Les Grandes Z'oreilles

La Musique avec des Grandes Z'oreilles ! 10 ans que ça dure !
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Vos compte-rendus POP-ROCK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
Ericochets



Nombre de messages : 2894
Date d'inscription : 16/11/2014

MessageSujet: Re: Vos compte-rendus POP-ROCK   Lun 15 Fév - 21:27

Ehn Deïss a écrit:
Alors, Ericochets, ce concert d'Arman Méliès ? bounce




Voilà si tu n'avais pas parlé d'Arman ici, probablement que je n'y serais pas allé le voir !!!  
Toujours sympa d'assister à un concert dans cette sympathique petite salle du Camji. Assez clairsemée vendredi soir (environ une petite centaine de personnes peut être moins j'ai pas compté)
1ère partie avec monsieur Lune qui était en résidence la semaine au Camji. Gentil, mais rien d'exceptionnel? il ne m'a pas fait tapper du pied  Wink
Puis c'est le tour d'Armant Méliès accompagné de 2 musicos (batterie et clavier + samples et saxo). Un concert qui commence par une intro chantée qu'il chante en boucle, c'est assez original. Puis début de concert assez électrisé entre-coupé de passages plus calmes, une bonne dizaine de titres, pour certains d'entre eux avec de longs passages, pour un concert d'environ 1h30 !
Un type qui mérite d'être connu, très simple mais très efficace. Je crois savoir qu'il en ai à son 5 ème album. perso je ne connais que le dernier.
S'il repasse dans le coin j'y retournai sans problème.
Seul bémol ce "couillon"  n'avait aucun album en vente après le concert et je suis donc rentré bredouille !!!  Crying or Very sad
Merci encore Steph d'en avoir parlé ici  


Dernière édition par Ericochets le Lun 14 Mar - 20:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ericochets

avatar

Nombre de messages : 2894
Age : 59
Localisation : au milieu du marais poitevin
Date d'inscription : 16/11/2014

MessageSujet: Re: Vos compte-rendus POP-ROCK   Lun 15 Fév - 22:39

Pardon pour la qualité ... un extrait avec "Constamment je Brûle"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grass Matt
Admin
avatar

Nombre de messages : 14816
Age : 39
Localisation : S'Arras
Emploi/loisirs : Futur chômeur volontaire
Humeur : La joie d'avoir un bon transit !
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Vos compte-rendus POP-ROCK   Lun 14 Mar - 9:51

Khyber a écrit:

(Est-ce que c'est moi, ou est-ce que tu n'as toujours pas touché mot de ta soirée mocassins/théâtre… C'était comment? clown)


C'était bien, pas forcément grand chose à en dire, d'où l'absence de report.
Un chouette moment tout en apesanteur, une interprétation discrète, suggérée, comme je m'y attendais, mais pas vraiment de surprises. Si j'étais méchant, je dirais qu'ils ont fait le métier.
Absence totale de communication alors que je pense que Staples doit désormais avoir quelques notions en français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyuss

avatar

Nombre de messages : 12303
Age : 39
Humeur : Excellente !!
Date d'inscription : 14/02/2013

MessageSujet: Re: Vos compte-rendus POP-ROCK   Ven 18 Mar - 9:14

Rover - Stéréolux, Nantes, hier soir !

Fin de soirée compliquée qui me fait arriver en retard (deux concerts en même temps dans les salles maxi et mini, et c'est chaud pour trouver une place à côté...) et ainsi, louper la première partie !

Pas grave, je me place bien devant la console, avec une belle vue d'ensemble sur la scène. Je regarde si j'aperçois Seb, mais non, pas moyen de le voir dans cette salle bondée. (je t'ai aperçu juste avant les rappels, fan-boy que tu es, tout devant à droite Wink )

Sinon, question musique, superbe soirée avec un Timothée Régnier en forme(s) : vocale, humeur et physique (il est impressionnant) ! Putain quelle voix et quelles variations de voix Shocked C'est puissant ! C'est maitrisé ! On peut se rendre compte de la force d'écriture du bonhomme, car en live quasiment tous ses titres deviennent des tubes en puissance ! Des titres meilleurs encore que sur disque, surtout, de mon avis, concernant le premier album ! La section rythmique joue souvent un rock qui fait bouger le boule, Punk/Discoïde qui m'a rappelé la palette d'un groupe comme Interpol, mais peut aussi varier les ambiances avec certaines où les silences sont importants, qui donnent quelque chose de sacré à cette musique et cette voix pure ! C'est excellemment interprété, peut être un peut trop proche du rendu sur disque, mais, ici, aucun soucis de perte de qualité sonore (même si la basse est un poil sur-mixée sur certains titres !). Là où je veux en venir c'est, que les rares moment où Rover "sort du cadre" ça part très haut. Un décollage assuré avec des passages répétitifs, planants, inspirés... comme sur HCYD, In The End (avec un passage bien Floydien et ce son clavier !) par exemple. Lorsqu'ils commencèrent le titre Let It Glow, j'étais dingue ! Un titre qui se prête parfaitement à la scène, avec cette partie "Cargo Culte" énormissime   Tient, l'exemple d'un titre qu'ils auraient pu encore étirer quelques minutes, tellement c'était génial !

Peut-être que le public était un poil trop froid pour qu'ils partent plus dans les étoiles ? Je pense que Rover à de beau jours devant lui, une marge de progression intéressante, et certainement plein de belles musique à nous offrir à l'avenir !

Avec une setlist qui se rapproche de celle de Mérignac : http://www.setlist.fm/setlist/rover/2016/krakatoa-merignac-france-63f37683.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ziqueinmyhead.blogspot.fr/
Blixa

avatar

Nombre de messages : 555
Date d'inscription : 03/10/2013

MessageSujet: Re: Vos compte-rendus POP-ROCK   Dim 24 Avr - 19:07

Albert Marcoeur et le Quatuor Béla - Si oui, oui. Sinon, non - Le Lieu Unique - 19/04/2016

Dire que je connais bien la discographie d'Albert Marcoeur serait mentir et je vais avoir bien du mal à vous citer les titres joués, mais entendre M. Blixa en parler me donne l'impression de connaitre le bonhomme !

Nous arrivons au Lieu Unique pile à l'heure, après un coup d'œil rapide à la salle nous mesurons la moyenne d'âge : environ 60 ans. La salle n'est pas très remplie, c'est dommage.
Albert est accompagné du Quatuor Béla composé de 3 violons et 1 violoncelle. Pas de chi chi, la scène est toute simple, comme lui. Je suis épatée par la voix de Marcoeur qui, même s'il ne chante pas très fort, est très douce, elle se marie très bien avec les cordes. Petit regret pour M.Blixa il 'parle' plus ses textes qu'il ne chante et par moment, il faut vraiment tendre l'oreille pour entendre les subtilité de son texte. La poésie et l'humour sont bien là et c'est un bien agréable moment.

Comme les comptes rendus ne sont vraiment pas mon point fort, je vous glisse une partie de l'interview réalisé par Le Lieu Unique :
Le Lieu Unique :
Qu'est ce qui vous inspire ?
Tout ce qui m’entoure, ce que je vois, ce que j’entends, ce que je sens. Tout ce qui m’éblouit, ce qui me crispe. Notre monde en souffrance, nos hypocrisies, nos mensonges, nos arlésiennes (le risque zéro, l’obsolescence programmée, les promesses environnementales). La surenchère de l’information. Une éclipse jugée comme la plus importante depuis… et bouchée par un temps couvert. Les interrogations d’un photographe de guerre. Les souvenirs du tubiste de la Fanfare des Laumes (F-21), de deux petits vieux qui ne se souviennent plus de grand chose, justement. Ce spectacle contiendra également quelques pièces de l’album précédent : La bourrée en la, Stock de statistiques, Le poète péruvien et deux pièces plus anciennes : Mon petit neveu  et Déclaration officielle . Et pour compléter, deux nouveaux morceaux : le premier, consacré à toutes ces expressions utilisées à tout bout de champ et qui ne servent à pas grand-chose : Pirouettes pour des prunes . Le deuxième, instrumental, basé sur les ambivalences et les possibilités de rapprochements entre les cycles binaire et ternaire : Combinaison bi-polaire .


A la fin nous avons même pu le rencontrer. Un ami avait emmené "album à colorier" pour le faire dédicacer. Réponse d'Albert Marcoeur : "Ah non je ne peux pas, ça me fait toujours tort d'abîmer une belle pochette". Il a donc préféré dédicacer une affiche du spectacle : "J'ai pas voulu écrire un petit mot sur la pochette de l'album mais, sur l'affiche, c'est pas pareil. Amitiés sincères, Nantes 19/4/2016" Sacré Albert !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyuss

avatar

Nombre de messages : 12303
Age : 39
Humeur : Excellente !!
Date d'inscription : 14/02/2013

MessageSujet: Re: Vos compte-rendus POP-ROCK   Ven 29 Avr - 13:24

Birth of Joy : Stereolux 28/04/16

Je passe rapidos sur la première partie dont je ne me souviens pas du nom (je sais, j’ai honte). J’ai passé un bon moment, mais ce Punk basique (tchack poum !) est un poil monotone. Passons au plat de résistance, avec fromage et dessert en sus !

Après deux rendez-vous manqués, je fus très excité d’enfin voir ces bataves sur scène. Ayant découvert le groupe sur internet avec son second disque Life In Babalou, j’ai pris de suite une énorme claque !
Birth of Joy c’est un groupe atypique mais avec quelques référence marquée ! C’est comme si, en schématisant vulgairement, Ray Manzarek des Doors jouait avec un groupe Stoner. Ray, parce qu’il n’y a pas de bassiste et c’est l’excellent Gertjan Gutman qui s’en occupe avec ses claviers, en plus du doublage de la guitare et ses parties Free très inspirées (Raaaaahhhh ce son d'orgue !!). Complètent le tableau, Bob Hogenelst batteur bucheron exceptionnel (ses solos ne sont pas chiants !) et Kevin Stunnenberg, guitariste/chanteur /frontman (c’est le seul qui peut vraiment bouger… et il assure plutôt bien.

Birth of Joy, c’est un enchainement de hits ! Oui, je sais, ils ne sont pas très connus, mais je peux vous assurer que leur discographie est remplie de tubes qui n’attendent que vous. Rock, Boogie sur vitaminé, Stoner qui pilonne, jam improvisées (vu la tête du guitariste, par moment, il y a quelques passages qui n’étaient pas forcement prévus !), Demi-balades bourrées d’émotion… Bref, Rock & Roll à donf’, joué parfaitement (putain de focking solos !). Kevin parle en français dans le texte, nous dis qu’il est malade et que sa putain de voix l’emmerde. Bon, même avec la voix abîmée, il assure grave ! Virant voix éraillée sur certains passages, mais rendant le moment encore plus sauvage.

Birth of Joy c’est un groupe qui rend le public est fou de bonheur ! Tous ces sourires sur les visages et tous ces gens qui dansent frénétiquement, ça fait plaisir ! 1h45 de show, tendu, bouillant, intense, trippant… Les mecs sont très jeunes mais possèdent déjà la classe des grands. S’ils passent près de chez vous ne les loupez pas ! Braquez le guichet, volez votre place (pas besoin : 14€, mais c’était complet !)… mais ne loupez pas cette occasion de voir un groupe comme celui-ci !

Bref, Birth of Joy, c’est : un groupe excellent ; qui n’est pas assez connu ; un groupe d’avenir ; la vie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ziqueinmyhead.blogspot.fr/
Ehn Deïss
Admin
avatar

Nombre de messages : 30052
Age : 46
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Vos compte-rendus POP-ROCK   Sam 7 Mai - 12:41

Blixa a écrit:
Albert Marcoeur et le Quatuor Béla - Si oui, oui. Sinon, non - Le Lieu Unique - 19/04/2016

Dire que je connais bien la discographie d'Albert Marcoeur serait mentir et je vais avoir bien du mal à vous citer les titres joués, mais entendre M. Blixa en parler me donne l'impression de connaitre le bonhomme !

Nous arrivons au Lieu Unique pile à l'heure, après un coup d'œil rapide à la salle nous mesurons la moyenne d'âge : environ 60 ans. La salle n'est pas très remplie, c'est dommage.
Albert est accompagné du Quatuor Béla composé de 3 violons et 1 violoncelle. Pas de chi chi, la scène est toute simple, comme lui. Je suis épatée par la voix de Marcoeur qui, même s'il ne chante pas très fort, est très douce, elle se marie très bien avec les cordes. Petit regret pour M.Blixa il 'parle' plus ses textes qu'il ne chante et par moment, il faut vraiment tendre l'oreille pour entendre les subtilité de son texte. La poésie et l'humour sont bien là et c'est un bien agréable moment.

Comme les comptes rendus ne sont vraiment pas mon point fort, je vous glisse une partie de l'interview réalisé par Le Lieu Unique :
Le Lieu Unique :
Qu'est ce qui vous inspire ?
Tout ce qui m’entoure, ce que je vois, ce que j’entends, ce que je sens. Tout ce qui m’éblouit, ce qui me crispe. Notre monde en souffrance, nos hypocrisies, nos mensonges, nos arlésiennes (le risque zéro, l’obsolescence programmée, les promesses environnementales). La surenchère de l’information. Une éclipse jugée comme la plus importante depuis… et bouchée par un temps couvert. Les interrogations d’un photographe de guerre. Les souvenirs du tubiste de la Fanfare des Laumes (F-21), de deux petits vieux qui ne se souviennent plus de grand chose, justement. Ce spectacle contiendra également quelques pièces de l’album précédent : La bourrée en la, Stock de statistiques, Le poète péruvien et deux pièces plus anciennes : Mon petit neveu  et Déclaration officielle . Et pour compléter, deux nouveaux morceaux : le premier, consacré à toutes ces expressions utilisées à tout bout de champ et qui ne servent à pas grand-chose : Pirouettes pour des prunes . Le deuxième, instrumental, basé sur les ambivalences et les possibilités de rapprochements entre les cycles binaire et ternaire : Combinaison bi-polaire .


A la fin nous avons même pu le rencontrer. Un ami avait emmené "album à colorier" pour le faire dédicacer. Réponse d'Albert Marcoeur : "Ah non je ne peux pas, ça me fait toujours tort d'abîmer une belle pochette". Il a donc préféré dédicacer une affiche du spectacle : "J'ai pas voulu écrire un petit mot sur la pochette de l'album mais, sur l'affiche, c'est pas pareil. Amitiés sincères, Nantes 19/4/2016" Sacré Albert !

Merci pour ce compte-rendu ! J'avais parlé de ce spectacle ici, je suppose que vous avez eu le droit au même programme...

_________________


Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zoreilles.forumdediscussions.com En ligne
Blixa

avatar

Nombre de messages : 555
Date d'inscription : 03/10/2013

MessageSujet: Re: Vos compte-rendus POP-ROCK   Lun 9 Mai - 19:11

Je viens de lire ton compte rendu et c'était bien le même spectacle. Quand tu dis : "Monsieur Marcoeur est une belle personne... Un artiste rare et... bien trop rare !" je suis entièrement d'accord avec toi. Le spectacle était partie intégrante du festival "Assis/Debout/Couché" et j'ai été déçue qu'il y ait aussi peu de monde.
.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ehn Deïss
Admin
avatar

Nombre de messages : 30052
Age : 46
Localisation : Right next door to hell !
Humeur : Epicurien le vendredi soir, nihiliste le lundi matin
Date d'inscription : 15/11/2007

MessageSujet: Re: Vos compte-rendus POP-ROCK   Sam 28 Mai - 12:52

Jeanne Added - Stéréolux - 18 mai 2016

je me suis bien éclaté, mon boule bougeait tout seul !

Je me demandais comment elle ferait pour tenir un concert entier avec un album de 37 minutes. Facile : elle a tout joué (je crois), dans des versions souvent très étirées, transformant le Stéréolux en dancefloor infernal ! Ce qui n'empêchait pas, de ci, de là, de beaux moments intimistes... Mais ce qui m'a vraiment frappé, c'est la capacité de Jeanne Added à se mettre cette salle dans sa poche ! Un charisme énorme (mais pour l'avoir vue ailleurs, dont au Pannonica, on le savait déjà), une gestuelle de boxeuse (ça, par contre, c'était une surprise) et au final, une présence scénique qui m'a, à plusieurs reprises, fait penser à... Bowie ! Oui, carrément !

Et un mot sur les trois musiciens qui l'accompagnaient : un batteur puissant et subtil, dans une veine encore une fois electro, et deux claviéristes-choristes dont les harmonies vocales, particulièrement justes, étaient vraiment prenantes !

En d'autres termes : de la balle !

P.S. : en première partie, une jeune femme, Miët, en solo, avec sa basse, son looper et ses pédales. Très chouette, même si pas toujours au point quand il s'agissait de "boucler ses boucles"... Le stress, sans doute ! Pas grave, je pense qu'elle a enchanté le public !

_________________


Frank Zappa interviewer: "So Frank, you have long hair. Does that make you a woman?"
FZ: "You have a wooden leg. Does that make you a table?"

"Certains aspirent à la vie éternelle alors qu'ils ne savent pas comment occuper leurs dimanches après-midi..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zoreilles.forumdediscussions.com En ligne
Kyuss

avatar

Nombre de messages : 12303
Age : 39
Humeur : Excellente !!
Date d'inscription : 14/02/2013

MessageSujet: Re: Vos compte-rendus POP-ROCK   Sam 28 Mai - 14:34

Merki !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ziqueinmyhead.blogspot.fr/
Krakou

avatar

Nombre de messages : 648
Age : 40
Localisation : 92
Date d'inscription : 27/08/2014

MessageSujet: Re: Vos compte-rendus POP-ROCK   Lun 30 Mai - 12:40

Joss a écrit:
Bon, je le met ici, faute de rubrique "concert electro" qui ne servirait qu'une fois tous les 5 ans.

Carpenter Brut - Le Ferrailleur (Nantes) - 28 janvier 2016

Si le projet Carpenter Brut (un homme, un synthé, un ordi) existe depuis 2012, la version "live" du projet est plus récente car les premiers concerts ont démarré il y a à peine un an. Pour l'occasion Carpenter Brut devient donc un groupe avec l'arrivée d'un guitariste et d'un batteur, aussi musiciens pour le groupe de metal Hacride (originaire de Poitiers, tout comme Mr Carpenter Brut en chef, qui ne communique pas son nom).
Même si le projet live est donc relativement récent, force est de constater que le show est sacrément bien rodé, et pas mal d'aspects parfaitement maitrisés. A commencer par le code couleur : le rouge, présent pour les lights et tout ce qui concerne les projections vidéos. Des vidéos présentes 70% du temps, constituées d'extraits de séries Z des années 70/80, qui constituent la source d'inspiration principale de Carpenter Brut. Des vidéos principalement axées violence, gore, fantastique et femmes dénudées (ce qui a valu à Carpenter Brut l'annulation d'un show l'an dernier quand il a su qu'il n'aurait pas le droit de montrer ces vidéos "d'une rare subversion".)
Si Carpenter Brut officie dans un genre que l'on qualifie communément de synthwave (musique électronique rétro, à base de synthés très typés 80, genre compils "synthétiseur"), la transposition en live avec ces deux musiciens issus du metal le fait passer dans une catégorie supérieur et décuple la puissance de la musique qui prend alors parfois des allures de metal-indus. Le batteur est parfaitement à l'aise dans la restitution de ces rythmes dansants ou saccadés tandis que le guitariste jongle entre rythmiques et solos. Il sera d'ailleurs le seul élément du groupe à vraiment "communier" avec le public, même si jamais il ne s'adressera à nous.
Monsieur Carpenter Brut est, lui, bien occupé avec ses divers claviers, ordis (macbook à la pomme rouge !), batterie électronique (dont il usera avec des baguettes lumineuses de couleur rouge en même temps que le batteur, pour un résultat percutant) etc... d'où j'étais, difficile de bien voir de quoi est exactement constitué son matos.
Pendant que la température de la salle monte, le concert se fait sans temps morts. Tous les titres s'enchaînent parfaitement, passant en revue la plupart des morceaux phares issus de sa Trilogy (ses 3 premiers E.P). Dommage toutefois que le chant de "Anarchy Road" (le seul titre chanté de sa disco) soit samplé, même en sachant que le chanteur ne peu suivre le groupe sur la tournée uniquement pour assurer son titre. Au bout d'une heure et quart très intense, le concert se termine presque trop brutalement avec baissé de rideau et rallumage des lumières. Le message est clair, il n'y aura pas de rappel. Un peu décevant au départ mais finalement assez cohérent. Le groupe livre un show millimétré, avec un début et une fin. Comme un film en quelque sorte. On ne boude donc pas son plaisir et on y retournera une prochaine fois si on en veut encore.
Au final, un excellent concert pour un "groupe" qui affirme déjà une forte identité. Le public ne s'y trompe pas car la soirée était complète et nombreux étaient ceux qui cherchaient des places à la revente sur la page FB du Ferrailleur.

Carpenter Brut - La Cigale - 27/05/2016

Pas grand chose à ajouter par rapport au report de Joss, sinon pour confirmer que c'était absolument énorme du début à la fin... Le fait que tous les morceaux soient enchaînés quasiment sans temps mort rend le public ultra épileptique et vu la masse de tubes dans le répertoire de Carpenter Brut, difficile de ne pas sautiller sur place sans arrêt (même en étant assis ce qui était mon cas Very Happy ).
Je trouve que l'espèce de métamorphose en électro-métal passe très bien l'épreuve de la scène. Et franchement voir la Cigale sold-out pour un concert comme ça c'était à la fois surprenant et jouissif.
Ambiance de folie tout du long avec une nana qui s'amusait à monter sur scène toutes les 15 minutes à peu près, pour virer son soutien-gorge et nous faire profiter de ses attributs d'un bon gabarit avant de s'offrir à la foule dans un stage-diving que certains ont du prendre comme une opportunité de bien "porter" la demoiselle...
Apparemment Joss n'a pas eu droit au final incroyable avec un "Turbo Killer" enchaîné à la reprise survitaminée de "Maniac" (Flashdance), un clip façon outrun avec les paroles pour un karaoké géant dans la Cigale.
Une ambiance de fête, des tubes à la pelle, des extraits de films énormes (putain le cul de jatte qui latte tout le monde sur "Meet Matt Stryker", c'était dantesque), bref un des meilleurs concerts que j'ai vus depuis longtemps (et le meilleur de l'année... et aussi le seul accessoirement...).

Bref quand il repasse j'y retourne illico.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyuss

avatar

Nombre de messages : 12303
Age : 39
Humeur : Excellente !!
Date d'inscription : 14/02/2013

MessageSujet: Re: Vos compte-rendus POP-ROCK   Jeu 2 Juin - 14:23

Festival Indigène (The Limiñanas - The Dizzy Brains - Frustration - Mujeres)

...Stéréolux Nantes, 26 mai 2016

   Quatre groupes pour 16€ ! Autant dire peanuts, vu la qualité des shows ! J’avais pris deux places pensant que ma moitié viendrait voir les Limiñanas avec moi mais, vie mouvementée oblige, elle ne se sentait pas en forme pour assurer ces presque 4  heures de concert. Au dernier moment, mon poto de Nantes, Lolo a répondu présent ! Heureux de te revoir ma poule !

   Premier groupe, Mujeres ! Les Espagnols enchainent leurs courts titres de Pop musclée avec une certaine fraîcheur. Sympa, quoique un poil répétitif !

   Ensuite ce sont les Dizzy Brains qui montent sur scène et qui vont foutre le feu à la salle micro du Stéréolux. The Dizzy Brains sont des branleurs qui viennent de l’ile de Madagascar ! Ils sont passés au Petit Journal, il y a quelques semaines, reportage en sus ! En gros, ils commencent à plus que titiller le pouvoir en place, avec leurs chansons qui parlent crûment de sexe et qui dénoncent la corruption qui règne dans le pays ainsi que les politiciens véreux. Sur scène, c’est exactement comment devrait toujours être le Rock & Roll : dangereux, frais, sexuel, sale, instinctif, poseur….
Eddy, le frontman et chanteur/hurleur est un phénomène. Il gueule, fixe de ses yeux noirs la foule, se déhanche comme le jeune Iggy, joue de la langue comme Jagger et possède un charisme très affirmé. Musicalement aussi, ça tient plus que la route. C’est du Rock ! Un poil Punk à la Stooges ; Blues aussi parfois avec les phrasés typés du guitariste (qui sololise a tout va et qui s’en sort comme un chef !). La rythmique est solide ! Ça groove, flirtant sur certains titres avec le Funk ou la Reggae. Bon, vous aurez compris que nous avons pris notre pied, et que vous pouvez soutenir ce groupe en achetant leur disque qui vient de sortir ! Ça tient plus que bien la route !

   Après, je pars dans un autre monde ! Un monde où les femmes ont des sacs Courrège pour fair leurs courses au Prisunic, où les mecs roulent dans de belles italiennes, pour aller au festival psychédélique de Liverpool ou rouler sur les étendues gorgées de soleil. Ouais, avec les Limiñanas, c’est le trip assuré. Un riff qui tourne en boucle, des rythmes répétés, une voix sensuelle et chanteuse sexy, des guitares doublées voir triplées, des claviers vintages, une musique incomparable…
   La batterie de Marie (Limiñanas) c’est une grosse caisse plus une caisse claire et un tambourin fixé dessus ! Point barre ! Ce qui fait une empreinte très personnelle à leur musique. Lionel (Limiñanas), chef d’orchestre, balance ces riffs fuzzés et les autres brodent autour ! Ils prennent du plaisir sur scène : Marie a toujours la banane ! Et si je puis me permettre une toute petite critique : j’aurai bien aimé un petit talk over de la part de Lionel ! Très présent sur disque et une de leur marque de fabrique, ça manque un tout petit peu sur scène.
   Sinon, on pense au Velvet, à Morricone, au Gainsbourg des sixties, comme une pierre de plus au « Revival » Psyché qui sévit dans tous les coins du monde actuellement. Je suis fan de ce groupe depuis ma découverte de leur excellent Costa Blanca. J’ai ensuite remonté la source et suivit leur exploits récents (disque instrumental avec Pascal Comelade et leur excellent dernier album, Malamore (je vais bientôt en re-causer) !). Je suis devenu fan ! Ce soir, les voir sur scène c’est géant ! J’ai attendu ce moment depuis longtemps. Et je ne suis pas déçu ! Au fur et à mesure du show, je me demande bien ce qu’ils vont jouer de leur discographie déjà bien étoffée. Down Underground, Liverpool, et les dernières pépites comme El Beach, Garden of Love (so sexy !!), Malamore ou Prisunic, c’est le panard total. Merci, je peux mourir tranquille, j’ai vu les Limiñanas (j’exagère mais putain, s’évader comme ça, en ces moments troublés, c’est quelque chose de précieux !). Oui, le pied !


   Faut que je me remette avec une petite binouze et on a refait le monde avec Lolo. On a croisé l’ensemble du groupe qui trainait derrière, près du merch. En partant vers la salle de concert pour voir la suite, j’ai croisé les regards de Marie et Lionel ! J’ai levé le pouce pour leur dire que c’était top, pour les remercier aussi. Un instant rare et très particulier.

   La suite c’est Frustration, groupe Punk des années 80, qui s’est réactivé depuis quelques années. Plus typé deuxième vague Punk, avec leurs claviers en avant, ça joue carré. C’est pas mal, mais je n’ai pas trop accroché sur disque. Et puis je suis fatigué, et vieux, et un peu blasé. Ouais, je m’en branle ! Ce soir, j’ai vu les Limiñanas !

Il est temps d'aller se baigner ! : http://ziqueinmyhead.blogspot.fr/2016/06/festival-indigene-liminanas-dizzy.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ziqueinmyhead.blogspot.fr/
Blixa

avatar

Nombre de messages : 555
Date d'inscription : 03/10/2013

MessageSujet: Re: Vos compte-rendus POP-ROCK   Sam 4 Juin - 10:38

Merci pour ce compte rendu.Ca devait être bien cool. Si je n'étais pas dans les cartons jusqu'au cou, j'aurai fais un petit tour. En ce moment je mets tout de coté.

La prochaine fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyuss

avatar

Nombre de messages : 12303
Age : 39
Humeur : Excellente !!
Date d'inscription : 14/02/2013

MessageSujet: Re: Vos compte-rendus POP-ROCK   Sam 11 Juin - 10:46

Zenzile, "Elements", théâtre le Quai, Angers , hier soir.

Intrigué que je fut, il y a quelques mois, par un message FB du groupe, sur la présentation de leur nouveau projet Elements ! Nous sommes aux avants postes avec Buzz, pas moyen de louper ceci !

Sensations excitantes d'aller voir un groupe en concert, qui nous présente son nouveau projet en avant première ( l'album devrait sortir à la fin de l'année ou début d'année prochaine !), sans en avoir entendu une seule note. J'ai pensé à la sensation que devaient avoir les gens lorsqu'ils découvraient, par exemple, les derniers titres du Floyd pas encore sortis sur disque. A une époque sans internet et sans téléphones portables...

Le concept ici c'est musique + création originale projetée sur un écran derrière le groupe. Intriguant, sachant que pas mal de groupes ont l'air d'utiliser ce type de configuration actuellement . Envie de voir ce qu'ils nous ont concocté ! Premier titre introductif qui met bien dans le bain. Ambiance poisseuse avec le groupe qui joue derrière un rideau transparent. Jeux d'ombres avec les musiciens (on a même du mal à voir où il sont placés sur scène !) et projections sur la toile. Superbe et bien trippant !

A la fin de ce premier titre le rideau est retiré et l'ont aperçoit enfin clairement le groupe devant un écran géant, où seront projetés différentes créations d'images/ montages pendant que le groupe joue sa nouvelle matière. Bon, je doit dire que ce n'est pas ce qui m'a le plus impressionné durant ce show, certaines projections "fonctionnant" moins bien que d'autres. Non, définitivement , c'est la musique de Zenzile qui est (toujours) la grande force.

Du Dub instrumental basique joué entièrement sur des instruments, leur musique s'est considérablement diversifiée, avec de subtiles arrangements et une écriture de plus en plus affûtée. Avec une seule écoute on peut déjà affirmer qu'il y a de grands moments dans cet Elements.
Des moments Floydien avec un titre où la basse démarre à la One Of These Days (+ un solo Gilmourien). J'ai pensé aussi beaucoup à Cure, cette gratte et cette basse avec cet effet flanger ! Enfin, leur nouvelle chanteuse, Zakia, apporte un côté Archive à l'affaire. Mais un Archive chaud, pas aussi synthétique. Bon Zenzile reste Zenzile, avec cette rythmique si caractéristique et ces sons de claviers reconnaissables entre tous. Plus d'une heure de concert !

Soirée mémorable qui suscite plaisir et excitation de la découverte. L'attente va être longue jusqu'à la sortie de Elements !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ziqueinmyhead.blogspot.fr/
Joss

avatar

Nombre de messages : 22823
Age : 42
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: Vos compte-rendus POP-ROCK   Sam 11 Juin - 10:48

Kyuss a écrit:

Sensations excitantes d'aller voir un groupe en concert, qui nous présente son nouveau projet en avant première ( l'album devrait sortir à la fin de l'année ou début d'année prochaine !), sans en avoir entendu une seule note.

toi, tu devrais vraiment venir au Pannonica
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Kyuss

avatar

Nombre de messages : 12303
Age : 39
Humeur : Excellente !!
Date d'inscription : 14/02/2013

MessageSujet: Re: Vos compte-rendus POP-ROCK   Sam 11 Juin - 10:50

Pas sûr, quand même. Vous avez une fibre jazz beaucoup plus affirmée que moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ziqueinmyhead.blogspot.fr/
Joss

avatar

Nombre de messages : 22823
Age : 42
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: Vos compte-rendus POP-ROCK   Sam 11 Juin - 11:31

Kyuss a écrit:
Pas sûr, quand même. Vous avez une fibre jazz beaucoup plus affirmée que moi !

Comme je te l'ai déjà dit aussi, on a souvent vu des choses qui était plus proches des musiques que tu écoutes que du jazz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Kyuss

avatar

Nombre de messages : 12303
Age : 39
Humeur : Excellente !!
Date d'inscription : 14/02/2013

MessageSujet: Re: Vos compte-rendus POP-ROCK   Lun 13 Juin - 14:04

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ziqueinmyhead.blogspot.fr/
Kyuss

avatar

Nombre de messages : 12303
Age : 39
Humeur : Excellente !!
Date d'inscription : 14/02/2013

MessageSujet: Re: Vos compte-rendus POP-ROCK   Mar 14 Juin - 9:54

Ty Segall & The Muggers, Stéréolux, Nantes, hier soir.

Shocked Putain de claque ! Surprise que de prendre ce train lancé à toute vitesse, en pleine bouche !

Je mets ici ce compte rendu mais The Muggers lorgnent très souvent du côté du Metal ! Le batteur parait 16 ans Shocked , frappe comme une mule, mais est aussi capable de groover comme un beau diable ! Il mène cette superbe rythmique avec Mikal Cronin à la basse (et au sax baryton, sur un titre ! ). Deux guitaristes fabuleux qui savent tous les deux tricoter de superbes solos (avec Fuzz, Wah-wah !) et un multi-instrumentiste aux claviers/guitare. Ils chantent tous, appuyant Ty en chef de meute dézingué ! Il joue avec le public (slam ; sauts dans le public ; invitation à monter sur scène ; à chanter avec lui "November Rain" ; laissant son micro au public de devant ; haranguant la foule : "je suis un petit déjeuné" ; se reculant pour regarder son groupe développer leur musique...)

Prestation du tonnerre ! C'est frais, sauvage ! Un bordel organisé parce qu'il y a de la maîtrise ! Le son est ample, heavy, agressif... Le groupe termine la première partie de son set par Manipulator et Feels, deux hits du précédent disque ! Le public est exsangue et en redemande encore, même s'il en pris plein la tronche ! Rappel rapide (trop) où le groupe, hilare, devient un cover band : Lay Lady Lay de Dylan ; The Weight du Band ; un Helter Skelter d'anthologie et re-November Rain avant de partir !

Génialissime ! (je détaillerai plus d'ici quelque temps !)

bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ziqueinmyhead.blogspot.fr/
Biding My Time

avatar

Nombre de messages : 1926
Age : 42
Localisation : béthune
Emploi/loisirs : prof et fan de pink floyd
Humeur : Un chien, c'est plus con qu'un homme (en général). Pourtant , lui il arrive à se lécher les couilles
Date d'inscription : 25/05/2009

MessageSujet: Re: Vos compte-rendus POP-ROCK   Mar 14 Juin - 12:48

J'essaierai de prendre le temps de vous faire un petit CR du meilleur concert que j'aie vu depuis très très longtemps: Neil young à Lille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Joss

avatar

Nombre de messages : 22823
Age : 42
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: Vos compte-rendus POP-ROCK   Mer 15 Juin - 12:23

Kyuss a écrit:
Ty Segall & The Muggers, Stéréolux, Nantes, hier soir.

Shocked Putain de claque ! Surprise que de prendre ce train lancé à toute vitesse, en pleine bouche !

Je mets ici ce compte rendu mais The Muggers lorgnent très souvent du côté du Metal ! Le batteur parait 16 ans Shocked , frappe comme une mule, mais est aussi capable de groover comme un beau diable ! Il mène cette superbe rythmique avec Mikal Cronin à la basse (et au sax baryton, sur un titre ! ). Deux guitaristes fabuleux qui savent tous les deux tricoter de superbes solos (avec Fuzz, Wah-wah !) et un multi-instrumentiste aux claviers/guitare. Ils chantent tous, appuyant Ty en chef de meute dézingué ! Il joue avec le public (slam ; sauts dans le public ; invitation à monter sur scène ; à chanter avec lui "November Rain"  ; laissant son micro au public de devant ; haranguant la foule : "je suis un petit déjeuné" ; se reculant pour regarder son groupe développer leur musique...)

Prestation du tonnerre ! C'est frais, sauvage ! Un bordel organisé parce qu'il y a de la maîtrise ! Le son est ample, heavy, agressif... Le groupe termine la première partie de son set par Manipulator et Feels, deux hits du précédent disque ! Le public est exsangue et en redemande encore, même s'il en pris plein la tronche ! Rappel rapide (trop) où le groupe, hilare, devient un cover band : Lay Lady Lay de Dylan ; The Weight du Band ; un Helter Skelter d'anthologie et re-November Rain avant de partir !

Génialissime ! (je détaillerai plus d'ici quelque temps !)

bounce bounce

Ils étaient sur la petite scène du Petit Journal sur Canal hier. C'était le gros bordel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Kyuss

avatar

Nombre de messages : 12303
Age : 39
Humeur : Excellente !!
Date d'inscription : 14/02/2013

MessageSujet: Re: Vos compte-rendus POP-ROCK   Mer 15 Juin - 13:32

Oui ! Et trop court aussi ! bounce bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ziqueinmyhead.blogspot.fr/
Biding My Time

avatar

Nombre de messages : 1926
Age : 42
Localisation : béthune
Emploi/loisirs : prof et fan de pink floyd
Humeur : Un chien, c'est plus con qu'un homme (en général). Pourtant , lui il arrive à se lécher les couilles
Date d'inscription : 25/05/2009

MessageSujet: Re: Vos compte-rendus POP-ROCK   Mer 15 Juin - 22:22

Neil Young,
Zenith Grand Palais, Lille, 13 juin 2016

19h55. On y est! Après une vingtaine d'années d'attente depuis son concert annulé en Belgique (tournée Broken Arrow), je vais le voir , en chair et en os. Lui et moi, dans la même salle ! (Avec quelques milliers d'autres personnes, mais c'est un détail) Il faut dire que Neil young était le tout dernier artiste que je tenais absolument à voir au moins une fois. King Crimson, Pink Floyd, Genesis, Bowie, Marillion, ou pour les moins connus, mais tout aussi indispensables, Nosfell et Syd Matters, tout avait déjà été ratissé. Seul le jeune homme de 71 ans manquait à mon tableau de chasse, cet homme qui a tout de même réussi l'exploit de me faire écouter et adorer dans un même album du « grunge » (dont je ne suis pas passionné) et de la country (musique qui, en général, ma saoule passablement)  Encore 5 minutes et j'allais réaliser mon rêve !!
Enfin bon, 5 mn , faut pas rêver non plus. Il lui faut le temps de finir sa sieste, boire sa tisane, tout ça. Du coup, le concert démarre avec un bon ¾ d'heure de retard. Le temps d'entendre un petit groupe de 2 Français ( vraisemblablement choisis pour privilégier les produits locaux, et ainsi éviter des déplacements polluants) dont je n'ai pas retenu le nom, mais surtout de se prendre avec mon frérot une bière hors de prix et d'observer de loin les stands écologistes placés sous des tipis, l'occasion de se rappeler que Neil est aussi un artiste militant et engagé.
Pendant ce temps, le décor scénique se met en place, à savoir... 5 pots de fleurs des champs , placés près du piano et de l'orgue, et trois femmes en salopettes semant des graines. On s'en doute : le spectacle sera sobre, très sobre. 10 spots fixes diffusant une lumière blanche, 2 écrans « géants » en forme de télé. C'est tout le visuel auquel on aura droit. Mais franchement, on- s'en- -fout ! Dès que Neil, harmonica au cou pose ses doigts flétris sur les touches du piano pour nous jouer After the Gold Rush, on sait tout de suite que la valeur du concert se trouve ailleurs, dans la qualité des interprétations et l'intensité de l'émotion. Quel jeu, nom de nom, et surtout quelle voix!!Quasiment aussi pure que dans sa jeunesse, elle continue de nous transpercer le cœur et l'âme. Et c'est avec la gorge serrée dès les premiers instants que je laisse Neil m'emporter au gré de titres tout aussi splendides : Heart of gold, Long may you run, Mother earth et surtout The Needle and the Damage Done.
Mais voilà que surgissent des hommes en combinaison, aspergeant la scène de gaz. L'occasion d'évoquer les industriels de Monsanto, de manière assez maladroite, il faut le dire, mais aussi et surtout de faire entrer sur scène son nouveau groupe, Promise of the real.  Ces cinq musiciens dirigés par Lukas Nelson semblent ne pas avoir à eux 5 l'âge du Maître. Mais la valeur n'attend pas le nombre des années. : les percussions sont excellentes , tout comme les trois guitaristes s'improvisant pianistes à l'occasion.
Les premiers titres, plus rock, restent encore assez nostalgiques et tranquilles (Out on the weekend). Mais rapidement, les titres deviennent plus pêchus. Neil en profite pour nous offrir des solos interminables dont il a le secret. Mais si, en CD, ces plages de guitares saturées peuvent sembler traîner en longueur, c'est tout autre chose. Neil ne joue plus dans ces instants, il se bat contre ce qui le révolte, et nous insuffle cette rage salvatrice. Les trouvailles musicales sont nombreuses, et les passages psychédéliques et hypnotiques particulièrement trippants. Pour ma part, je suis en transe, je secoue la tête dans tous les sens, et j'entonne quasiment tous les titres du début à la fin (enfin, parfois, c'est un peu du Jean-Michel Apeuprès, mais bon), souvent même sans me souvenir du titre. C'est dire si Neil peut faire partie de mon existence.
Le concert étant quand même fortement placé sous le signe du souvenir, les hommages au passé sont légions : Words, Alabama, Walk on , Western Hero ou encore Love and only Love...
Néanmoins, Neil assume et défend avec brio de nouveaux titres tels que Monsanto Years ou le très beau Wolf Moon.  Mais ce sera tout de même sur deux énormes classiques Cinammon Girl et When you dance, qu'il tirera sa révérence, sous les cris d'une foule en liesse.
Voilà. Après 22 titres et 3 H de concert, la soirée est finie. On pourra toujours reprocher que le monsieur ne soit guère plus causant qu'un Steven Wilson (c'est dire) qu'il n'ait pas joué Everybody's Rocking ou Trans, ou que l'alternance de titres courts et longs auraient pu être intéressante, il n'en reste pas moins que ce concert, plus pêchu qu'un Gilmour et beaucoup plus spontané qu'un Waters, fait largement partie du top 5 de ma livographie pourtant bien remplie . Pour prolonger la soirée, nous voulions aller boire un verre avec Fabrice (membre du forum Speak of Floyd) et ses amis, mais Lille étant un village excentré, tout est fermé à 23 H. Depuis , le quotidien a repris sa place, mais les journées ne sont plus tout à fait les mêmes. When you play, Neil, I can really love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Kyuss

avatar

Nombre de messages : 12303
Age : 39
Humeur : Excellente !!
Date d'inscription : 14/02/2013

MessageSujet: Re: Vos compte-rendus POP-ROCK   Mer 15 Juin - 22:27

Superbe ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ziqueinmyhead.blogspot.fr/
Joss

avatar

Nombre de messages : 22823
Age : 42
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: Vos compte-rendus POP-ROCK   Mer 15 Juin - 22:50

Merci pour ce compte-rendu. ça donne bien envie (mais je crois que c'est mort pour moi pour cette tournée...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Grass Matt
Admin
avatar

Nombre de messages : 14816
Age : 39
Localisation : S'Arras
Emploi/loisirs : Futur chômeur volontaire
Humeur : La joie d'avoir un bon transit !
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Vos compte-rendus POP-ROCK   Mer 15 Juin - 23:37

Merci pour ce chouette compte-rendu ! cheers

Biding My Time a écrit:
Pour prolonger la soirée, nous voulions aller boire un verre avec Fabrice (membre du forum Speak of Floyd) et ses amis, mais Lille étant un village excentré, tout est fermé à 23 H.

Un lundi certes mais vous n'avez pas dû beaucoup chercher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vos compte-rendus POP-ROCK   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vos compte-rendus POP-ROCK
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8, 9, 10, 11, 12, 13  Suivant
 Sujets similaires
-
» Roger Waters - The Wall 2010/2011
» Vos compte-rendus FUNK / SOUL
» Vos compte-rendus JAZZ
» Vos compte-rendus PROG / METAL PROG
» Vos compte-rendus METAL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Grandes Z'oreilles :: Musique :: Actualités musicales :: Concerts-
Sauter vers: