Les Grandes Z'oreilles

La Musique avec des Grandes Z'oreilles !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le cinéma français

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
godArt

avatar

Nombre de messages : 210
Age : 37
Localisation : London, Ontario
Date d'inscription : 22/02/2013

MessageSujet: Re: Le cinéma français   Ven 26 Avr - 11:33

Et alors Ehn Deiss????? tu m'as promis un compte-rendu sur Le Pont des Arts??

Promis, dès que c'est fait je te donnne mon avis sur mes nombreuses écoutes de king Krimson.
king cherry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ehn Deïss
Admin
avatar

Nombre de messages : 29421
Age : 45
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma français   Ven 26 Avr - 20:29

godArt a écrit:
Et alors Ehn Deiss????? tu m'as promis un compte-rendu sur Le Pont des Arts??

Promis, dès que c'est fait je te donne mon avis sur mes nombreuses écoutes de king Krimson.
king cherry

Alors...

Le Pont de Arts
, d'Eugène Green.



En préambule, je dois préciser qu'en famille, j'ai l'habitude de vomir sur le cinéma français, celui qu'aime tant Télérama ('voyez le genre). godArt a donc décidé de reprendre mon éducation en main ! Et il n'y est pas allé avec le dos de la cuiller !

Au bout de 10 minutes, j'ai failli éjecter le DVD, tellement tout ce que je détestais était là : des plans moches, fixes, avec des acteurs en plein milieu et qui vous fixent, des éclairagistes partis en vacances et remplacés par des stagiaires de 13 ans et des dialogues... qui me donnaient l'impression de regarder une parodie des Inconnus ! La faute, surtout, à une diction très particulière, semble-t-il inspirée de la diction baroque, où toutes les liaisons sont prononcées "de force" (genre "l'intelligence des hommes zé sourde"), donnant une impression de très grande prétention... Bref, l'horreur !

Et puis petit à petit, le film devient hypnotique, imposant son style étrange... Contre toute attente, beaucoup d'humour, justement dans ce décalage entre cette façon pincée de s'exprimer et l'usage d'un lexique parfois très moderne, mais aussi dans le personnage de "L’Innommable", campé par Denis Podalydès, insupportable et grotesque ! D'ailleurs, le milieu du spectacle et ses grands pontes en prennent pour leur grade, comme si Green avait quelques comptes à régler avec la profession !

Mais il y a surtout cette belle histoire d'amour impossible, ces magnifiques réflexions sur la musique (la musique elle-même, d'ailleurs), la beauté spectrale de Natacha Régnier, toutes ces choses qui font que le film continue de me hanter aujourd'hui, en dépit d'une forme qui avait tout pour me déplaire (et qui m'a bien bousculé, en tout cas) ! J'ai même envie de le revoir !

_________________


Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."


Dernière édition par Ehn Deïss le Sam 27 Avr - 0:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zoreilles.forumdediscussions.com En ligne
Billx

avatar

Nombre de messages : 4122
Age : 47
Localisation : 41
Emploi/loisirs : Oui, je bosse et je loise
Humeur : C'est pas une grosse voiture américaine ça ?
Date d'inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Le cinéma français   Ven 26 Avr - 20:50

Pas pour moi (a priori) ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.culture-generale.fr/
godArt

avatar

Nombre de messages : 210
Age : 37
Localisation : London, Ontario
Date d'inscription : 22/02/2013

MessageSujet: Re: Le cinéma français   Ven 26 Avr - 22:59

Ben dis-donc,tu mets les formes, je vais devoir prendre mon temps sur King Crimson.

Déjà, merci d'avoir résisté à tes premières impulsions car c'est vrai que ce film ne se donne pas d'emblée, c'est le moins que l'on puisse dire.
J'avais moi-même eu assez peur quand je suis allé le voir en salle sans aucune idée de ce que c'était.
Par contre en sortant, j'ai marché comme un zombie à deux à l'heure pour rentrer chez moi, et il m'a fallu 3 heures avant de réussir à dire un mot tant j'étais bouleversé.

Je trouve que la difficulté avec les parodies qui sont parfois très bien vues (comme celles que font les Inconnues) c'est qu'on n'en garde qu'une image forcée et vidée de tout contenu.
Cela ne rends pas service à ce genre de films tout de suite étiquettés "bobo"ou intellos alors que j'y vois surtout une démarche radicale , poétique et sans concession pour le grand marché capitaliste du cinéma commercial.
Pour moi, l'escroquerie du cinéma "français" vient beaucoup plus des cht'is, d'intouchable, des petit mouchoirs et des choristes...

Eugène Green galère d'un film à l'autre et cherche juste à exprimer dans des oeuvres une vision du monde qui ne ressemble à aucune autre.

D'ailleurs, je me dis que les remarques du grand public à l'égard du cinéma d'auteur sont souvent proches de celles qu'on peut entendre à l'égard de la musique contemporaine par exemple ou du rock progressif, ou d'un jazz qui s'est affranchi du chabada...
Il y a des trucs raté, comme partout, et des oeuvres géniales, comme partout...
En tout cas, très heureux que ce film t'ait touché, je suis fier de te l'avoir fait découvrir.
Pour King Crimson, je vais te faire attendre encore un peu car je pars demain matin pour 4 jours en Corrèze enregistrer en répéter de la musique bizarre.
Promis je t'en parle à mon retour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ehn Deïss
Admin
avatar

Nombre de messages : 29421
Age : 45
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma français   Ven 26 Avr - 23:45

godArt a écrit:

Pour moi, l'escroquerie du cinéma "français" vient beaucoup plus des cht'is, d'intouchable, des petit mouchoirs et des choristes...

Comme je l'ai souvent dit à ceux à qui j'ai parlé de cinéma, pour moi, le cinéma français, c'est un cinéma de pitch (et là, tu me fais évoluer, sois-en remercié) : une idée sympa, mais des scénaristes incapables de développer sur 1h30. Donc au mieux, 1 heure où tout se passe à peu près bien et la dernière demi-heure où tout se barre en sucette ! Et j'ai lu à ce sujet un message de Verbena sur Face de Bouc qui était fort instructif, sur l'intrusion désastreuses des producteurs sur le travail des scénaristes. Je vais la contacter, si elle trouve un peu de temps, elle développera...

Le jour où j'ai laissé tomber avec ce cinéma, c'est quand Le Pacte des Loups est sorti, en 2001. A l'époque, je me souviens de Canal+ (co-producteur, si je ne m'abuse) qui vantait le film français le plus cher de l'histoire. Acteurs dans le vent (dont Vincent Cassel, qui, bien dirigé, est génial ; cf. les films de Cronenberg), des moyens, mais une des plus grosses daubes que j'ai jamais vues ! Vu les moyens déployés, aucune excuse ! Un Amérindien qui pratique le kung-fu au 18ème siècle, allo, quoi ! Et je ne parle même pas des saloperie genre "production Luc Besson" ou l'ignoble Jan Kounen !

Bon, tu me connais, je ne suis pas frileux : j'adule Tarkovsky, Lynch, ou Haneke, j'aime beaucoup Lars Van Trier, j'ai adoré ce film iranien (sans grand moyens, pourtant) qui a tant plu à la critique, La Séparation ! Mais j'aime aussi le cinoche ricain, grand spectacle (pour l'efficacité et la "perfection" formelle) ou non (Gus Van Sant, Little Miss Sunshine) et je n'aime pas quand on parle du "cinéma américain" genre Avatar (film d'une richesse incroyable) en le prenant de haut . Sans doute par réaction, quand on me parle de cinéma français, je deviens moqueur... De même, quand j'entends parler des acteurs "bankable" (bankébeuls) du moment, je fuis !

C'est pourquoi je te remercie de m'avoir poussé à découvrir Jean-Luc Godard (pour l'instant, A Bout de Souffle, que j'ai adoré) ! Le Pont des Arts a été une expérience encore plus extrême, car ce film m'a directement confronté à l'image que je me faisais du cinéma français "intello", une confrontation brutale qui m'a fait passé du dégoût le plus profond (10 premières minutes vraiment atroces) à la fascination (pas obsessionnelle, mais finalement, on n'en est pas si loin, car je me suis retrouvé un peu dans le même état que toi) !

J'ai hâte de découvrir les films de Desplechin, du coup ! Même si je pense que le choc sera moins violent !

Ah, et suivant tes recommandations, j'ai acheté Rois et Reine et La Question Humaine : affaire à suivre !

_________________


Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zoreilles.forumdediscussions.com En ligne
godArt

avatar

Nombre de messages : 210
Age : 37
Localisation : London, Ontario
Date d'inscription : 22/02/2013

MessageSujet: Re: Le cinéma français   Sam 27 Avr - 0:08

Pour Desplechin, tu vas avoir dans Comment je me suis disputé... le plaisir de voir Marion Cotillard toute nue tongue et Denis Podalydès dans un rôle fort différent de L'innommable (euw, vous voulez voir ma bite?), qui montre à merveille l'étendue de son talent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ehn Deïss
Admin
avatar

Nombre de messages : 29421
Age : 45
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma français   Sam 27 Avr - 0:17

godArt a écrit:
Pour Desplechin, tu vas avoir dans Comment je me suis disputé... le plaisir de voir Marion Cotillard toute nue tongue

Espèce de satyre !

Pourquoi n'avoir pas commencé par ça pour me vanter les mérites de ce film ? (punaise, les gros lourds)

godArt a écrit:
et Denis Podalydès dans un rôle fort différent de L'innommable (euw, vous voulez voir ma bite?), qui montre à merveille l'étendue de son talent.

Une réplique... énorme, si j'ose dire ! Qu'est-ce que j'ai ri ! Et qu'est-ce que j'ai eu envie de lui mettre un coup de boule (moi qui suis pacifiste) !

_________________


Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zoreilles.forumdediscussions.com En ligne
Chris

avatar

Nombre de messages : 4618
Age : 51
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma français   Sam 27 Avr - 11:57

Ehn Deïss a écrit:
godArt a écrit:

Pour moi, l'escroquerie du cinéma "français" vient beaucoup plus des cht'is, d'intouchable, des petit mouchoirs et des choristes...



Le jour où j'ai laissé tomber avec ce cinéma, c'est quand Le Pacte des Loups est sorti, en 2001. A l'époque, je me souviens de Canal+ (co-producteur, si je ne m'abuse) qui vantait le film français le plus cher de l'histoire. Acteurs dans le vent (dont Vincent Cassel, qui, bien dirigé, est génial ; cf. les films de Cronenberg), des moyens, mais une des plus grosses daubes que j'ai jamais vues ! Vu les moyens déployés, aucune excuse ! Un Amérindien qui pratique le kung-fu au 18ème siècle, allo, quoi !




Je ne suis jamais intervenu en cinéma, mais là j'approuve à 100 % !!!!!
Ce "Pacte des Loups", ça commence (presque) bien et on sombre très vite ensuite dans le ridicule le plus total, c'est une honte ...
Quant au succès des films cités en début du post de GodArt, j'en pense la même chose que lui, mais je crois qu'il faut se faire une raison, les masses sont incorrigibles et ces films, aidés par un matraquage médiatique insupportable, marcheront toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Straphanger

avatar

Nombre de messages : 3702
Age : 49
Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : Plutot loisirs
Humeur : Hyperactif
Date d'inscription : 09/06/2011

MessageSujet: Re: Le cinéma français   Sam 27 Avr - 15:22

Moi dans les ptits mouchoirs j'ai pleuré...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://michaelparquephoto.com
Billx

avatar

Nombre de messages : 4122
Age : 47
Localisation : 41
Emploi/loisirs : Oui, je bosse et je loise
Humeur : C'est pas une grosse voiture américaine ça ?
Date d'inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Le cinéma français   Sam 27 Avr - 19:25

Straphanger a écrit:
Moi dans les ptits mouchoirs j'ai mis plein de trucs...

Spoiler:
 


Roohh, c'était quel film ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.culture-generale.fr/
Joss

avatar

Nombre de messages : 21994
Age : 41
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma français   Sam 27 Avr - 21:22

Chris a écrit:

Je ne suis jamais intervenu en cinéma, mais là j'approuve à 100 % !!!!!
Ce "Pacte des Loups", ça commence (presque) bien et on sombre très vite ensuite dans le ridicule le plus total, c'est une honte ...

bah, si tu pars du principe que tu ne regarde pas un film qui décrit la réalité ça passe bien. Enfin moi j'avais aimé, c'était du grand n'importe quoi mais assumé, je pense que personne ne s'attendait à voir un film historique

Enfin je ne l'ai pas revu depuis et je n'en ai pas envie non plus

_________________

http://www.flickr.com/photos/joss_pr/
http://www.eklektik-rock.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyuss

avatar

Nombre de messages : 11613
Age : 39
Humeur : Excellente !!
Date d'inscription : 14/02/2013

MessageSujet: Re: Le cinéma français   Sam 27 Avr - 22:50

Je suis d'accord avec Joss, c'est du bancal assumé ! Bon divertissement mais pas mémorable, même si comme le dit ED, il a été sur-vendu à l'époque !

Par contre, je veux bien une explication (un développement des vos points de vues, ça m'intéresse Very Happy ) sur ce que dit GodArt sur l'escroquerie du cinéma français ! A quels niveaux : le fait qu'ils aient eu beaucoup de succès ? les surprises de leur succès ? Le fait que ce ne soit pas de très grands films ???

Ce sont des films que je n'ai pas vu au cinoche, mais à la télé ! Et c'est vrai que vu le prix du billet, ce sont des films à voir sur petit écran ! (bon, avec les enfants, c'est aussi plus difficile de se faire des cinoches comme avant !!)

Je me méfie beaucoup du buzz, mais je fut surpris en voyant Intouchables : je ne pensais pas que j'allais le trouver si bien (pas de là à la revoir, mais bien joué et il a bien fonctionné sur moi ! Pareil pour les Petits Mouchoirs : c'est pas "The Film", mais j'ai passé un bon moment en le voyant ! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ziqueinmyhead.blogspot.fr/
Two-Suns-In-The-Sunset

avatar

Nombre de messages : 4741
Age : 17
Localisation : France
Emploi/loisirs : Musique, films, déconnade...
Humeur : Zornienne
Date d'inscription : 14/04/2012

MessageSujet: Le cinéma français   Sam 27 Avr - 23:39

Moi, c'est les choristes ! Je passe vraiment un bon moment devant ce film, et je vois où est l'escroquerie là-dedans... En tout cas, ça m'intéresse le Pont Des Arts, je vais voir si je le trouve en médiathèque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ab-musique.blogspot.fr/
Ehn Deïss
Admin
avatar

Nombre de messages : 29421
Age : 45
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma français   Mer 1 Mai - 16:52

Kyuss a écrit:

Par contre, je veux bien une explication (un développement des vos points de vues, ça m'intéresse Very Happy ) sur ce que dit GodArt sur l'escroquerie du cinéma français ! A quels niveaux : le fait qu'ils aient eu beaucoup de succès ? les surprises de leur succès ? Le fait que ce ne soit pas de très grands films ???

Ce sont des films que je n'ai pas vu au cinoche, mais à la télé ! Et c'est vrai que vu le prix du billet, ce sont des films à voir sur petit écran !

En attendant que godArt réponde, je vais donner mon avis sur le mot "escroquerie", un peu brut, certes, mais que je partage !

En fait, je fais le parallèle avec la musique, celle que l'on écoute ici, et celle que l'on entend sur les radios généralistes et à la télé. Pourquoi André Rieu et Amaury Vassili et pas Tristan Murail et Hillary Hahn ? Pourquoi Norah Jones et Diana Krall plutôt que Sidony Box et Rudresh Mahanthappa ? Pourquoi BB Brunes plutôt que Dirge (bon, OK, j'y vais fort) ? Parce que certains demandent un effort ! Probablement la différence entre l'art et le divertissement... Enfin, ce n'est que mon avis...

Et j'ai ce même avis sur le cinéma. Or, de quoi parle-t-on dans nos médias français ? Que nous vend-on ? Entre autres, des films avec des comiques (qui d'ailleurs ne me font que rarement rire), des trucs filmés n'importent comment, et qui, comme tu le dis, Kyuss, se regardent très bien à la télé. Du téléfilm, donc... Et encore, j'ai l'impression que certains téléfilms bénéficient de bien plus de liberté ! Par contre, le cinoche un peu plus osé, ça fait 40 secondes dans les journaux TV (et ces réalisateurs rament pour trouver un budget) ! Et alors quand on essaie faire du divertissement grand public à l'américaine, on a du virtuose avec zéro scénario (Jan Kounen, Besson), prétentieux et naze (Blueberry ) ! Ah oui, car prétentieux, on sait faire ! Je me souviens d'une vielle interview de Michel Blanc, en 1984, dans laquelle il expliquait que Terminator, c'était nul, et que le réalisateur ne savait pas filmer ! Lui venait de sortir... Marche à l'ombre !

Voilà, j'ai moi aussi cédé à la facilité : ciné français = grosse daube ! Et je sais que j'ai tort car je passe à côté de plein de trucs... ET donc, merci à quiconque me fera changer d'avis ! cheers

_________________


Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zoreilles.forumdediscussions.com En ligne
Chris

avatar

Nombre de messages : 4618
Age : 51
Date d'inscription : 16/11/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma français   Mer 1 Mai - 17:06

Joss a écrit:
Chris a écrit:

Je ne suis jamais intervenu en cinéma, mais là j'approuve à 100 % !!!!!
Ce "Pacte des Loups", ça commence (presque) bien et on sombre très vite ensuite dans le ridicule le plus total, c'est une honte ...

bah, si tu pars du principe que tu ne regarde pas un film qui décrit la réalité ça passe bien. Enfin moi j'avais aimé, c'était du grand n'importe quoi mais assumé, je pense que personne ne s'attendait à voir un film historique


Justement, j'aime voir un film de temps en temps mais je ne suis jamais au courant de l'actualité cinématographique. Un couple d'amis m'avait persuadé de les accompagner et je n'avais rien entendu à propos du film avant de le voir, je ne savais absolument pas à quoi m'attendre, j'y allais à l'aveugle. Après 30 à 40 minutes correctes, la descente aux enfers a commencé ...

Le cinéma français que j'aime, c'est le vieux, ça va des années 30 aux années 70 environ. Après ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Two-Suns-In-The-Sunset

avatar

Nombre de messages : 4741
Age : 17
Localisation : France
Emploi/loisirs : Musique, films, déconnade...
Humeur : Zornienne
Date d'inscription : 14/04/2012

MessageSujet: Re: Le cinéma français   Mer 1 Mai - 18:24

Ca y est, je viens de réserver Le Pont des Arts à la médiathèque ! Je l'aurai le 15 mai !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ab-musique.blogspot.fr/
Kyuss

avatar

Nombre de messages : 11613
Age : 39
Humeur : Excellente !!
Date d'inscription : 14/02/2013

MessageSujet: Re: Le cinéma français   Mer 1 Mai - 22:38

Vous êtes pas mal d'accord avec Kassowitz, alors ! Lui qui dit que le cinéma français manque de couilles ! Même s'il n'a pas fait que des chef-d’œuvre, je serait assez d'accord avec lui pour le coup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ziqueinmyhead.blogspot.fr/
Ehn Deïss
Admin
avatar

Nombre de messages : 29421
Age : 45
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma français   Mer 1 Mai - 22:57

Dommage que Facebook soit si volatile, j'aurais pu retrouver cet excellent article et les commentaires de Verbena, qui en tant que professionnelle, avait un avis super intéressant !

Je ne connais de Kassowitz que La Haine, que j'avais énormément aimé... Après, je sais qu'il a souvent été polémique... je ne connais pas son discours, en fait !

Je n'ai rien contre le cinéma de masse, mais je trouve dommage de ne pas avoir de réalisateurs comme Lynch, capable d'être au top sur le fond et sur la forme ! Quand j'ai regardé Le Pont des Arts, je n'ai pas pu m'empêcher de penser qu'avec un peu plus de moyens (et je sais que le réalisateur a pas mal ramé), le film aurait été un pur chef-d’œuvre ! Mais on préfère payer Catherine Frot plus de 3 millions par an pour tourner dans des navets...

De même, on est incapable de faire des films de la trempe d'Independance Day : on est bien, d'accord, c'est une grosse daube, mais totalement efficace et bien plus crédible qu'un blockbuster genre Pacte des Loups ou Vidocq, car avec un scénario très bête, mais cohérent et qui tient la route jusqu'au bout, du coup...

_________________


Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zoreilles.forumdediscussions.com En ligne
godArt

avatar

Nombre de messages : 210
Age : 37
Localisation : London, Ontario
Date d'inscription : 22/02/2013

MessageSujet: Re: Le cinéma français   Sam 4 Mai - 13:07

Salut KYUSS, tu peux me parler directement tu sais, on est potes de forum maintenant...

""""Par contre, je veux bien une explication (un développement des vos points de vues, ça m'intéresse Very Happy ) sur ce que dit GodArt sur l'escroquerie du cinéma français ! A quels niveaux : le fait qu'ils aient eu beaucoup de succès ? les surprises de leur succès ? Le fait que ce ne soit pas de très grands films ??? """"

En fait c'est toujours difficile de ne pas être simplificateur par écrit.
D'abord, je n'ai rien contre ce qui se fait dans les différents courants du cinéma. Il faut bien que tout le monde vive et le fait qu'un film ne me touche pas n'a aucune importance pour tous ceux qui l'ont apprécié.
Par le terme d'escroquerie, j'assayais juste de me replacer face à des commentaires qu'on peut lire sur allociné par exemple, de personnes qui déblatèrent toutes sorte de lieux communs sur le cinéma d'auteur:
"cinéma bobo/intello", "on se moque de nous", C'est avec notre argent qu'on finance ça", "Prétentieux, ennuyeux..."
Je pense que ces personnes ont vraiment l'impression qu'on a voulu délibérement les mépriser et voler leur temps.

Or ces films sont souvent produits et réalisés par des créateurs qui ont une vision du monde et de leur art exigeante. Il faut parfois du temps pour entrer dans ces oeuvres mais je trouve qu'en donnant quelque chose qui ne soit pas tout cuit, on respecte plus le spectateur qu'en lui donnant un produit standardisé par des codes imposés par la télévision.
Pour exprimer un propos puissant, il faut souvent aller vers un langage singulier, qui propose des longueurs de plan plus étendues que les 2 secondes maximum imposées par l'audiovisuel. Qui nécessite de filmer un visage ou un paysage longuement sans musique de fond par peur du vide. Qui utilise des dialogues parfois longs et complexes necessitant plus d'une écoute pour être compris...

Les films que j'ai pu citer ont évidemment des qualités, sinon ils ne toucheraient pas un public si étendu, par contre, c'est fort probable aussi qu'il marchent pour des raisons plus "calculées":
choix d'acteurs bankables (selon le terme détestable qu'a déjà cité Ehn Deiss) histoires très prévisibles qui tirent sur la corde "tire-larme" ou humour pas très léger mais très appuyé.
Idées reçues simplificatrices qui donnent l'impression à chacun d'avoir déjà pensé ça et donc d'être en connivence (les comiques télés sont très forts pour ça je trouve...)
Certains films régis par ces principes fonctionnent effectivement comme des produits à usage unique qu'on peut voir à la télé pour se détendre et qu'on oublie sitôt fini.

Pour ma part, je préfère un film qu'on peut revoir 100 fois (Godard, Tarkovski, Hitchcock, Welles, Green...) que 100 films à voir 1 fois.

Ehn Deiss, concernant les moyens financiers qu'aurait ou avoir Green pour le Pont des Arts, je ne suis pas sûr qu'il aurait fait quelque chose de très différent car il a des principes de réalisations qu'on retrouve dans tous ses films et qui sont hérités de Robert Bresson (cinéaste également reconnu comme un maître par Tarkovski et Godard, il ya des références pires...)
De Bresson, je recommande pour débuter Au Hasard Balthazar et Le procès de Jeanne D'arc. il a aussi écrit un petit essai paru en poche intitulé Notes sur le cinématographe qui a inspiré beaucoup de penseurs du XXème siècle, tous arts confondus.

Pour approfondir la penée D'Eugène Green, il ya a Poétique du cinématographe, essai qui fait écho à celui de Bresson et qui est fort passionnant aussi.

Bonne découverte Two-sun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ehn Deïss
Admin
avatar

Nombre de messages : 29421
Age : 45
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma français   Sam 4 Mai - 14:11

godArt a écrit:
Salut KYUSS, tu peux me parler directement tu sais, on est potes de forum maintenant...

scratch

bom



Au fait, tu quand cliquant sur les bulles dans la barre d'outils, tu peux citer directement le forumeur de ton choix ? Very Happy

_________________


Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zoreilles.forumdediscussions.com En ligne
godArt

avatar

Nombre de messages : 210
Age : 37
Localisation : London, Ontario
Date d'inscription : 22/02/2013

MessageSujet: Re: Le cinéma français   Sam 4 Mai - 14:34

Ben , j'ai essayé en fait, mais bon... No
Je ne suis pas encore prêt pour toutes les finesses de fonctionnement de ce lieu...

Et je viens de retrouver des fautes de frappe et d'orthographe dans mon message que j'avais relu 3 fois!
ça m'énerve!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joss

avatar

Nombre de messages : 21994
Age : 41
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma français   Sam 4 Mai - 15:32

Ehn Deïss a écrit:

Au fait, tu quand cliquant sur les bulles dans la barre d'outils, tu peux citer directement le forumeur de ton choix ? Very Happy

et avec le curseur tu peut venir modifier une phrase que tu as raté

_________________

http://www.flickr.com/photos/joss_pr/
http://www.eklektik-rock.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lili366



Nombre de messages : 72
Date d'inscription : 01/04/2013

MessageSujet: Re: Le cinéma français   Sam 4 Mai - 18:08

Bonjour.

J'apprécie beaucoup les films de Claire Denis (Trouble Every Day, 35 Rhums, Beau Travail...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ehn Deïss
Admin
avatar

Nombre de messages : 29421
Age : 45
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Le cinéma français   Sam 4 Mai - 20:35

godArt a écrit:
Ben , j'ai essayé en fait, mais bon... No
Je ne suis pas encore prêt pour toutes les finesses de fonctionnement de ce lieu...

Je te montrerai la prochaine fois que nous boirons nous reverrons ! Very Happy

godArt a écrit:
Et je viens de retrouver des fautes de frappe et d'orthographe dans mon message que j'avais relu 3 fois!
ça m'énerve!!!

Ne m'en parle pas ! C'est horrible, ce que j'en laisse, alors que quand j'écris à la main, je n'en fais pas une !

_________________


Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zoreilles.forumdediscussions.com En ligne
Two-Suns-In-The-Sunset

avatar

Nombre de messages : 4741
Age : 17
Localisation : France
Emploi/loisirs : Musique, films, déconnade...
Humeur : Zornienne
Date d'inscription : 14/04/2012

MessageSujet: Re: Le cinéma français   Sam 4 Mai - 23:01

Joss a écrit:
Ehn Deïss a écrit:

Au fait, tu quand cliquant sur les bulles dans la barre d'outils, tu peux citer directement le forumeur de ton choix ? Very Happy

et avec le curseur tu peut venir modifier une phrase que tu as raté

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ab-musique.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cinéma français   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cinéma français
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» François Boyer, homme de lettres, de cinéma et de télévision
» ? Est-ce que This is us va sortir traduit en français ?
» Récitals d'Opéra Français
» François Couperin - 3 Leçons de Ténèbres du Mercredi Saint
» François Adrien Boieldieu (1775-1834)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Grandes Z'oreilles :: Y'a pas que la musique, dans la vie ! :: Cinéma-
Sauter vers: