain de mie brioché G-Nutrition© bourré de vitamines, de protéines, de calcium et recommandé aux personnes âgées fragiles.

Pourquoi, lorsqu’un personnage apparaît sur une affiche publicitaire, neuf fois sur dix, il éclate de rire. La vie est belle , putain, et il faut la consommer à pleines dents. Va falloir vous foutre ça dans la tête !

À très bientôt pour un nouveau grand débat qui débouchera à n’en pas douter sur de nouvelles doléances auxquelles on répondra avec toute la franchise et l’honnêteté requises pour l’occasion.
Je vous embrasse tou-(.-.te.-.)-s et vous réembrasse à nouveau.

Albert Marcœur, le 10 février 2019

_________________
My Music on RYM

Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
http://zoreilles.forumdediscussions.com
Ehn Deïss
Admin
Ehn Deïss

Nombre de messages : 33203
Age : 48
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

Albert Marcoeur - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Albert Marcoeur   Albert Marcoeur - Page 2 Icon_minitimeJeu 12 Déc - 15:29

[size=30]LETTRE N°46[/size]
Écrire une lettre pour dire au revoir à une année qui se termine me semble tout à coup plus convenable que de dire bonjour à quelque chose qu’on ne connait pas encore. En effet, en plus des concerts avec Bert Begar, Chantier public, La Piste aux Oiseaux et Si oui, oui. Sinon non, l’année 2019 a vu et soutenu la création de Walden (Timothée Quost & Liken) sur le plateau de Cézallier dans le Cantal  lien et la création de Barbarie (Quatuor Béla & Wilhem Latchoumia) au Festival Musica de Strasbourg.   
2020 s’annonce bien remplie aussi (liste des concerts du premier trimestre ci-dessous). J’ai juste peur que notre glorieux gouvernement croule et s’écroule sous l’amoncellement des emmerdements et la grosseur d’une dette impossible à rembourser. Comment voulez-vous rembourser une somme pareille ?! Hein ?? C’est nous qui allons rembourser ? Vous rigolez, j’espère ! Nos enfants ? Ah bon !
 

PROCHAINS CONCERTS
 

Bert Begar (Éric Thomas : musiques, guitare électrique, effets et trafics électroniques, voix / Albert Marcœur : textes, voix, table sonore
Lannion (22)
Le vendredi 17 janvier 2020 à 21h
Café Théodore – Kerguerwen - 22300 Trédrez-Locquémeau
02 96 35 29 40 / Mél
 
Tréguidel (22)
Le dimanche 19 janvier 2020 à 16h
Le P’tit Bar de Tréguidel – 7, Le Bourg - 22290 Tréguidel
06 62 89 76 92 / Mél
 
Brest (29)
Le mercredi 22 janvier 2020 à 20h30
Le Quartz, scène nationale de Brest – 60, rue du Château – 29210 Brest
02 98 33 70 70 / Mél
 
Nancy (54)
Le vendredi 24 janvier 2020
MJC Lillebonne, 14, rue du Cheval blanc – 54000 Nancy
Dans le cadre du Festival Chaud les Marrons
03 83 36 82 82 / Site
 
Metz (57)
Le mercredi 29 janvier 2020
Association culturelle Fragment – L'Aérogare, rue Lothaire – 57000 Metz
06 72 08 17 13 / Mél
 
Rennes (35)
Le dimanche 9 février 2020 à 20h 
La Chapelle du Conservatoire - 35000 Rennes
Association Alambik / Mél
 
Langonnet (56)
Le vendredi 14 février 2020 
La Grande Boutique – 3, rue des Milad – 56630 Langonnet 
02 97 23 83 83 / Mél 
 
Rivières (81)
Le mardi 18 février 2020 à 20h30 
La Javanaise - Base de Loisirs de Aiguelèze – 81600 Rivières 
05 63 41 50 22  / Mél
 
Toulouse (31)
Le mercredi 19 février 2020 
Le Taquin - 23, rue des Amidonniers – 31000 Toulouse
05 61 21 80 84  / Mél
 
Limoges (87)
Le jeudi 20 février 2020 à 20h 
Centre Culturel Jean Gagnant – 7, avenue Jean Gagnant – 87000 Limoges 
05 55 45 94 00 / Site
 
Mhère (58)
Le samedi 14 mars 2020  - Lieu et horaire à confirmer


Saint-Nazaire (44)
Le samedi 21 mars 2020 à 19h
Sous les Palmiers la plage - 8, bd de Verdun – 44600 Saint-Nazaire
02 40 22 13 97 / FB


Dans le vignoble nantais (44)
Le dimanche 22 mars 2020 – lieu à confirmer 
Association LAMA 44 (Sébastien Boisseau)
06 59 00 32 23 / FB


Si oui, oui. Sinon non (Quatuor Béla + Albert Marcœur

Choisy-le-Roi
Le samedi 23 janvier 2020 à 20h
au Théâtre de Choisy-le-Roi - 4, av de Villeneuve Saint-Georges, 94600 Choisy-le-Roi
Dans le cadre du Festival Sons d’Hiver
Renseignements :  Site  - Réservation :  Mél

 
Chantier public (Ronan Le Gouriérec : musiques, saxophone baryton, bombarde / Yves Magne : dessins, peintures / Albert Marcœur : textes, voix, percussions)

Montoir de Bretagne (44)
Le vendredi 6 mars 2020 
Médiathèque de Montoir de Bretagne – 7, rue du Berry - 44550 Montoir
02 40 70 11 51 / Mél

D’autres dates restent encore à confirmer.
N’hésitez pas à visiter le site, il est régulièrement mis à jour :  www.marcœur.com
 
 

PARLONS PEU MAIS PARLONS-EN
 

Jacques Chirac est mort. Un collier de louanges, des kilomètres de lèches sirupeuses mais toutefois respectueuses et solennelles. Et quelques petits reproches sans trop appuyer. Mais le plus écœurant,  c’est que sa mort a envahi, inondé, submergé les médias et complètement occulté l’accident de l’usine Lubrizol survenu au même moment. Du pain bénit pour l’exécutif qui n’en demandait pas tant et, du coup le trouvèrent encore plus sympathique. On se souviendra longtemps de son adverbe préféré : naturellement, de ses expressions à l’emporte-pièce, de ses frais de bouche, piochages dans la caisse, scandales en tous genres, arrangements entre amis… On se souviendra de tous ces serrages de louches, de toutes ces caresses viriles aux culs des vaches. On se souviendra enfin de son dernier fait d’armes, à peine les yeux fermés : éclipser le bruit de la déflagration et l’odeur des émanations. Très fort ce Chichi ! Quant à l’usine chimique Lubrizol, pas d’inquiétude, l’État nous a promis toute la transparence. Puis, comme personne n’y croyait vraiment, on nous proposa une transparence totale et, pour calmer les derniers indécis, une absolue transparence. Avec ça, on est tranquille ! De toutes façons, sachez que l’odeur est gênante, désagréable, dérangeante, pénible à supporter, mais pas nocive. 

J’ai souscrit dernièrement une assurance décès qui, cumulée à mon assurance vie, me garantit l’assurance d’un bien-être certain, tous risques confondus.

De plus en plus d’organes de contrôle, de plus en plus d’analyses, d’enquêtes, de plus en plus de volonté politique, de promesses de transparence concernant les paradis fiscaux. De plus en plus de paradis fiscaux.

Il pense toujours à relever la lunette avant d’uriner et oublie souvent de la rabaisser. Un jour, pressée, elle ne fait pas gaffe, elle s’assoit sur la lunette froide et c’est la sérénade en ré : « Mais combien de fois faudra te le dire ! » En revanche, il pense toujours à essuyer les éclaboussures qui échouent sur le pourtour du siège. Un jour toutefois, il oublia et, comme il n’avait pas baissé la lunette non plus, ce fut la barcarolle en sol. Il faut dire qu’installer ses deux fesses toutes chaudes sur un siège froid et mouillé... 


Les factures, on les reçoit, on s’étonne, on rechigne… et on les paye.

Dans les sphères de l’Église catholique, on ne dit plus confession, on dit sacrement de réconciliation, d’écoute et de dialogue. On ne dit plus pédophilie, on dit attitude pastorale inappropriée.
Et tous ces enfants abusés par des membres du clergé. Vous imaginez tous ces membres justement, s’introduisant dans ces petits anus innocents...

Concernant la noyade d’un adolescent, le soir de la fête de la musique, le 21 juin 2019, à la suite d’une charge policière, le Procureur Général a garanti la sérénité d’une information judiciaire et l’impartialité objective de la juridiction saisie. C’est pas comme ça d’habitude ?!

L’armée n’a pas encore chargé, les flics s’en chargent.

Dédé fauche son pré. Il le fauche souvent, son pré, Dédé. Ses voisins se moquent : « Dédé, ne regarde pas derrière toi, l’herbe repousse déjà ! »

Alors en 2020, avançons et soyons ZOZO comme il faut !

Albert Marcœur, le 12 décembre 2019

_________________
My Music on RYM

Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
http://zoreilles.forumdediscussions.com
Grass Matt
Admin
Grass Matt

Nombre de messages : 16363
Age : 41
Localisation : S'Arras
Emploi/loisirs : Futur chômeur volontaire
Humeur : La joie d'avoir un bon transit !
Date d'inscription : 10/03/2008

Albert Marcoeur - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Albert Marcoeur   Albert Marcoeur - Page 2 Icon_minitimeVen 13 Déc - 10:33

J'aime vraiment beaucoup ses billets d'humeur !

Et la conclusion est top ! On devrait même l'inclure en entête du forum !

_________________
Albert Marcoeur - Page 2 6757_511
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ehn Deïss
Admin
Ehn Deïss

Nombre de messages : 33203
Age : 48
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

Albert Marcoeur - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Albert Marcoeur   Albert Marcoeur - Page 2 Icon_minitimeVen 13 Déc - 12:40

Grass Matt a écrit:
J'aime vraiment beaucoup ses billets d'humeur !

Pareil, je suis fan !  Albert Marcoeur - Page 2 977514

Grass Matt a écrit:
Et la conclusion est top ! On devrait même l'inclure en entête du forum !

Quelle drôle d'idée... Albert Marcoeur - Page 2 3062434193

Spoiler:
 

_________________
My Music on RYM

Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
http://zoreilles.forumdediscussions.com
Joss

Joss

Nombre de messages : 26025
Age : 44
Date d'inscription : 10/12/2007

Albert Marcoeur - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Albert Marcoeur   Albert Marcoeur - Page 2 Icon_minitimeVen 13 Déc - 13:36

Ehn Deïss a écrit:


Grass Matt a écrit:
Et la conclusion est top ! On devrait même l'inclure en entête du forum !

Quelle drôle d'idée... Albert Marcoeur - Page 2 3062434193

Spoiler:
 

Albert Marcoeur - Page 2 77187
Revenir en haut Aller en bas
Grass Matt
Admin
Grass Matt

Nombre de messages : 16363
Age : 41
Localisation : S'Arras
Emploi/loisirs : Futur chômeur volontaire
Humeur : La joie d'avoir un bon transit !
Date d'inscription : 10/03/2008

Albert Marcoeur - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Albert Marcoeur   Albert Marcoeur - Page 2 Icon_minitimeJeu 26 Mar - 11:33

Grass Matt a écrit:


Et la conclusion est top ! On devrait même l'inclure en entête du forum !

Désormais, on devrait plutôt mettre :"Ne bougeons pas en 2020 et devenons zinzin comme il faut !"

Albert Marcoeur - Page 2 708974

_________________
Albert Marcoeur - Page 2 6757_511
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Ehn Deïss
Admin
Ehn Deïss

Nombre de messages : 33203
Age : 48
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

Albert Marcoeur - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Albert Marcoeur   Albert Marcoeur - Page 2 Icon_minitimeJeu 26 Mar - 12:18

Albert Marcoeur - Page 2 977514

_________________
My Music on RYM

Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
http://zoreilles.forumdediscussions.com
Joss

Joss

Nombre de messages : 26025
Age : 44
Date d'inscription : 10/12/2007

Albert Marcoeur - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Albert Marcoeur   Albert Marcoeur - Page 2 Icon_minitimeJeu 26 Mar - 14:38

Je valide !
Revenir en haut Aller en bas
Ericochets

Ericochets

Nombre de messages : 5971
Age : 61
Localisation : au milieu du marais poitevin
Date d'inscription : 16/11/2014

Albert Marcoeur - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Albert Marcoeur   Albert Marcoeur - Page 2 Icon_minitimeJeu 26 Mar - 15:10

Albert Marcoeur - Page 2 81imbg10
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Contenu sponsorisé




Albert Marcoeur - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Albert Marcoeur   Albert Marcoeur - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Albert Marcoeur
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Grandes Z'oreilles :: Musique :: Musiques Progressives :: Les groupes et les musiciens du prog-
Sauter vers: